Forum cheval
Le forum élevage et soins

Quotidien - Et si nos protégés pouvaient parler?

Sujet commencé par : gerard54 - Il y a 2 réponses à ce sujet, dernière réponse par gerard54
Par gerard54 : le 09/03/15 à 10:50:34

Déconnecté

Inscrit le :
09-03-2015
4 messages
Dire merci
Comme expliqué dans ma présentation, je m’appelle Gérard, j’ai 54 ans et je suis propriétaire depuis 2 ans d’un trotteur agé de 4 ans. Je suis un lecteur actif du forum depuis 1 an mais je ne suis pas très à l’aise avec les nouvelles technologies. Je franchi le cap aujourd’hui pour échanger avec vous sur une problématique qui m’interpelle au quotidien.

Comme vous tous, j’essaye d’être très attentif au bien être de mon protégé. J’ai la chance de pouvoir assister à la quasi-totalité des entrainements et je me pose toujours la même question, vais-je pouvoir me rendre compte à temps, c’est à dire suffisamment tôt pour que se ne soit pas trop grave, d’un début de pathologie (boiterie…).

J’ai confiance en son entourage mais malgré toute l’affection qu’on lui porte, il n’est pas en mesure de simplement « parler » et de nous dire quand quelque chose ne va pas. Oui je sais ça peut paraitre bête comme remarque mais je m’explique. Bien que je sois vieux, je continu à courir régulièrement et parfois j’ai mal, je m’arrête, je suis capable de le dire et d’en parler pour réduire mes sorties. L’objectif de cela, ne pas aggraver mon début de « petite » blessure (élongation, contracture…) en vue de pouvoir reprendre plus vite et dans de meilleurs conditions.
Nos chers protégés ne peuvent pas eux nous le dire dès que quelque chose même minime se déclenche.
Je voulais donc savoir si comme moi vous avez cette sorte « d’angoisse » un peu similaire au quotidien, si vous vous dites que peut-être quelque chose est en train de se passer sans que vous puissiez vous en rendre compte.
La boiterie, en particulier, est quelque chose que nous redoutons tous, mais il est souvent dit que lorsque l’on s’en rend compte, il est un peu « trop tard » et que cela signifie que le problème est déjà là auparavant. Et malheureusement, surtout, que les conséquences peuvent être plus importantes maintenant que le cheval est rendu à ce stade de blessure.

Voila, c’est donc un peu une discussion ouverte sur le quotidien de nos protégés. Si vous avez des retours, avis, solutions, le débat est ouvert et je serai ravis d’échanger.

Bien à vous

Messages 1 à 2, Page : 1

Par dilou : le 09/03/15 à 12:43:08

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
35021 messages

438 remerciements
Dire merci
Ce que tu dis est d'autant plus vrai que les chevaux sont "durs au mal", leur nature de proie les incite à cacher ce qui pourrait apparaître comme une faiblesse à un prédateur.
Pas d'autre solution que d'être attentif pour deux, de guetter le moindre signe de malaise, de ne pas parler de "mauvaise volonté" quand le cheval rechigne à travailler mais de chercher ce qui se passe, de le mettre dans les meilleures conditions pour qu'il se porte bien (prendre soin de ses pieds, ne pas faire un travail excessif ou sur mauvais sols etc.).
C'est un cheval que tu fais courir, si j'ai bien saisi ?

(ton topic serait mieux sur le forum général, je pense... tu aurais plus d'avis. Tu peux demander son déplacement en utilisant le petit triangle jaune, à droite de ton pseudo, pour alerter un modo).

Par gerard54 : le 09/03/15 à 13:14:48

Déconnecté

Inscrit le :
09-03-2015
4 messages
Dire merci
Merci Dilou pour tes retours. Je suis vraiment novice et je n'ai pas trouvé la solution pour contacter les modérateurs, je me suis permis de re-poster sur le forum général. Si un modérateur vois ceci, qu'il n'hésite pas à supprimer ce post désormais.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 217) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval