Forum cheval
Politique et débats de société

Ne plus voter

Sujet commencé par : prima - Il y a 26 réponses à ce sujet, dernière réponse par naomi123
Par prima : le 28/11/08 à 01:19:47

Déconnecté
 je ne sais pas si certains se sentent comme moi, mais depuis quelques mois, j'ai perdu la "foi" dans la politique.

depuis des années, j'ai voté pour ne pas que le front national passe. Juste pour cette raison. Ne me sens ni socialiste, ni droite, ni centre, ni écolo... bref.

Lorsqu'on ne se sent pas du tout représenté par aucun partie, aucune personnalité que faire?

à entendre certaines personnes, ils attendent "tout" d'un candidat, d'une personnalité politique. ils en font une espèce de sauveur, ou tout le contraire, un dictateur, fasciste, or c'est quand même nous individuellement qui dirigeons nos vies non?

Bref, je n'arrive plus à voir de quelle manière en France la politique dirige la vie des Français. J'ai l'impression que c'est un pays qui n'arrive pas à changer, à évoluer...


bref, je trouve juste que

Messages 1 à 26, Page : 1

Par DQR33 : le 28/11/08 à 10:12:17

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2005
9343 messages

12 remerciements
Dire merci
Tu vas voter, mais tu vote blanc... Je sais bien que ces voix ne sont pas comptabilisées à leur juste valeur, mais au moins tu as fait ton devoir de citoyen. Accessoirement, ça te permet de râler si tu en as envie !

"c'est quand même nous individuellement qui dirigeons nos vies non?" Oui... et non !

Il se trouve que nous vivons en société, que nous le voulions ou pas. Et cette vie en société est régie par des lois, des règles, dont les politiques en sont les instigateurs.

Que ces politiques fassent bien leur boulot ou pas, c'est un autre débat ...

Par Darius : le 28/11/08 à 19:15:04

Déconnecté
Perso depuis que je vote, je vote ecolo au premier tour. Et ce n'est pas nouveau j'ai commencé avec Dumont (le score devait avoisiner les 1,5%) Non par farouche conviction, bien que les idées qu'ils défendent m'interpellent souvent, mais surtout pour manifester ma désapprobation aux "grands candidats" sur la politique en général et qu'ils prennent en compte la qualité de vie. Malheureusement nous avons été nombreux à faire de la sorte en 2002, ce qui a éliminé Jospin du second tour et ouvert la porte à Lepen ce qui m'a obligé a voter Chirac. Au second tour des présidentielles 2008, alors que je vote habituellement socialiste par conviction, vraiment aucun candidat ne me convenait et je me suis déplacé pour voter blanc.
Mais tout à fait d'accord que ce qu'on voit en politique n'est guère réjouissant

Par Yann22 : le 28/11/08 à 22:03:59

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
Au second tour des présidentielles 2008

Il y a quelques jours, je me suis dit que 2008 passait très vite... J'avais l'impression que l'élection présidentielle, c'était en mai de cette année.

Je constate que je ne suis pas le seul

Par DQR33 : le 29/11/08 à 00:53:03

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2005
9343 messages

12 remerciements
Dire merci

Par Darius : le 29/11/08 à 12:04:55

Déconnecté
  oui 2007....mais en 2008 çà aurait été pareil
Mais pour en revenir au titre post, ne pas aller voter est tout de même la plus mauvaise solution, les bulletins blancs même si on en tient officiellement pas compte, marquent tout de même les politiques qui ont une certaine conscience.

Par Yann22 : le 02/12/08 à 09:05:40

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
 Tiens, demain, il y a l'occasion de voter pour autre chose que des politiques. Ce serait dommage de ne pas le faire

Par DQR33 : le 02/12/08 à 16:36:07

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2005
9343 messages

12 remerciements
Dire merci
 J'fais plus partie du monde du travail !

Va falloir que je relance ma femme : elle parlait d'aller voter !

Elle qui n'a pratiquement pas voté dans son pays alors que c'est obligatoire...

Au dernières élections prudhommales, nous avions serré les fesses.

C'est vrai qu'elles étaient prises en compte pour "juger" de la représentativité d'un syndicat, ce qui ne semble plus être le cas maintenant.

Un bien, un mal (pour la représentativité), c'est un autre débat...

Je disais à tous ceux qui voulait m'entendre "allez voter, peu m'importe que ce soit pour Pierre, Paul ou Jacques, mais allez voter".


Message édité le 02/12/08 à 16:36

Par keystar : le 03/12/08 à 10:15:10

Déconnecté

Inscrit le :
03-07-2006
4108 messages

17 remerciements
Dire merci
 ben,

le résultat du vote est toujours un élément déterminant pour la représentativité syndicale

Par DQR33 : le 03/12/08 à 14:53:28

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2005
9343 messages

12 remerciements
Dire merci
(Il y a un post sur les prudhommales ouvert dans le Salon de discussion :

Lien )

Par lilibal : le 19/12/08 à 20:41:16

Déconnecté

Inscrit le :
19-10-2008
9310 messages

97 remerciements
Dire merci
 Lorsqu'on ne se sent pas du tout représenté par aucun partie, aucune personnalité que faire?

crée son propre parti

Par LuneBleue : le 20/12/08 à 01:08:33

Déconnecté

Inscrit le :
02-12-2008
1779 messages

1 remerciements
Dire merci
 J'avoue ne pas etre allée votée depuis que j'ai le droit de le faire. Au risque de me faire jeter des pierres, je ne me sens pas concernée, je ne comprend pas les ficelles de ce milieu, alors plutot que de voter pour un nom, je ne vote pas, après je ne viens pas mep laindre si ça me va pas, disons que je suis neutre en tout temps la dessus.
De toute façon, de gauche ou de droite, y'a toujours des extremes, et aucun extreme n'est bon quand il s'agit de la vie des hommes je trouve. Malheureusement, en faisant le bonheur dees uns on fait souvent le malheur des autres et inversement.
Je crois que le candidat, le régime miracle, n'existe pas, on est a un tel point dans l'engrenage, que le président n'a plus vraiment de pouvoir à proprement parlé sur les choses, il se contente de lancer quelques petites réformes, mais dans les grandes lignes, difficile de tout changer.

Néanmoins vu l'état des choses, je riais l'autre jour avec mon père, en me disant que si nous avions été au moyen age, vu le ras le bol des gens, nous en serions au début d'une petite révolution, parce que plus grand monde s'en sort, on nous pompe de tous les cotés

Par eya : le 26/01/09 à 13:49:30

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2008
827 messages
Dire merci
je vois grâce à Darius que nous ne sommes pas les seuls pratiquants du vote"contre" au deuxième tour!

C'est affligeant de se dire qu'on ne vote pas pour quelqu'un mais pour sauver le peu de valeur qui nous sont cheres en votant contre la personne qui les piétinera assurement.

Pour le vote blanc, même si je suis d'accord qu'il est important de voter, on ne parle jamais du pourcentage de vote blanc dans les compte rendu alors qu'on parle du taux d'abstensionisme.

Pour ce qui est des grands partis politiques, ils nous font une parade nuptiale pour les élections, quand ils ont besoin de notre soutien en manipulant bien les événements, en faisant de belles promesses, et ils oublient de demander notre avis le reste du temps.
Je suis sûre qu'il y a des gens profondément animés par le désir d'améliorer la société, mais je pense que le haut de la coupe est tellement corrompu qu'ils ne peuvent pas échapper au fonctionnement des dirigeants.
Enfin, c'est le sentiment que j'ai!Pas très gai tout ça!






Par keystar : le 26/01/09 à 18:19:10

Déconnecté

Inscrit le :
03-07-2006
4108 messages

17 remerciements
Dire merci
 Difficile de faire bouger notre pays, non?
Dés qu'on nous propse de bouger quelque chose, çà rale!
Et nous on fait quoi pour notre pays?
On aurait pas ce que j'appelle le syndrome de l'empire romain?

Par eya : le 31/01/09 à 12:27:54

Déconnecté

Inscrit le :
06-03-2008
827 messages
Dire merci
l'immobilisme n'est le voeu de personne, mais il y a différentes façons et differentes directions pour bouger les choses. C'est là que les avis et intérêts divergent.

Par SDE : le 06/02/09 à 20:58:20

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17313 messages

112 remerciements
Dire merci
Pour le vote blanc, même si je suis d'accord qu'il est important de voter, on ne parle jamais du pourcentage de vote blanc dans les compte rendu alors qu'on parle du taux d'abstensionisme.

justement je trouve cela honteux.
Si le nombre de "blancs" dépasse le nombre de votes pour le candidat qui a le plus de voix ça veut tout dire...

C'est affligeant de se dire qu'on ne vote pas pour quelqu'un mais pour sauver le peu de valeur qui nous sont cheres en votant contre la personne qui les piétinera assurement.
d'accord avec ça...

en 1986 j'étais en Mauritanie, c'était les premières élections de ce pays. Les femmes avaient le droit d'y participer (décemment voilées bien sûr)

Il n'y avait qu'un seul parti, celui du président déjà en place, qui a été élu à 99,9%.

Les votes "blancs n'étant même pas mentionnés et les abstentionnistes à peine évoqués (ya pas de recensement dans ce pays et ça semble logique que tout le monde n'ait pas voté, au fin fond du désert les fonctionnaires n'allaient pas courir après les chameaux avec des urnes)

On a encore la "chance" de vivre dans un pays où on a le droit de choisir entre plusieurs partis... Faut en profiter... Même si on ne se sent pas représenté par un candidat, car un jour viendra (rique !) où on n'aura plus le choix...

Par Digora : le 27/02/09 à 18:07:21

Déconnecté

Inscrit le :
04-06-2004
2347 messages

1 remerciements
Dire merci
 La France n'avance plus, elle ne fait que s'écrouler et avec un tel gouvernement, elle ne risque que de s'effondrer...

Par igoflo : le 01/05/09 à 22:52:59

Déconnecté

Inscrit le :
24-12-2005
1494 messages

1 remerciements
Dire merci
 En ne votant pas ou en votant blanc, vous donnez votre voix à un parti ou une personne que vous n'aimez pas

Par DQR33 : le 01/05/09 à 23:17:33

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2005
9343 messages

12 remerciements
Dire merci
 Quel importance ? Si je vote blanc, cela veut dire que personne ne m'a convaincu...

Ceci dit, les votes blancs ne sont pas décomptés, pourtant ils veulent dire quelque chose.

Par igoflo : le 01/05/09 à 23:30:40

Déconnecté

Inscrit le :
24-12-2005
1494 messages

1 remerciements
Dire merci
 Oui, ils veulent dire quelque chose, ils veulent dire que se sont des voix qui n'iront pas au parti qui a peutêtre une préférence à vos yeux, donc vous offrez votre vote à "l'adversaire".
Il faut vraiment ne pas avoir d'idées et se fiche du bazarre pour ne pas voter

Par Yann22 : le 01/05/09 à 23:53:57

Déconnecté

Inscrit le :
05-08-2004
17553 messages

185 remerciements
Dire merci
 Il faut vraiment ne pas avoir d'idées et se fiche du bazarre pour ne pas voter

Pas forcément... si aucune de ses idées ne se retrouvent dans aucun des camps en lices, je comprends qu'on ne veuille pas donner sa voix.

Par DQR33 : le 02/05/09 à 00:31:52

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2005
9343 messages

12 remerciements
Dire merci
 Ben oui, "si aucune de mes idées ne se retrouvent dans aucun des camps en lices", j'ai deux solutions ayant au final le même résultat :

Ou bien je ne vais pas voter, mais ça me gêne

Ou bien je vote blanc, mais je suis allé voter

(Au fait, il y a une différence entre un vote blanc et un vote nul ? J'ai un doute tout à coup... )


Message édité le 02/05/09 à 00:31

Par Vanita : le 23/07/09 à 22:21:39

Déconnecté

Inscrit le :
17-09-2008
2888 messages
Dire merci
 Bon, j'ai pas tout lu je l'avoue !
Bien sûr qu'il faut voter, blanc si vous voulez, mais il faut y aller.

Si vous voulez faire changer les choses, c'est là où vous placez votre argent qu'il faut faire attention.

C'est le "lobbying" qui mène le monde. Continuez à acheter des marques de grands groupes et ça ne pourra que se dégrader. Si nous "diluons" le pouvoir de ces monopoles, les chances d'équilibres seront maintenues et toutes les idées continuerons à être défendues réellement.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières, chacun à son niveau, peut faire changer les choses.

Par nitokinou : le 07/03/10 à 19:08:09

Déconnecté

Inscrit le :
19-04-2006
34 messages
Dire merci
 Je suis comme Vanita je n'ais pas tout lu !!!

Cela dit je me demande si reellement c'est bien de voter blanc.....c'est ce que je pensais jusqu'a il y a peu.....

Est ce que si justement plus personne (ce qui est carrement utopique) ne vote ça ne metterais pas le gouvernement dans l'embarras??????

Je me dis que si on vote, donc on se deplace, on s'en interesse, etc...du coup ils sont rassurés, meme si on vote blanc???? Alors qu'on ne' se sent pas representés et ecoutés????

Perso je medite là dessus.

Voila biz a tous!

Par DQR33 : le 07/03/10 à 21:43:21

Déconnecté

Inscrit le :
30-10-2005
9343 messages

12 remerciements
Dire merci
Si au lieu de voter blanc tu ne vas pas voter, tu te mets avec ceux qui s'en fou..., moi, ça m'embête !

Je préfère voter blanc...

Par bloody_paradise : le 26/03/10 à 18:09:29

Déconnecté

Inscrit le :
18-01-2007
4174 messages

6 remerciements
Dire merci
 Ha bha tien. La participation politique, c'était le sujet d'un de mes cours du premier semestre.
On a eu une dissert' à faire à ce sujet.
Si ça en intéresse quelques uns je vous mets un extrait :

[...]
Si l’abstention est bien en hausse, il faut en différencier deux types : l’abstention systématique et l’abstention intermittente. Dans le premier cas, l’individu ne vote à aucune élection. Dans le second, il choisi les élections auxquelles il ira voter, accordant moins d’importance à certaines, il ne se déplacera pas. Par exemple, en France le taux d’abstention est bien plus élevé pour les élections européennes que pour les présidentielles. C’est l’abstention intermittente qui a augmenté ces dernières années. On ne peut donc pas parler d’un désintérêt total pour la politique. Les citoyens, aidés des medias (faisant plus ou moins la « promotion » d’une élection en en faisant leur gros titres pendant une certaines périodes ou non) hiérarchisent simplement les élections. Ils sont appelés « abstentionnistes de conjoncture ». De plus, il faut aussi distinguer deux types d’individu ne votant pas : les abstentionnistes hors du jeu et ceux dans le jeu. Les premiers, nous les avons vu précédemment : ce sont des électeurs au bas des hiérarchies sociales, qui ne votent jamais ou presque. Les derniers, sont des personnes intégrées au jeu politique, elles manifestent de l’intérêt pour la politique, mais ne votent pas pour contester l’offre, le programme, les choix proposés ou même le système. Parmi ces deux profils, ceux qui ont le plus augmentés au cours des dernières décennies sont les abstentionnistes dans le jeu. Ce sont des abstentionnistes protestataires. Le référendum de 2005 sur la constitution européenne en est un bon exemple : les grands partis, de droite comme de gauche (Union Pour le Mouvement Populaire, Parti Socialiste, Union pour la Démocratie Française) appelait à voter « oui », le « non » l’a emporté à près de 55%. Ainsi, les français ont montré leur désaccord face à ces partis. Les abstinents protestataires ne sont absolument pas la politique, au contraire. De plus, certaines idéologies politique, notamment l’anarchisme, boycottent le vote. En effet, l’abstention est pour eux un « acte responsable du refus d’un système de domination » (citation tiré de Propos anarcho-syndicalistes pour l’abstention contre le capitalisme, de Maloka Anarcho Collective). Dans ce cas, nous sommes dans une vision totalement différente de la politique, ne pas voter c’est dire non à notre système politique actuel. En conséquence, il est fondé de se demander si ces abstentionnistes protestataires se contente de ne pas voter. Entament-ils d’autres actions, moins conventionnelles mais plus directes ?
[...]


Message édité le 26/03/10 à 18:16

Par naomi123 : le 21/10/10 à 22:09:03

Déconnecté
Pour moi ne pas voter est un acte GRAVE ! ON a la chance d'être en démocratie de choisir un président. On a la chance d'avoir le possibilité de choisir qui nous gourverne. Ne le gaspillons pas. Ne aps voter pour moi est une action anti-democratique et tres dangereuse. Imaginez si personne ne va voter, si tout le monde dit qu'il est degouté ou qu'il n'a plus foi en la politique, que se passerait-il? le "plus fort" pendrais le pouvoir et on tomberait dans une monarchie, dans une oligarchie !
on a un pays developpé, ou on a des libertés, protegons les, defendons les en allant voter. Pour moi je vote n'est pas un droit mais un DEVOIR tout simplement pour conserver ce pour quoi nos " vieux" se sont tant battus !
Apres ce n'est que mon petit avis personnel.
Je ne vote pas encore allez vous me dire...oui mais ca n'empeche que je peux avoir mon avis sur la question. Il me tarde 2012 que je vote pour oeuvrer, à mon echelle pour la democratie et pour la garantie de notre liberté.

bonne soirée.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 443) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous

Les dernières annonces

Recherche
50€
Mère adoptive
Hongre 10 ans
10000€
Van:IFOR
1500€
Selle wintec pro
350€
Pouliche Arabe