Forum cheval
Le Forum Dressage

Besoins de conseils....

Sujet commencé par : marlene446 - Il y a 19 réponses à ce sujet, dernière réponse par izaora
Par marlene446 : le 17/05/09 à 01:08:34

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2009
1838 messages

8 remerciements
Dire merci
 Bonjour,
Nouvelle sur le forum je me lance pour demander vos conseils en dressage...

Alors pour commencer je précise que j'ai 22 ans et un niveau galop 7 en club je prend des cours 2 fois par semaine mais voila sur des chevaux de club c très facile et je suis beaucoup plus douée en obstacle qu'en dresssage.... Je monte depuis septembre une jument de 4 ans qui se situe dans un pré (donc conditions pas idéales pour bosser un jeune cheval)ce qui m'amène à me perfectionner en dressage puisque j'ai ENFIN compris que c'était la base... Enfin bref pour le moment il me l'a confiée donc durant cet hiver j'ai déjà travailler à ce qu'elle ne me mettent pas par terre puisque sortie du pré en avril dernier sans avoir été jamais manipulée, beaucoup de désensibilisation en ballade notamment car peur de tout, travail de la direction, longée donc répond bien à la voix mm montée, respect à pied, reculé, déplacement des hanches à pied...

Mais maintent que le "vrai" travail de dressage commence je rencontre quelques difficultées :
- Aucune mobilité des épaules donc premièrement avez vous des exercices à travailler et comment les réalisés ?
- N'avance pas assez, n'engage pas ses postérieurs : Quels exercices pour y remédier car dès que j'essaye d'allonger le trot par exemple elle tombe tout de suite dans le galop...
- Ne cède jamais devant ( commence tout juste au pas mais c dur et à main droite c'est la cata) : est tout le temps crispée sur son mors, jusqu'à maintent mors en résine mais une copine m'a conseillée mors avec rouleaux de cuivre decontractant j'ai commandé mais qu'en pensez vous, est ce que cela améliore réellement la decontraction ?

Merci pour l'aide et les expériences que vous pourrez m'apporter..
Je précise que la jument est Comtois croisé selle français : niveau morphologie elle ne ressemble pas à un cheval de trait elle a un joli modèle mais ça reste du croisé Comtois quand mm !!! :

Messages 1 à 19, Page : 1

Par Plectrude : le 17/05/09 à 01:18:37

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12333 messages

232 remerciements
Dire merci
Je monte depuis septembre une jument de 4 ans qui se situe dans un pré (donc conditions pas idéales pour bosser un jeune cheval)

Si si, c'est ça les conditions idéales du cheval, et donc les conditions idéales pour bosser aussi. Sauf pour le cavalier peut être

Pour le reste, je trouve qu'il est trop tôt pour chercher la mobilité des épaules. Cela demande un effort important (abaissement des hanches pour mobiliser autour des postérieurs). Donc à mon avis c'est à voir plus tard.

D'autant que tu n'as apparemment ni l'impulsion (à travailler par le jeu, la récompense), ni la décontraction de la bouche (moi je suis pour cession de machoire + flexion d'encolure). Pour ce qui est d'arrondir l'encolure, c'est pareil ça viendra en temps et en heure.
Pour l'instant, il faut stabiliser et affiner accélérateur - frein - direction, enfin d'après moi.

Coté mors, les machins qui font baver le cheval ne servent à rien, c'est la main qui permet la décontraction ou au contraire contracte le cheval. Par contre il faut s'assurer d'avoir un mors adapté à la morphologie de la bouche (tout comme une selle adaptée à son dos) (dentiste et osthéo vus ? ).

Par marlene446 : le 17/05/09 à 01:43:24

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2009
1838 messages

8 remerciements
Dire merci
Non pas d'osthéo mais comme à droite elle est vraiment très difficile peut être que c'est une idée à creuser mais bon le propriétaire n'est pas vraiment pour après je peux essayer de m'en arranger...
Stimulation par le jeux = bonne idée mais quel type de jeux en selle... Des idées ?

Si je disais que ce n'étais peut être pas des conditions idéales c que le pré n'est pas forcément très plat du coup dès que je galope si c dans la petite pente elle est complétement sur les épaules en fait je pensais qu'un jeune cheval avait besoin de trouver son équilibre sur un terrain plat et correct avant de lui demander de se mettre en équilibre dans un terrain moyen...
Mais comme je l'ai dit j'ai beaucoup de chose à apprendre sur le dressage chez un cheval "non dressé " donc c'est sans doute un bon raisonnement que tu as...

En tout cas merci pour les premiers conseils...

D'autres expériences ?

Par Plectrude : le 17/05/09 à 02:21:51

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12333 messages

232 remerciements
Dire merci
Ah, je n'avais pas compris que tu travaillais dans un pré !

Pour l'impulsion, j'avoue ne jamais avoir eu à travailler ce point avec ma jument. Déjà il faut bien définir l'impulsion, qui concerne l'énergie que ton cheval met (ou non) dans l'exécution de ce que tu lui demandes. Ce n'est pas exclusivement le fait d'avancer lorsque la jambe le demande.

Pour la réponse à la jambe, l'idée est qu'elle réponde le plus efficacement possible. La leçon de jambe à bon escient est bien sûr une excellente piste, mais on peut lui ajouter un but. Par exemple, tu fais une porte avec deux plots, à l'autre bout de la longueur une autre porte. Dans la première porte, le cheval doit systématiquement passé à l'allure supérieure, ou simplement avancer d'avantage, et s'arrêter à la seconde.
De cette façon, non seulement le cheval a plus de facilité à comprendre l'affaire, puisque le contexte est restreint, mais en plus plus vite est atteint le second plot, plus vite le cheval retrouve son confort (ici, l'arrêt tranquille, une gratouille, voir un bout de carotte).
Par la suite, on pourra demander l'inverse, le cadre devenant plus tard "je dois me préparer à modifier mon allure en passant la porte". Lorsque le cheval est tout le temps prêt, à s'arrêter comme à partir au galop, qu'il est dans cette disposition mentale... voilà l'impulsion.

C'est idée parmi d'autres. A noter que c'est applicable à pied, d'ailleurs.

Par Tessa : le 17/05/09 à 08:00:04

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34231 messages

427 remerciements
Dire merci
Très intéressant l'idée de la porte Plectrude.

Tu as un 4 ans juste débourré, tout ce qui "manque" semble tout à fait normal.

Quant aux mors... Il est vrai que c'est la main qui fait la bouche, mais un mors mal adapté, même avec une bonne main, ça marche moyen.
Je n'aime pas du tout les résines ou autre caoutchoucs, je trouve cela très inconfortable pour le cheval, la douceur n'apparaissant qu'à nos yeux et n'étant pas toujours "le" critère de choix.
Cela dit, passer à un mors à rouleaux de cuivre, c'est un gros changement.
Je ne suis pas fan de ce genre de mors non plus... enfin, ça dépend duquel car il y en a pléthore.

Pour le travail, des transitions, des transitions et encore des transitions.
Et des balades, lui apprendre à se porter en avant avec plaisir.

Mais il faut régler aussi tous les paramètres santé.
Elle est raide à droite?
Ostéo, mais aussi dents!
Elle manque d'impulsion?
Que reçoit-elle à manger? trop, trop peu, pas équilibré,...

Je comprends le problème du proprio qui pense que ce genre de soins est de l'argent jeté par les fenêtres.
Mais travailler un cheval qui souffre, peut, outre les douleurs, lui provoquer des défenses importantes...
Si il se retrouve avec son cheval cassé ou sa cavalière cassée, ce sera aussi de l'argent jeté par les fenêtres.
Sans compter que si avec une centaine d'euros (ostéo+dentiste) on peut enlever la souffrance d'une cheval... c'est le prix d'1 tapis de selle et ses guêtres assorties.

Par Tessa : le 17/05/09 à 08:29:49

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34231 messages

427 remerciements
Dire merci
J'ai bien évidemment oublié de préciser (on est tôt matin )
Que le travail de base semblait très correct.

Par Plectrude : le 17/05/09 à 09:58:54

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12333 messages

232 remerciements
Dire merci
Il me semble Tessa que je t'avais posé la question sur un autre post... Mais si c'est le cas je me souviens plus de ta réponse, et ça risque de remonter loin dans les posts, alors...
Pourquoi trouves-tu résine et caoutchouc inconfortable ? Les caoutchouc sont en général sensiblement plus gros, donc ça je peux comprendre... mes les résines ? Au toucher, c'est plus doux (je parle pas d'action mais de matière hein ), et moins froid, en plus ils sont souvent moins lourds. Et je ne vois pas les inconvénients

Par marlene446 : le 17/05/09 à 10:14:55

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2009
1838 messages

8 remerciements
Dire merci
 Plectrude : Bonne idée les portes surtout que elle aime jouer, j'ai déjà fait des slalom et ça l'amuse beaucoup donc les portes sur une ligne droite je pense que ca devrait être bien je vais tester ton idée....
Pour ce qui est de mobiliser les épaules : je voulais des idées pour travailler à pied pour l'assouplir un peu aussi ? Est ce que c'est trop tot quand même ?

Tessa : mm question que plectrude pourquoi les mors en caoutchouc et résine ne conviennent pas ? et surtout quel mors conseillé alors ?
Je précise que le mors conseillé est à aiguille aussi pour la canaliser car les coins dans mon semblant de carrière c'est pas encore cela...

Merci pour le travail de base Tessa c'est vrai que au début j'ai énormément travailler à pied il me semble que le respect et l'apprentissage du cheval commence par la puis elle était encore bébé pour la monter souvent..

Par Bairam : le 17/05/09 à 10:38:40

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
1466 messages

7 remerciements
Dire merci
 elle n'a que 4 ans, donc laisse lui le temps de trouver son équilibre. Des balades rênes longues, si possible avec des dénivelés, avec un pas actif.
Travailler les transitions. Cercles larges.
Ne cherche pas à placer. Avec l'engagement des postérieurs, ça viendra plus tard. Seulement un léger contact avec un mors adapté .Personnellement, j'aime bien le mors à aiguilles pour un jeune cheval.


Par izaora : le 17/05/09 à 11:17:22

Déconnecté

Inscrit le :
29-08-2008
4292 messages

7 remerciements
Dire merci
 Plectrude, les résines et caoutchouc peuvent "irriter" certains chevaux. On en avait mis au débourrage sur la mienne, elle n'a pas apprécié longtemps, et on est vite passé à un simple, pas trop gros sinon ça la gênait en bouche, pour finir sur un olive double brisure très vite, avec lequel ça se passe assez bien. C'est important de trouver ce qui convient au cheval, en effet.

Au début du travail d'un cheval, l'important c'est l'envie, l'attention, l'amusement. Si ce qu'on fait soutient son attention (excellent, l'exercice de la porte!) il va progresser. Si pas, il va rester au régime minimum, attendre que ça passe et progresser sans plaisir.

Les chevaux apprennent et progressent très vite, je trouve.

Par marlene446 : le 17/05/09 à 11:21:06

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2009
1838 messages

8 remerciements
Dire merci
 Merci Bairam je vais essayer de plus lui laisser trouver son équilibre toute seule effectivement peut être que je veux trop lui faire trouver par moi même.... Ballade rênes longues ca va être dur parce que elle a peur dès qu'il y a un truc nouveau donc je risque de vite me retrouver par terre mais en sortant plus souvent ça devrait s'arranger ce qui me permettra de laisser les rênes longues les dénivelés c possible il ya une forêt juste a coté du pré pour ça...

Tessa pour l'alimentation j'ai oublier de répondre :
elle est au pré toute l'année donc en ce moment c'est herbe à volonté.... Crois tu qu'il faudrait la limiter ? même si elle ne me parait pas non plus énorme ? pas besoins de complément je pense quand mm au printemps ?

Par Plectrude : le 17/05/09 à 12:15:08

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12333 messages

232 remerciements
Dire merci
 +1 avec Bairam sur les balades.
Concernant les rênes longues, il vaut mieux la laisser rênes longues en étant prêt à intervenir (sans pour autant être tendu).
Véronique de Saint-Vaulry explique tout ça très bien dans Communiquer avec son cheval, qui est vraiment une excellente référence sur tous les problèmes liés à la peur, au respect, à la confiance...
Pour faire court, en laissant le cheval rênes longues, d'une tu libères le balancier, ce lui lui permet de s'en servir efficacement, sans risquer entre autre se de prendre un coup dans la bouche sil il trébuche. En plus, cela rassure le cheval, justement en cas de peur, parce que d'une il va pouvoir regarder partout où il veut sans crainte de se tirer sur la bouche.
Et en plus, il ne se sentira pas coincer, si il a peur, ce qui ne pourra que diminuer le nombre de trucs effrayants.

Avec une main à la couture, il est facile de rendre les rênes opérationnelles en une seule seconde. Tu y gagneras beaucoup, la jument aussi !

Pour tout ce qui est écarts, c'est bien normal chez le bébé, au cavalier de rester bien accrocher, de savoir arrêter très rapidement sa monture pour qu'elle puisse regarder l'objet de la peur. D'où l'avantage du pas au début, les écarts sont moins déstabilisants

Par marlene446 : le 17/05/09 à 12:35:08

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2009
1838 messages

8 remerciements
Dire merci
 Ok alors je vais travailler sur les ballades et les jeux dans un premier temps pour ne pas qu'elle se lasse et qu'elle trouve un meilleur équilibre, cela m'aide déjà bien...

Quelqu'un peut m'éclairer sur les exercices pour assouplir un cheval et mobiliser les épaules à pied dans un premier temps puisqu'elle n'est bien sur pas prête en selle ... ???!

Par Plectrude : le 17/05/09 à 12:42:14

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12333 messages

232 remerciements
Dire merci
Moi j'aime beaucoup le jeux du Porc-Épic de Parelli, pour entamer tout ce qui est exercice latéral à pied, dans l'optique d'obtenir monté.
Je ne sais pas si tu connais, le principe est simple, le cheval doit bouger son corps à la plus petite sollicitation de la part du cavalier. Chaque pression s'établit en 4 phases simples : action sur le poil, la peau, le muscle puis l'os (os ça fait une belle pression, le cheval a intérêt à répondre). Selon le cheval, il y aura ou non besoin d'aller jusqu'à la phase 4. Le but est que le contact sur les poils suffise (= en classique, par la suite, le souffle de la botte ! ). En général on s'intéresse à :
- flexion de l'encolure
- déplacement des hanches autours des épaules
- déplacement des épaules autours des hanches
- reculer par pression sur le poitrail, sur le chanfrein, sur la longe
- une fois acquis, on pourra demander des appuyers

L'autre objectif à chercher est l'indépendance de chaque partie du corps. Si au départ c'est un peu grossier, on va petit à petit chercher à pouvoir mobiliser indépendamment la tête, les épaules et les fesses. Perso au début je traçais des cercles autours des membres qui devaient rester dans un certains périmètres, en cherchant à le rétrécir de plus en plus.

Par Tessa : le 17/05/09 à 13:08:16

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34231 messages

427 remerciements
Dire merci
Je n'aime pas les mors synthétiques parce qu'ils n'apportent pas le même "glissant" que les mors en métal qui sont très doux au contact une fois chauds et humides, alors que le caoutchouc ou la résine, chaud et humide, ça ne glisse pas bien.
D'où échauffement, manque de "fluidité",...

Un mors pas trop gros (les gros prennent souvent beaucoup de place en bouche).
Avec aiguilles, pourquoi pas.

Simple ou double brisures, ou encore droit, suivant le cheval.

Par pilatus : le 19/05/09 à 21:00:27

Déconnecté

Inscrit le :
06-02-2007
890 messages
Dire merci
N'oublie pas d'être patiente. Quand on sort de club, on a l'habitude de chevaux qui répondent assez vite ou, en tout cas, qui ont du métier et savent répondre à des demandes cohérentes. Mais un bébé de 4 ans a tout à découvrir et elle va t'apprendre la pédagogie. Mon expérience avec mon jeune cheval m'a fait comprendre beaucoup de choses sur l'équitation. Je pensais que tous les chevaux savaient faire une épaule en dedans dès la naissance... Avant toute chose, et si tu lis Oliveira ou Henriquet, tu le verras : accomplir des cercles... corrects, avec un cheval décontracté... c'est "the" base, à tout !

Par izaora : le 19/05/09 à 21:06:43

Déconnecté

Inscrit le :
29-08-2008
4292 messages

7 remerciements
Dire merci
 PIlatus, de mes souvenirs affligeants de débutante, je peux dire que certains chevaux de club peuvent répondre à des demandes incohérentes aussi

Par marlene446 : le 19/05/09 à 23:10:26

Déconnecté

Inscrit le :
09-05-2009
1838 messages

8 remerciements
Dire merci
 Merci pour tous vos conseils...
Je n'ai pas encore pu tester tous les conseils car elle s'est blessée la semaine dernière au boulet dc pour le moment c uniquement du pas en main le temps que ca cicatrise....

Pilatus : oui, j'ai appris a être patiente puis surtout j'aime aussi le travail à pied ce que j'ai beaucoup fait au début et sur lequel je reviens chaque semaine pour garder les bases je crois que c important... il me manque juste un meilleur respect en main loin de son pré mais ça devrait s'arranger. Après en selle elle est très jeune dc c vrai qu'il faut que j'avance à son rythme

En revanche j'ai bien vu que tous les chevaux ne faisait pas d'épaule en dedans à la naissance (Malheureusement ).. Je crois que le plus important dans le travail est de se faire aider quand on sent que l'on atteint ces limites plutot que de faire n'importe quoi !!

Donc je ne manquerais pas de vous redemandez des conseils une fois que ceux donnés ci-dessus auront été testés.... Si vous en avez d'autres n'hésitez pas

Par pilatus : le 20/05/09 à 17:53:07

Déconnecté

Inscrit le :
06-02-2007
890 messages
Dire merci
oui, Izaora, ils savent faire de l'humour, mais avec un tout jeune, l'humour met du temps à venir...

Par izaora : le 20/05/09 à 22:25:19

Déconnecté

Inscrit le :
29-08-2008
4292 messages

7 remerciements
Dire merci
A ça, ma jeune, elle a pas du tout d'humour, enfin, pas dans ce sens là... 

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (68 209) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval