Forum cheval
Le Forum Cheval

Comment et grâce à quoi avez vous évoluez

Sujet commencé par : grâce - Il y a 35 réponses à ce sujet, dernière réponse par lilibal
Par grâce : le 24/10/08 à 10:16:14

Déconnecté

Inscrit le :
02-05-2005
3108 messages

1 remerciements
Dire merci
Selon vous qu'est ce qui vous à fait le plus progresser et grace à quoi vous en êtes à votre niveau actuel?
Est-ce le faite de vous etre documenter? (livres, reportages...
D'avoir pris des cours (club, prof particuliers)
D'avoir son propre cheval?




Messages 1 à 35, Page : 1

Par Erzebeth : le 24/10/08 à 10:18:46

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64318 messages

815 remerciements
Dire merci
 Tout!

Grace à tout ce que j'ai fait! Les chevaux, les rencontres, les opportunités... Tout ce que j'ai fait m'a apporté un petit quelque chose!
Certaines expériences ont été des déclencheurs, mais les progrès provoqués sont aussi du à ce que j'avais fait avant, lors de phases de maturation je dirais...

Je pense que j'ai eu la chance de rencontrer de chouettes gens de chevaux et de chouettes chevaux qui m'ont beaucoup apporté!

Et... le forum aussi!
Discuter, confronter, réfléchir... ça fait évoluer!

Par buddis : le 24/10/08 à 10:21:46

Déconnecté
 Lana



Voila....

Par pascale : le 24/10/08 à 10:36:39

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
64703 messages

153 remerciements
Dire merci
 comme erzie...

bon, pour le niveau, rayon technique, clairement, il est moins bon qu'il y a 15 ans...

pour le reste, a force de lire sur le net, de lire le forum, j'ai testé de nouvelles choses... et j'ai fait plein de rencontres équestres qui m'ont amené à me poser des questions, à revoir certaines choses!

Par aline13 : le 24/10/08 à 10:39:14

Déconnecté
 +1 avec erzebeth....

Par soquette123 : le 24/10/08 à 10:54:06

Déconnecté

Inscrit le :
02-10-2006
19960 messages
Dire merci
Bé les bases, je les ai appris en club

Mais après, le + que j'ai appris, vraiment c'est quand avec mon galop 2 je me suis achetée une TF de 5 ans sortant des entrainements!!!

J'en ai chier pendant 2 ans, franchement, c'etait pas facile!!! Mais aujourd'hui, c'est grace a elle que je tiens a cheval les rodéos... C'est grace a elle que je ne panique plus quand un cheval cabre, chauffe... (car avec elle, des cabrés retournés, j'en ai bouffé!!! ), c'est grâce à elle que j'ai cette confiance en moi car avant, un pet de travers et j'etais stréssée tout le restant de la balade

BREF, franchement, c'est un truc a ne pas faire avec si peu d'expérience, car j'aurai pu y passer + d'une fois, mais maintenant, je ne regrette rien (sauf de m'en etre séparée ).

Et j'ai maintenant une pouliche de 3 ans, que j'ai eu a 18 mois, et une pouliche de 4,5 ans, arrivée a 4 ans sauvage, et je peux dire qu'elles aussi font, a part entière, parties de ma formation de cavalière

Par channelle : le 24/10/08 à 11:21:58

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
5734 messages

6 remerciements
Dire merci
 Mon cheval
Parce qu'il était pas facile et qu'il m'a obligé à me remettre en question. Clairement c'est lui qui m'a le plus permis d'évoluer.
D'une part parce qu'il a un coeur énorme, il m'a bcp pardonné et a continué de me faire confiance malgré des grosses erreurs de ma part, ce qui m'a permis de garder confiance en lui
et paradoxalement parce qu'il est pas trop bonne pâte, quand j'ai fait des erreurs, autant il m'a pardonné, autant sur le moment il me les a fait sentir.
C'est peut être pas très clair, mais par exple je l'ai eu planté sur des gros sauts dans des distances où c'était impossible qu'il saute, je revenais dessus il m'écoutait, il se disait même pas elle m'a planté 1 fois mnt je me méfie.

La jument que j'ai mnt c'est plus délicat. Elle a pas trop confiance en elle, et pas confiance en moi. Si je suis 1 fois faux rien que sur 80cm, elle pardonne pas.
Mais elle me fait progresser aussi, mais différement. Ca aurait pas été une jument avec qui j'aurais pu débuter sur des plus grosses barres

et tous les chevaux que j'ai monté en général, tous très différents

et puis aussi les différents profs que j'ai eu, que j'ai tous bcp apprécié mais a des moments différents, selon ce que je recherchais à ce moment là

Par laureBrrrrr : le 24/10/08 à 11:29:26

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78157 messages

311 remerciements
Dire merci
d'abords mes chevaux qui comme Chanelle n'etait pas simple pour moi au debut au vu de mon niveau.

Puis les divers chevaux que j'ai monté plus ou moins delicats, mais tous adorables

Mon instructeur

Mes stages

L'observation du haut niveau

Une top cavaliére qui e fait monté occasionnellement

Mes lectures

et le forum

Bref un peu comme certains l'on deja raconté ci dessus !

J'ai eu 2 gros Cap equestre je dirais, quand j'ai commencé a monté mon affreux, et quand j'ai commencé a monté seul.

Mais dans ses 2 caps, tous ce que j'ai dit ci dessus ma aidé !


Par Calimsnow : le 24/10/08 à 11:37:50

Déconnecté

Inscrit le :
17-10-2008
861 messages
Dire merci
Tout ce qui a été dit plus haut,
et aussi le fait de m'arrêter pendant plus de 10 ans. On gagne en maturité, et on sait ce qu'on veut après.

Et moins banal : grâce à des amies qui ont des chiens ... ça m'a donné une vision de l'éducation d'un animal en général, que je ne connaissais pas du tout.

Par 59titefleur59 : le 24/10/08 à 11:48:59

Déconnecté
Tout ce que j'ai pu voir, faire et entendre.

Bizarrement le temps de ma grossesse m'a permis de réfléchir et de revoir ma copie.

Mais cette année plus que les précédentes... Un comportementaliste qui m'a poussée vers le haut, dans mes convictions, qui m'a aidée à reprendre confiance en moi... Je sais aujourd'hui que je suis résolument attirée vers une équitation plus proche de mon cheval.

Par Miss.Chevaux : le 24/10/08 à 11:59:09

Déconnecté
 Honnêtement je n'ai pas un niveau extraordinaire mais je découvre de plus en plus e chose grâce à des livres,documentaires témoignages. De plus,j'apprends de nouvelles choses dans différentes écuries.Et je ne pense pas que sa va s'arrêter de si tôt!

Par beeboylee : le 24/10/08 à 12:08:50

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2004
62589 messages

734 remerciements
Dire merci
 Apres une jeunesse cavalière et variée (classique, exterieur ,randos etc) j ai fait un énorme break. 15 ans!
Ben oh surprise , remonter à cheval tres serieusement sur du cheval serieux avec la maturité en prime , c'est vachement salutaire.
J y ai gagné pas mal de zenitude et une vision plus intello de le bete.
Après ,evidemment forum ,copines et rigolades diverses..

Par Jolinar : le 24/10/08 à 12:26:18

Déconnecté

Inscrit le :
02-11-2006
5559 messages

9 remerciements
Dire merci
 la base que jai eu en CE
les connaissance dans une écurie privée

lachat de ma jument, l

les conseil des gens, amis, monos, cavalier, vétos, lectures, internet, le forum...

jai pris des cours avec ma grosse, et je me dépatouille souvent seule et ca roule!

Par pucemouth77 : le 24/10/08 à 12:34:36

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
  bon annif laurebrrr !

pour ma part c'est avant tout une façon de penser, je ne me satisfait jamais du niveau ou je suis et je repousse sans cesse mes objectifs

l'attachement que je porte au cheval aide egalement car comme il est cité il faut sans cesse se remettre en question quand quelques chose bloque

cours particuliers ça aide, les loooongues discussions que j'ai avec ma prof ( d'ou l'importance d'avoir un prof avec qui on s'entend bien et qui est competent )

lecture a outrance et ce forum

Par herosdetillard : le 24/10/08 à 13:11:27

Déconnecté

Inscrit le :
22-10-2008
119 messages
Dire merci
 j'ai progressée car j'ai eut la chance d'être prise en main par un cavalier professionnel.
j'ai monté ces chevaux, c'était génial!!
j'ai beaucoup progrésser en dressage grace à ces chevaux et ces conseils!!
amateur d'équitation portugaise... franchement c'est super cool!!

Par laureBrrrrr : le 24/10/08 à 13:30:16

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
78157 messages

311 remerciements
Dire merci
merci puce

Par kalou : le 24/10/08 à 15:07:36

Déconnecté

Inscrit le :
27-09-2004
863 messages

1 remerciements
Dire merci
 sans conteste c'est de possèder un cheval qui m'a beaucoup appris, sur les soins, l'entretien, la nourriture, et bien sûr l'équitation. mon premier cheval avait un an quand je l'ai eu. il m'a tout appris. j'ai fait des erreurs, il m'en à fait voir, j'ai appris en me remettant en cause car rien n'ai jamais acquis. je me suis formé aussi (diplôme d'accompagnateur), je me suis beaucoup documenté, achat de beaucoup de livres. il me reste encore tellement de choses à savoir le contact avec le cheval est passionnant, enrichissant pour soi même, c'est une ouverture vers l'extérieur et une grande leçon de vie et d'humilité. c'zst un moteur, on a toujours des projets, des objectifs à atteindre.

Par Canaille : le 24/10/08 à 15:37:08

Déconnecté

Inscrit le :
09-09-2004
12632 messages

106 remerciements
Dire merci
15 ans de club m'ont amené des connaissances de base et le fait que je tiens à peu près à cheval même quand ça gigotte !
j'ai aussi eu la chance de monter quelques très bons chevaux, histoire de gouter quelques heures au plaisir d'avoir un cheval léger en avant qui réagit "au souffle de la botte"...

mon éducation "cheval" en tant qu'animal c'est ma trotteuse qui me l'a faite, 2ans1/2, sorties des courses, gentille comme un coeur mais peureuse.... tout à lui apprendre, et moi tout à apprendre aussi ! on a appris ensemble, aujourd'hui je lui dois beaucoup...
grace à elle je sais ce qu'est un cheval en tant qu'animal et pas en tant que mobylette !

Par vahinessa : le 24/10/08 à 16:45:31

Déconnecté

Inscrit le :
11-10-2008
676 messages
Dire merci
 Je crois que je reviendrai répondre quand j'aurai moins le moral dans les chaussettes.
Parce que justement, en ce moment, j'ai l'impression d'être incapable d'évoluer.
Bon, je peux parler de ce qui m'aide à prendre toujours davantage conscience de mes failles, à défaut de ce qui me fait progresser...

Ca fonctionne peut-être par paliers, en tout cas chez moi on dirait bien: parfois, des éléments déclencheurs, puis de longues phases de maturation, où j'ai l'impression de stagner, voire de régresser, surtout à chaque nouvelle remise en cause: j'ai l'impression de davantage découvrir / prendre conscience de nouvelles failles à chaque fois que je crois avoir passé un nouveau cap...


Pour ce qui est de l'évolution de mes connaissances / compétences "vétérinaires", (pieds compris), du comportement et de l'éducation du cheval (à pied, en extérieur...), c'est, incontestablement, avoir ma jument qui m'a fait entrer dans un nouvel univers, même si j'ai encore beaucoup à apprendre. La documentation (bouquins, articles...), maintenant les forums, et des rencontes intéressantes y sont pour beaucoup.

Côté équitation (position, technique, tact et finesse, efficacité...) j'ai commencé par du club, en n'évoluant guère d'ailleurs, (la faute à des enseignants qui ne nous apprenaient rien, ou dans le désordre?: usage de rênes allemandes avoir même de comprendre comment on met un cheval en place par exemple... ), j'ai seulement acquis une assiette bien solide. (C'est déjà ça, me direz-vous!)
Un gros déclic enfin, en montant via la fac, où j'ai appris les choses dans le bon ordre: l'importance des jambes, l'intelligence de la main..., mais après des années de mauvaises habitudes et d'ignorance.
Avec ma trotteuse et les difficultés qu'elle posait, j'ai autant progressé que pris de mauvaises habitudes, sans regard extérieur. Savoir la gérer (parfois tant bien que mal) donne ensuite l'impression que bien des chevaux sont "faciles", mais avec elle difficile de sentir avec précision les bons gestes côté technique.

J'en suis à la deuxième monitrice m'ouvrant des portes intéressantes (la première n'en étant d'ailleurs pas une, juste une étudiante galop7 bénévole, et qui m'a poussée à acheter ma jument; la deuxième est l'actuelle) mais le cadre des cours collectifs parfois bien remplis n'est pas terrible: même avec un bon enseignant, ça avance doucement (mais, au moins, dans le bon sens).
Je rêve d'une prise en charge plus indiviudelle par quelqu'un de compétent. (je sens de plus en plus proche l'heure où je vais m'offrir des cours particuliers )
Sur ce plan les livres m'ont aidée "intellectuellement", mais il ne remplacent pas (pour moi ) une présence compétente quand je suis sur le cheval. (ce que je n'avais pas eu depuis des années).

Par K.Zel : le 24/10/08 à 16:55:33

Déconnecté

Inscrit le :
03-06-2005
8156 messages

390 remerciements
Dire merci
 Une rencontre formidable (mon ancien instructeur)
Une amie qui m'a poussée

Et les chevaux :
Ouistiti le brave maître d'école
Urgo, la tête de lard
Bamboula , le Welsh intransigeant
K..., le Connemara meurtri à remettre en confiance
Aggripine, Radja, Neigeoux ou Vodka qui m'ont appris la patience et le calme en toute situations

Je les en remercie

Par 20coeur : le 24/10/08 à 17:03:40

Déconnecté
 
-un bon prof pour commencer et me donner la niak
- une bonne formation
- des chevaux compliquer a bosser , qui t oblige a te remettre en question , et qui t'apprenne a te poser "la haut"
-mon cheval

Par izaora : le 24/10/08 à 18:04:03

Déconnecté

Inscrit le :
29-08-2008
4292 messages

7 remerciements
Dire merci
 Comme les autres, un bon prof, de bonnes lectures, des discussions avec les autres cavaliers de différents niveaux, ce forum, et tous les chevaux que j'ai montés depuis mes débuts, avec une mention spéciale pour ma jument qui essaie de me dire plein de choses que je ne comprends pas toujours mais qui s'acharne gentiment à bien m'éduquer!

Par STYL : le 24/10/08 à 18:35:55

Déconnecté

Inscrit le :
07-07-2019
1 messages
Dire merci
 d'abord à un amour immodéré pour les chevaux . A mon amour propre que quelqu'un a pique il y a bien des années et je me suis promise d'y arriver et à deux monitrices que j'ai croisé dans ma vie équestre.

Par Clems082 : le 25/10/08 à 10:17:33

Déconnecté
 moi aussi j'ai commencé en club jusqu'à mon galop 4.

Ensuite j'ai eu mon poney, et j'ai commencé à tourner en compétition.

Je pense que c'est d'avoir commencé la compétition qui m'a vraiment permis de progresser.
Surtout que je me suis vite orienté complet donc tu es obligé de t'interessé à fond aux 3 épreuve dress, cso et cross!!à mon gout ça apprendre vraiment bcp, que se soit pour les progret sur le plat, en cso, pour l'entrainement de ton cheval...Etc

Ensuite pour progresser, c'est sur qu'avoir un cheval "attitré" c'est le mieux, pas forcement le sien, mais un cheval sur lequel on peut faire son propre travail et voir les progrets.

Ensuite il faut trouver vraiment des moniteur, des pédagogue en qui tu as confiance et qui te pousse à aller de l'avant.les meilleurs sont ceux qui vous font "souffrir" en cours.
A savoir qui vous poussent à dépassé le stade où vous vous seriez arrêté si vous aviez était tout seul!
c comme ça qu'on progrese
et je peux te dire que pour moi en 1an, ça à marché à la vitesse éclair, j'ai monté de 2 catégorie, je suis actuellement en AM1GP complet, alors qu'il y a un an j'étais encore en E2


Message édité le 25/10/08 à 10:19


Message édité le 25/10/08 à 10:19

Par Flo57 : le 25/10/08 à 10:23:19

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2004
96 messages
Dire merci
Moi, sans aucun doute, c'est ma mono ! Malgré un galop 5 en poche, j'étais loin d'en avoir le niveau en arrivant dans son club il y a quelques mois de ca. On reprend toutes les bases, de la rêne d'ouverture à la position des jambes. Et elle m'a surtout appris une chose dont je ne pourrai plus me passer à présent : se faire plaisir à cheval avant de chercher à progresser. Ca parait tout bête mais je m'étais persuadée que je devais d'abord travailler la technique avant de chercher à m'éclater. Elle m'a prouvé que c'était dans le sens contraire que ca marchait. Je la remercierai jamais assez!

Par SDE : le 25/10/08 à 10:25:44

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17895 messages

169 remerciements
Dire merci
d'avoir son propore cheval ça remet tout en question
car on est le seul "responsable" des réussites et des échecs

ça m'est arrivé plusieurs fois de tâcher, en montant un cheval de club, de régler ses défauts, à quoi bon puisque l'heure d'après, un autre cavalier fera d'une autre manière (meilleure ou pire) et que je ne remonterai ce cheval que dans 1 semaine ou 1 mois ?

avec mon cheval à soi, il faut savoir ce qu'on veut, réfléchir à la manière d'amener le cheval à ce but !

affectivement, on n'a pas la même relation, on devient plus subtil, on voit mille choses qu'on ne verrait pas ou ne comprendrait pas avec un cheval inconnu...

le cheval est notre prof pricipal ! (principal professeur quoi)

ensuite, lire et fréquenter les forums, ça me confronte à plein d'avis, d'idées, différents des miens, de même que rencontrer d'autres cavaliers, les écouter, voir leurs chevaux..; envie d'essayer d'autres choses, ou alors se dire "jamais de ça chez moi !!" c'est très formateur

certains livre donnent de très bonnes progressions de travail, ou des pistes, si ça me branche, je n'hésite pas à m'investir dans cela

pour le reste j'ai pas de rpof ni de club disponible donc de ce côté-là =

Par dilou : le 25/10/08 à 10:50:01

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
35048 messages

442 remerciements
Dire merci
 Un bon moniteur dans un bon club...

Des rencontres, des lectures, le forum..

Quant à avoir son propre cheval, c''est à double tranchant : j'ai sûrement progressé parce qu'au lieu de monter une heure par semaine en reprise, je monte beaucoup plus et en tous lieux..

Seulement, je pense qu'avec lui je prends des habitudes, pas toutes bonnes.. monter des chevaux variés, c'est quand même bien préférable pour progresser !

Par charisma : le 25/10/08 à 12:01:55

Déconnecté

Inscrit le :
13-12-2005
1461 messages
Dire merci
grâce aux chevaux que j'ai eut la chance de monter: en débutant à 4ans avec une ponette de 20ans gentille mais qui avait encore le punch pour m'embarquer en ballade, j'ai commencé par apprendre les bases puis j'ai quitté le CE à 8ans pour une écurie de proprio ou j'ai peaufiné mes bases et ou j'ai surtout pratiqué la voltige cosaque pendant 3ans puis retour au "classique" dans le CE ou je suis aujourd'hui endroit ou j'ai pu monté aussi bien un trotteur à l'entraînement ou au débourrage, que m'occupé d'un crack de dressage un peu planté (merci au proprio) j'en aimonté un autre non planté pour progressé (un très très bon cheval aussi), j'ai aussi travailler bcp de chevaux à l'obstacle (des moins bons comme des très bons), j'ai aussi eut la chance de réformer quelques chevaux, de travailler bcp de chevaux différents... tout ça pendant 6ans en ayant ma jument à côté (qui m'en a bien fait bavé au début soi dit en passant) et en sortant en compéition de saut...donc je dirai que j'ai évolué grâce à des opportunité, grâce à des propriétaire qui m'ont fait confiance, grâce à des entraîneurs dans les deux disciplines (dressage et saut), grâce au fait d'avoir pu pratiqué bcp de disciplines (plus ou moins sérieusement): voltige (cosaque et classique), trotteur (attelé ou monté), participation au débourrage (selle ou course), réformage (galoppeur ou trotteur), cross, saut, dressage un peu de spectacle aussi...grâce à la rencontre de gens sur les terrains de concours, aux écuries ou au détour d'un chemin...grâce à la compétition qui m'a donné l'envie de faire toujours mieux et surtout d'être à la hauteur de ma jument... et surtout grâce à un environnement personnel très efficace et performant, pendant 6ans j'ai pu vivre ma passion à fond, j'ai pu monter 2-3 chevaux tous les jours (jusqu'à 6 les week-end) j'ai pu tourner en concours , et vivre des expériences géniales, avec les chevaux en général...ma jument m'a appris bcp de choses mais vu son niveau de départ sur le plat c'était nécessaire que j'évolue avec d'autre pour la faire évoluer elle...

Par sky16 : le 25/10/08 à 12:08:46

Déconnecté

Inscrit le :
04-01-2008
529 messages
Dire merci
 j'ai commencé par beaucoup lire et m'instruire sur les chevaux, ensuite j'ai commencé a monté, 6 mois après j'avais mon propre cheval ce qui m'a beaucoup aidé (je monte ou attele depuis se temps 2 a 3 fois par semaine). J'ai essayer de voir pleins de nouvelles choses , comme le débourrage de chevaux, des nouvelles disciplines... aujourd'hui je ne monte plus beaucoup en club, mais je reste ouverte a toutes les nouvelles techniques et méthodes.

mais mon meilleur formateur reste les chevaux tous ceux que j'ai pu croisé car chaque cheval a une personnalité et une force différente

Par laska : le 25/10/08 à 12:17:58

Déconnecté

Inscrit le :
22-03-2008
27031 messages

164 remerciements
Dire merci
J'ai progressé en CE, puis j'ai eu une dp. C'est avec ce cheval que j'ai vraiment commencé à monter.
Puis j'ai arrêté 5 ans
J'ai ensuite acheté ma ju, car je savais mieux ce que je voulais faire. C'est elle qui m'a remis le pied à l'étrier (si j'ose dire ), et comme elle apprend en même temps que moi, on progresse ensemble (et on se vautre ensemble! )
Le forum m'aide aussi à envisager d'autres approches!

Par kagnotte : le 25/10/08 à 12:18:13

En ligne

Inscrit le :
30-01-2006
30637 messages

218 remerciements
Dire merci
 Un peu tout, et beaucoup de remise en question.
Par contre je trouve qu'en vieillissant mon niveau est moins bon,mais je pense qu'avec l'age on est moins téméraire.

Par laska : le 25/10/08 à 12:20:49

Déconnecté

Inscrit le :
22-03-2008
27031 messages

164 remerciements
Dire merci
+1 avec Kagnotte!
Je fais moins de choses avec ma jument qu'avec mon ancienne dp! Je sais que si je tombe, ça fait mal!

Par Mlle.Leena : le 26/10/08 à 15:05:16

Déconnecté
 Moi moi Pratiquement tout ma fait progresser
Mais Le plus efficace c'est quand Jai eu mon Poney et Aussi quand Jai eu ma premiere demi pensiion dans une ecuri de proprietaire car dans cette ecurie il faut se prendre en main et savoir se debrouiller seul avec son cheval et c'est la que Jai vraiment progresser

Par El Bimbo : le 26/10/08 à 19:51:49

Déconnecté

Inscrit le :
23-08-2007
50243 messages

37 remerciements
Dire merci
 L'évolution n'est pas le seul fait d'un bon instructeur, de bons ou mauvais chevaux ou de lecture plus ou moins savantes...c'est le tout...plus l'état d'esprit qu'on a au moment ou on ingurgite les infos.
Ce n'est pas seulement parce que Newton a vu une pomme tomber qu'il a compris la gravité mais aussi parce que son esprit était mur à point pour le comprendre !
Après il faut savoir tirer la substantifique moelle des personnes qui nous accompagnent et des chevaux qu'on monte pour progresser !

Par polache : le 26/10/08 à 19:54:53

Déconnecté

Inscrit le :
02-11-2006
15108 messages

8 remerciements
Dire merci
 Mon evolution je le dois grace a un super prof en cours particulier dans un ecurie de dressage

et pour ma connaissance..ben a ma famille et ma soeur ( passion de famille)

Par lilibal : le 27/10/08 à 11:50:06

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2008
9865 messages

134 remerciements
Dire merci
 pour moi , exactement ce qu'a dit socquette, j'ai fait pareil!!!

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 228) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval