Forum cheval
Le forum éthologie

Ponette effrayée par autres, trop c'est trop !

Sujet commencé par : ponaine13 - Il y a 6 réponses à ce sujet, dernière réponse par Heco
2 personnes suivent ce sujet.
Par ponaine13 : le 09/10/17 à 22:32:53

Déconnecté

Inscrit le :
09-10-2017
2 messages
Dire merci
Bonsoir tout le monde,

Je viens ici pour un appel à l'aide car je n'ai plus trop d'idée pour gérer ma ponette.
Voilà un peu l'historique :
Ponaine a 18ans, je l'ai depuis ses 3 ans. Je l'ai achetée pas manipulée, débourrée à l'éthologie, super respect de l'humain, ponette toujours à sa place à pied. C'est une ponette pétée de sang, très stressée, mais qui habituellement gère ses émotions.

Ponaine a vécu en troupeau jusqu'à 8/9ans, elle est ensuite passée en box avec sortie au paddock quotidienne jusqu'à aujourd'hui.

Envisageant sa future retraite, je lui ai trouvé une pension en paddock avec abris, avec un copain. Donc pour ne pas la perturber, j'ai fait la transition sur plusieurs mois. Premier mois, elle allait dehors toute la journée en paddock avec les autres chevaux autour mais pas dans le même paddock qu'elle et rentrée la nuit au box.

Deuxième mois, je la passe dans son paddock avec abris, seule. ça se passe bien globalement. Je la sens un peu stressée mais elle vit sa vie de cheval, elle mange bien et a le moral. Je la complémente pour éviter tout pb d'ulcère déjà assez présent.

Troisième mois, nous introduisons sa coloc. Première réaction, Ponaine est hyper agressive, mais par peur de l'autre. On aurait dit un entier, je l'avais jamais vue comme ça. On a essayé 3 chevaux différents. Avec le 3ème ça passe. Disons qu'ils se tolèrent. Alors au départ elle gardait le dessus sur lui et l'empêchait de rentrer sous l'abris, du coup pour les nourrir on venait la prendre en longe et on la tenait pour la rassurer, ils étaient du coup les deux dans la cabane. Quand je lui enlevait le licol elle restait avec lui sans pb. On a fait ça une semaine.

Mais au fur et à mesure, vu que l'autre cheval n'en a rien à faire d'elle, elle s'est un peu montée la tête toute seule. C'est à dire qu'il ne lui a absolument rien fait, mais dès qu'il bouge une oreille, elle part à l'autre bout du pré. La fuite c'est vraiment son truc favoris. Par moment je vois que ça l'amuse beaucoup, elle revient vers lui, un peu comme si c'était son jeu j'ai l'impression. Du coup elle ne mange pas à sa faim et je le vois bien car ce n'est pas une goulue et là dès que je la sors elle me montre qu'elle veut brouter de l'herbe.

Ce soir je l'ai rentrée dans son paddock après le travail, je l'ai gardée en licol le temps de fermer la clôture, l'autre cheval n'était pas loin mais pas dans son cul non plus, elle est partie comme une furie et a traversé la clôture alors que je l'avais encore en longe, genre zéro respect. Je l'ai remise à sa place mais du coup ça l'a stressée.

A l'heure du foin je voyais bien qu'elle était dans son coin à l'autre bout du paddock, je suis donc allée la chercher, elle n'a pas voulu que je l'attrape. J'ai enfin réussi mais pas sans mal, je l'emmène dans la cabane pour qu'elle aille manger son foin. A savoir qu'ils ont chacun un tas de foin et que la cabane est très grande et pas fermée, elle peut partir comme elle veut pas de risque de se faire coincer. Je la rassure, on fini par rentrer sous l'abris à côté de l'autre cheval qui ne bouge pas une oreille et qui mange son foin tranquille. A un moment il a juste bougé son tas de foin et Ponaine est partie en mode furie et encore une fois elle m'a fortement bousculée et mis un coup de boule au passage. Autant dire qu'elle m'est passée dessus quoi. J'ai tenu la longe donc je l'ai arrêtée, elle s'est retournée vers moi et elle m'a montré les dents de manière vraiment agressive. Je ne l'avais jamais vue comme ça.

Alors j'ai deux problèmes, comment faire pour qu'elle se sociabilise avec ce pauvre cheval qui ne lui a rien fait. Ca lui monte complètement à la tête. Je suis bien consciente qu'elle s'est faite beaucoup tapée auparavant mais là il ne lui fait vraiment rien. Je voudrai quand même qu'elle mange, et aussi qu'elle ne se laisse pas faire si elle se sent menacée. Qu'elle prenne confiance en elle et aille manger si elle a faim.

Le deuxième pb c'est que ma ponette a visiblement perdu ses neurones et que du coup elle ne me respecte plus quand elle a ses réactions de peur, chose que je n'avais jamais expérimentée avec elle en 15ans de vie commune. Elle ne se laisse plus attraper et elle en devient très très bête à se jeter dans les clôtures et à me bousculer.

Je doute qu'elle s'habitue toute seule à ce cheval, je suis pas sûre qu'elle se prenne en charge et ait le courage d'y aller, peut être que je me trompe. En tout cas ça lui monte bien au cerveau cette histoire et moi je ne dors pas très bien. Pour le moment ça fait 10 jours qu'ils sont ensemble.

J'ai un peu de mal à trouver le bon dosage entre la fermeté et le fait de la rassurer. Je vous en supplie donnez moi des trucs pour qu'au moins elle accepte d'aller manger avec lui. Je demande pas qu'ils soient collés/serrés. A savoir que j'ai déjà eu le cas quand elle vivait en troupeau, je l'avais tondue et couverte les autre chevaux ne l'ont pas reconnue et l'ont virée du troupeau, elle n'avait plus le droit de boire ou de manger. On a fini par la changer de pré et mise avec des poulains ça s'est très bien passé et peu de temps après je l'ai passée en box.

Un immense merci pour votre aide.

Sophie


Messages 1 à 6, Page : 1

Par SDE : le 10/10/17 à 13:53:00

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17313 messages

112 remerciements
Dire merci
Si ça fait 10 ans qu'elle a vécu seule il lui faut plus de 10 jours pour retrouver des codes sociaux normaux.

Comme un naufragé seul pdt 10 ans sur une île déserte : réapprendre à parler, à interpréter les signaux sociaux que les autres lui envoient.

à mon avis à 2 dans un paddock c'est trop petit, les chevaux qui ont du mal à se socialiser ont besoin de bcp de place pour pouvoir rester dans LEUR zone de confort, comme ils le ressentent, ça peut être 100m, 50 m ou 300m et un paddock peut être trop petit pour cela.

Tout comme, quand on introduit un nouveau cheval dans un groupe, le dominant va le chasser au début, mais certains dominants acceptent les intrus à 50m de leur troupeau, d'autres à 200m et d'autres à 500m....

Si çà se trouve pour un autre cheval ta solution aurait été un palace mais pour ta ponette stressée c'est comme se retrouver coincée avec un inconnu patibulaire dans un ascenseur... Ca dépend de leurs sensibilités particulières...

pour le fait que ta jument te "zappe" c'est certainement dû à son mal-être. Mon cheval a été seul pendant un temps et il devenait carrément ch*ant. Du coup on n'avait que des rapports conflictuels et j'angoissais d'aller le voir (déjà que je culpabilisais qu'il soit seul) c'est un cercle vicieux où tout le monde est mal et cela s'amplifie par le mal-être de l'autre

les autre chevaux ne l'ont pas reconnue et l'ont virée du troupeau, elle n'avait plus le droit de boire ou de manger
je trouve ça bizarre dans une pension, normalement il y a toujours moyen de boire quand les autres ne sont pas à l'abreuvoir, et pour le manger l'herbe appartient à tout le monde, sinon il suffit de faire plusieurs tas... ! C'est pas très difficile à gérer, quand au fait d'être exclu du groupe, tous les chevaux qui l'ont été chez nous (les "nouveaux" cela s'est réglé en quelques mois.

Par ponaine13 : le 10/10/17 à 16:49:14

Déconnecté

Inscrit le :
09-10-2017
2 messages
Dire merci
Merci pour ta réponse

Le paddock est très grand heureusement, enfin sauf la nuit où il est fermé en partie mais pour le moment on le laisse ouvert. Elle peut donc galoper librement où elle veut. Pour ce qui est de sa connerie, jusqu'à hier je n'avais aucun pb hier soir c'est la première que j'ai été confrontée à ses pb de comportements. En dehors de ça elle a super bien bossé avant et n'a pas bougé une oreille. Peut être qu'il y a les hormones aussi, ça peut jouer quand d'un coup il se retrouvent avec d'autres. J'ai eu une période il y a longtemps elle était devenue cinglée aussi à ne plus m'écouter elle se jetait sur les voitures en extérieur etc.Elle était tombée amoureuse d'un des chevaux à côté d'elle et en devenait dangereuse dès qu'il était dans les parages.

Je suis d'accord avec toi 10 jours c'est long pour elle mais en vrai c'est assez court et je serai patiente je pense que c'est pas mtnt qu'il faut lâcher Ils ne se font pas de mal c'est déjà ça. C'est juste qu'elle fait sa caractérielle.

Pour ce qui est d'avant, c'était un très grand troupeau d'une bonne trentaine de chevaux donc les rotations sont assez rapides pour l'accès à l'eau etc. Dès qu'elle allait boire elle se faisait attaquer, c'était un peu devenu la tête de turc. Le truc c'est que comme elle fuit tout le temps les autres en jouent assez vite.

Par SDE : le 11/10/17 à 09:14:13

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17313 messages

112 remerciements
Dire merci
oui il peut y avoir un pb d'hormones.
Une jument était arrivée au pré, n'ayant vécu qu'en troupeau de juments... Et elle s'est mise à déclencher des chaleurs sans arrêt, être difficile, agressive quand on voulait sortir un hongre (on devait y aller avec la chambrière Madame ne voulait pas qu'on lui pique "ses" mâles...

Par Mimo1722 : le 23/10/17 à 13:40:56

Déconnecté

Inscrit le :
16-07-2015
14 messages
Dire merci
Bonjour,
juste pour partager mon expérience, j'ai un peu le même problème que toi avec mon hongre (21 ans maintenant) que j'ai depuis ses 1 an 1/2 ( )
C'est un cheval qui a eu des conditions de vie idéales dès le départ: né "au naturel" dans le marais dans un petit troupeau constitué de sa maman, son papa, et d'une autre jument. Il y est resté jusqu'à ses 1 an 1/2 donc, âge où je l'ai acheté avec sa maman. Il est ensuite resté chez moi au pré seul avec sa mère au départ, puis avec 3 autres chevaux. Il a été sevré "naturellement" à 4 ans quand sa maman est partie (vendue) sans aucun stress pour lui car il était avec ses 3 nouveaux potots (un vieux mâle et deux jeunes femelles).
Donc jusque là tout allait bien pour lui .. ça a commencé à se corser quand j'ai dû le mettre en pension, ça a généré énormément de stress chez lui, il s'est mis en mode séduction avec les juments pour se faire accepter et s'est ainsi attiré les foudres des mâles. Il s'est fait défoncer, j'ai du le sortir de là au bout de 2 mois.
2 ème pension il est mis en troupeau avec deux juments, ça se passe très bien même à l'arrivée de nouveaux pensionnaires mâles et femelles. Il se forme un groupe de hongre, potes à la vie à la mort. Il y reste 7 ans, ras.
Changement de pension (déménagement), il est inséré au troupeau (10 chevaux sur 6ha) en même temps qu'une jument avec laquelle il avait tissé des liens (quarantaine commune) et là rebelotte il s'en prend plein la tronche par les hongres, qui lui piquent sa copine et le tiennent isolé et à l'écart, l'empêchant de rejoindre le troupeau ... n ayant pas d'autre solution et les attaques étant "soft" (juste isolement imposé, et chasse, pas de morsures graves ..) j'inciste. Il mettra 1 an à faire sa place, et 3 ans à se faire un premier copain
Entre temps je tente de le mettre à un autre endroit, pré avec moins de chevaux (3) dont deux juments et un mâle ... il se fait défoncer par le mâle, cette fois ci avec blessures très importantes (il en garde encore aujourd'hui les cicatrices ...) je suis obligée de le remettre avec le gros troupeau de 10 au bout d'un mois ... il finira par s'y faire un super copain (un petit âne fraîchement arrivé), il se fait malmener par des jeux costauds (morsures) mais ils sont inséparables, je suis contente qu'il ne soit plus tout seul et il a un super moral.
Malheureusement je suis obligée de le redéménager, premier pré 1 jument et deux vieux mâles, il séduit la jument mais se fait malmener par l'un des mâles. Deuxième pré une jument seule, ça se passe très bien sauf qu'elle se met en chaleur à en faire des coliques ... obligé de le sortir pour l'installer dans son pré actuel, où il était au départ tout seul avec deux ânes, vite rejoint par deux juments. L'une des juments l'adore et c'est réciproque ça me fait énormément plaisir de voir évoluer ce couple
Il y a 1 mois deux nouveaux chevaux arrivent ... 1 mâle une jument qui sont mis en quarantaine dans un autre parc juste à coté. Lors de la mise en contacte le miens s'est fait défoncer par le nouveau mâle ..... on les a séparé. Normalement il devrait rester seul avec "ses" juments ... mais ça c'est la théorie on sait que rien ne se passe jamais comme voulu ...

Mon cheval est extrêmement soumis, il n'a jamais agressé un autre cheval, mâle ou femelle. Il est toujours de bonne humeur, toujours les oreilles en avant, il ne botte pas, ne mord pas ...
J'observe beaucoup les troupeaux, les mises en contacte etc je passe des heures à regarder les interactions entre chaque, en me cachant dans un coin sans intervenir.
Je me rends compte que mon cheval a peur des autres chevaux, il fuit à la moindre oreille couchée ou au moindre regard de travers ... alors est ce que c'est son attitude qui provoque les agressions des autres? Il n'a aucun répondant, même acculé dans une clôture il va choisir l'option de se faire mal en forçant le passage plutôt que de tenter de repousser l'adversaire.
Et pourtant c'est un cheval qui n'a jamais vécu seul, il a été toute sa vie avec des jeunes, des vieux, des femelles des hongres des entiers ... sur des terrains toujours de tailles plus que correctes (jamais de paddock, toujours des grands prés avec nourriture à volonté, herbe, foin l'hiver etc ..).

Bref pour moi c'est incompréhensible
Mais je suis persuadée que c'est son comportement qui provoque les agressions de ses colocataires de prairie...

Voilà pour ma petite expérience

Pour ta ponette je pense que le fait qu'elle soit avec un vrai gentil l'aidera à prendre confiance, il va falloir du temps mais tant qu'il n'y a pas d'agression ou de mise en danger il serait intéressant de persister et de voir comment son comportement en "groupe" va évoluer

Bonne journée

Par SDE : le 24/10/17 à 11:22:59

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17313 messages

112 remerciements
Dire merci
alors est ce que c'est son attitude qui provoque les agressions des autres?
peut-être que oui...
mon âne ne se fait jamais agresser mais quand on l'emm** il sait lever le cul, mon cheval aussi et en général tous les autres que j'ai vus arriver à la pension.
Se faire chasser, oui, ils fuient se faire persécuter, non, ils fuient en levant le cul... Pour dire "trop c'est trop"

qd on a présenté notre entier ardennais à mon hongre mérens, (demi-portion lol) le hongre s'est sauvé, il s'est aplati, a montré qu'il se laissait guider, mais bon au bout d'un bon moment il en a eu marre d'être forcé à galoper, a flashé quelques ruades dans le poitrail du Gros (qui n'a rien senti semble-t-il... déferrés évidemment) et l'autre a compris qu'il en avait suffisamment fait et qu'il devait le laisser tranquille...

Par Heco : le 15/01/18 à 10:38:29

Déconnecté

Inscrit le :
02-12-2016
277 messages

11 remerciements
Dire merci
Bonjour ponaine13
Comme d'autres personnes sur ce sujet, je pense que 10 jours c'est trop court pour pour prendre une décision. J'ai aussi été confrontée à un problème de ce genre.
Mon premier cheval a 19 ans, je l'ai depuis qu'il a 4 ans. Il a vécu 4 ans en semi-liberté en troupeau puis il a alterné tout seul au pré, pension au pré en troupeau au fil de mes déménagements. Il est très gentil avec les autres chevaux mais comme il aime vraiment manger, il se fait respecter pour l'accès au foin lol. Il a toujours été au milieu dans la hiérarchie, voir parmi les dominants mais sans jamais agresser violemment les autres chevaux.
J'ai récupéré il y 1 an un grand poney de 9 ans qui a été isolé de ses congénères de 6 mois à 9 ans... Je te dis pas la catastrophe ! Les seuls fois où il a été en contact avec d'autres chevaux, il s'est fait tabassé. Il ne connait pas du tout les codes relationnels entre chevaux et se montre particulièrement envahissant et irrespectueux avec tout le monde, homme et chevaux.
Je savais qu'avec mon cheval, il pourrait réapprendre la vie sociale sans se faire tabasser. Depuis 1 an, il a beaucoup changé mais c'est des mois et des mois d'évolution. Aujourd'hui, 90% du temps il est serein et respectueux, envers moi et mon cheval.
Mais ça lui arrive d'avoir des réactions violentes et imprévisible... Dès qu'il a un coup de stress il n'écoute plus rien. Mon problème maintenant c'est la séparation de me deux chevaux. Le poney panique complètement dès que je sors mon cheval du pré...
Je te conseille de persévérer et de cultiver un ambiance apaisée, une attitude sereine à toute épreuve. Ta jument sent ton agacement et ça lui confirme qu'elle a raison de stresser. C'est difficile de rester calme quand on se fait marcher dessus par son cheval mais j'ai observé avec mon poney que c'était indispensable. Quand je dis rester calme, ça ne veut dire accepter d'être piétiné bien-sûr ;-)

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 447) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous

Les dernières annonces

Recherche
50€
Mère adoptive
Hongre 10 ans
10000€
Van:IFOR
1500€
Selle wintec pro
350€
Pouliche Arabe