Forum cheval
Le Forum Dressage

Parler à son cheval

Sujet commencé par : izaora - Il y a 20 réponses à ce sujet, dernière réponse par Roro
Par izaora : le 09/05/09 à 13:40:17

Déconnecté

Inscrit le :
29-08-2008
4292 messages

7 remerciements
Dire merci
 Mon prof me rappelle constamment que je dois parler, et même "discuter", avec mon cheval. Autant je parle à pied, ou au travail en liberté, quand je suis en cours de dressage, je me concentre tellement sur les aspects physiques (mes aides, les réactions de la jument) que je parle très peu, parfois "non", parfois "bien", sans plus.

Je sais qu'il est interdit de parler en compétition, mais parlez-vous à votre cheval en séance de dressage? si oui quand? comment? pour dire quoi? qu'est-ce qui fonctionne?

Messages 1 à 20, Page : 1

Par Tessa : le 09/05/09 à 16:30:47

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34232 messages

427 remerciements
Dire merci
J'utilise beaucoup la voix... Mais je ne parle pas constamment.

Je murmure souvent, je chantonne une berceuse pour aider un cheval chaud à baisser son rythme, à se poser,...
Je suis aussi adepte du "non".

Les chevaux sont très sensibles à l'intonation que l'on utilise... J'en use beaucoup.
Plus que les mots, c'est l'intonation, le rythme de la voix qui est important.

Enfin, en concours, c'est interdit et je trouve ça bien, même si c'est paradoxal par rapport à ce que je viens d'écrire.

Mais si on a quelqu'un qui murmure un ou 2 trucs à son cheval pendant une reprise, OK.
Mais si on a quelqu'un qui crie ou qui parle sans cesse... c'est juste pas possible.
En conséquence, tout est interdit... c'est plus juste.

Par Erzebeth : le 09/05/09 à 17:19:45

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
73041 messages

1569 remerciements
Dire merci
 Plus que les mots, c'est l'intonation, le rythme de la voix qui est important.

C'est vrai, mais on peut aussi leur apprendre tout plein de mots précis et dans ce cas ça peut aider... ou fausser le boulot.

Je m'explique...
Ma jument est dressée à la voix, elle connait plein de mots et je les utilise beaucoup... En liberté, aux longues rênes, à l'écurie, etc... Et monté!
Sauf que, sur le plat je me suis rendue compte que mes indications vocales avaient tendance à supplanter les autres aides. Le hic, c'est que par exemple, sur une transition descendante, si ma jument répond aux mains, jambes assiettes... mécaniquement, elle va se tenir, alors que si elle le fait à la voix, elle a tendance à le faire à la va comme je te pousse, en vrac.
Du coup, sur le plat, je n'utilise plus la voix que pour récompenser ou renforcer, mais beaucoup moins que ce que je faisais avant, surtout depuis que ma jument a fait des progrès.

Je pense aussi que c'est dans ce sens là que la voix est interdite en compétition de dressage, pour que les ordres vocaux ne viennent pas parasiter le travail purement mécanique si je puis dire.

Par Chrysalis : le 09/05/09 à 17:27:00

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
27052 messages

475 remerciements
Dire merci
 je parle bcp egalment mais pas pour lui raconter ma vie lol!
je suis adepte du "oh ooooh" pour calmer le jeu
du "ouiiii ou céééééé bien" qd ....c bien!
du "non" et du "mais tu te prends pour qui,là,pti con?!" qd c pas bon

sans compter les kiss,claquements de langues les "tttt" les "pfffrrrr" et autres "raaaAAh"

mon mono me trouve zinzin ^^


Message édité le 09/05/09 à 17:26

Par zaef : le 09/05/09 à 17:54:07

Déconnecté

Inscrit le :
07-05-2009
53 messages
Dire merci
Je n'ai jamais trop aimé parler quand je monte, mais depuis que j'ai mon loulou je parle beaucoup plus car je voix qu'il réagis beaucoup a la voix.

J'essaye d'utilisé les mêmes mots pour qu'il s'y retrouve mais je pense que c'est plus l'intonation de la voix qui y fait.

Par Plectrude : le 09/05/09 à 17:57:34

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12333 messages

232 remerciements
Dire merci
Perso je parle beaucoup à ma jument, à pied et aussi monter. Mais j'ai remarqué qu'en lui parlant à elle, je me parle surtout à moi ! Quand je lui dis "redresse-toi, tiens toi...", ben je le fais moi-même. Je pense qu'elle ne comprend pas ce que je lui demande, à part pour les "ouiii" et "c'est bieeen", ou encore "non" et "ça va hein !". Tout le reste, c'est du blabla où je veux qu'elle fasse quelque chose différemment, en général c'est que je trouve qu'elle (ou plus souvent elle et moi) ne fait pas attention à ce qu'elle fait. J'ai l'impression que lorsque je lui parle, elle va faire un effort de concentration.

Surtout que moi ça me met la puce à l'oreille sur le fait qu'elle commence à en avoir mare, donc je lui demande quelques foulées avec attention accrue, puis pause. Du coup la voix est associée, je pense, à la "bientôt pause".

Par Amazon87 : le 09/05/09 à 18:00:11

Déconnecté
 moi je parle beaucoup a cheval, avec le mien ou ceux des autres d'ailleurs

Par clever : le 09/05/09 à 18:06:11

Déconnecté
 parler pour signifier ton contentement ou ton mécontentement...
pour encourager
pour gronder
pour prévenir
pour stimuler
pour calmer
...

a toi de trouver un mot, une intonation cohérente pour chaque situation et de t'en servir cela permet d'atténuer l'actions de tes aides corporelles et d'affiner la sensibilité de ton cheval

Ä mon humble avis

Par Nuth : le 09/05/09 à 18:26:04

Déconnecté
 je lui parle tout le temps aussi ; comme je monte seule souvent et que je suis très bavarde, c'est la seule solution !!!

mais comme Clever, j'aime encourager, calmer, gronder, féliciter....et je trouve que Nut y réagis super bien puisqu'il me connaît bien maintenant !

sauf à l'obstacle où il y a déjà tellement de choses sur lesquelles je dois me concentrer que j'oublie de me servir de ma voix !

Par laureBrrrrr : le 09/05/09 à 18:38:20

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
79131 messages

397 remerciements
Dire merci
Je parle mais pas tant que ça et toujours les même codes et dans certains circonstance
- prepa : on va changer d'allures attention
- ola marché, trotté , galop , sur les jeunes chevaux ( preparé a pied ) ou quand la transition vient un peu difficile
- "oui c'est bien ", accompagné d'une descente des aides
- NON , alors ça il comprenne trés trés bien, ou pour le vieux quand il fait la poule en ballade " Et le gros DeMagny !"

parcontre je rie beaucoup a cheval, bon pas en dressage, mais en exterieur et en cso, quand il font les mariottes ou juste un galop dans les bois

il arrive aussi , que je fasse " op op op op" au rhytme du trot souhaité ou quand on arrive pas a resté regulier


Par laureBrrrrr : le 09/05/09 à 18:38:39

Déconnecté

Inscrit le :
11-04-2005
79131 messages

397 remerciements
Dire merci
ha oui autrement je siffle pas mal pour calmer

Par picaflor : le 09/05/09 à 18:47:59

Déconnecté

Inscrit le :
03-03-2009
3878 messages
Dire merci
 il y a -pour moi- deux façon de parler à mes chevaux, l'ordre vocal, qui appelle une action, et la "conversation" qui elle, les renseigne sur mes sentiments bonne ou mauvaise humeur, satisfaction, et autres états d'âmes . Pour nous, ces deux modes d'expression sont devenus indispensables, car je vis avec 15 chevaux en permanence et dont je m'occupe seul. Je ne peux donc que souligner l'importance du "contact vocal". bien sur, mes propos n'engagent que moi

Par izaora : le 09/05/09 à 21:53:37

Déconnecté

Inscrit le :
29-08-2008
4292 messages

7 remerciements
Dire merci
 Tessa, tu éclaires ma lanterne, j'ai toujours cru que parler en concours était interdit parce que ça aidait trop, et qu'on voulait s'axer sur les aspects techniques...

Chrysalis, j'ai aussi une formule très appropriée pour les tentatives de putsch; "refais ça, grosse vache, pour voir!"

Par contre, impossible de siffler. Ma jument a été débourrée avec qqs sifflements à l'appui, et il fallait voir sa tête quand j'essayais de siffler quand j'ai commencé à travailler avec elle: "mais qu'est-ce que tu me veux?" Mes sifflements sont assez informes, j'ai laissé tomber.

Montée, quand je la travaille seule, je parle assez bien, mais en cours, beaucoup moins, et c'est là le problème, car si je conjugue les efforts suivants, ça va beaucoup mieux: lui parler, me grandir, décontracter, respirer mais ça fait beaucoup à retenir.

En cours, elle anticipe (donc comprend sans les aides) sur les ordres suivants dits par le prof: trotter, marcher, galop, doucement, allez (plus énergique), arrêter, et son préféré: allonge le trot! j'essaie de lui faire comprendre que c'est quand je lui dis, pas autrement.

Certains ont-ils lu Gossin? faire apprendre des expressions aussi complexes au cheval me paraît bien difficile. Par contre, s'amuser et le laisser paraître dans sa voix, poser des "devinettes", ça fonctionne bien avec la mienne, elle oublie même de s'opposer!

Par Tessa : le 10/05/09 à 00:17:58

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34232 messages

427 remerciements
Dire merci
Je confirme ce que dit Erzebeth concernant la façon de faire ce que l'on demande suivant que la demande est vocale ou "physique".

Ainsi, je monte un cheval en ce moment (un peu) qui répond parfaitement à la voix, il précipite terriblement les transitions "vocales"... Je le travaille donc bien plus silencieusement, ma voix servant plus à le féliciter.



Par lapatateuh : le 10/05/09 à 16:18:45

Déconnecté

Inscrit le :
10-03-2005
40929 messages

476 remerciements
Dire merci
Je parle à mes chevaux, pour les encourager, pour les gronder, pour les féliciter.
que ce soir en concours ou à la maison je parle de la même facon, quand je déroule que je sais qu'on arrive dans un exercice qu'ils n'aiment pas trop je les préviens...

Le tout et de la jouer discrète et ca passe!
 

Par epona : le 10/05/09 à 22:08:07

Déconnecté

Inscrit le :
01-01-2004
8017 messages

39 remerciements
Dire merci
 Oui, parfois, mais qu'avec les jeunes chevaux.
On a un petit nouveau de 3ans arrivé tout droit d'Espagne, ce matin j'ai passé une séance d'une heure a chanter en espagnol mdrrr xD

Par izaora : le 10/05/09 à 22:26:37

Déconnecté

Inscrit le :
29-08-2008
4292 messages

7 remerciements
Dire merci
 Je vais me mettre au chant aussi, ça m'obligera à respirer correctement, ce que je ne fais pas!

Par atlas : le 11/05/09 à 07:19:15

Déconnecté

Inscrit le :
13-06-2017
0 messages
Dire merci
 idem que tessa , et en concours je murmure si bas que même les juges l'entendent pas , sauf si je loupe une figure et part en fou rire ( ce qui est un problème pour moi parce que je dois arrêter le rire aux premières notes (son) sinon ma tête enchaine les associations d'idées et quitte le rectangle .... pas bon !


Par noémmie : le 11/05/09 à 23:16:59

Déconnecté

Inscrit le :
19-11-2008
5883 messages

16 remerciements
Dire merci
 Moi aussi je parle à mon jeunot :

un grand "NON" si c'est pas bien compris
un grand "Hééé" s'il fait le con (coup de cul...)
un "BIEN" , "VOILA" ou "OUIIIII" si compris et bien fait, avec caresse.
un "ALLéé" pour le motivé
un "TROTTé" pour le trot
un "GALOP" pour galoper
un " AU PAS" pour retourner au pas.
Pas plus, juste des murmures pour lui dire que je l'aime pour le pansage

Par eilhya : le 12/05/09 à 08:02:14

Déconnecté

Inscrit le :
07-12-2017
57 messages

4 remerciements
Dire merci
 la mienne pour les transitions c'est l'inverse, avant avec juste es aides, elle se accélérait direct pour ne pas ralentir, et le moindre contact sur les rênes elle se mettait au dessus de la main !

On a travaillé beaucoup en liberté et donc avec la voix, et au début du printemps en selle quand j'ai demandé une transition descendante avec mes aides, puis 1 seconde après avec ma voix, la transition était super !
Maintenant les transitions descendantes se sont beaucoup améliorées !

Même chose pour les transitions montantes. Le moindre contact avec mon mollet elle jaillissait un peu trop en avant et en vrac, heureuse de passer à l'allure supérieure !!
Avec la voix, les transitions montantes se sont faites en douceur, et j'utilise petit à petit un peu plus mes aides, dans le but de pouvoir par la suite supprimer mon ordre vocal.

c'est vrai que quand le cheval se déconcentre, la voix est également très utile pour le recadrer, ou quand il a peur de quelque chose, ou quand il a envie de faire l'andouille !! lol

Par Roro : le 12/05/09 à 10:13:46

Déconnecté

Inscrit le :
23-05-2011
2774 messages

1 remerciements
Dire merci
 tout le temps, en dressage, en trotting/galoping (je chante, ça donne un rythme, une cadence) à l'attelage.

quand le cheval m'écoute, en extérieur, il ne pense pas au reste, et je peux raconter tout et n'importe quoi pourvu qu'il reste avec moi.

pour un jeune, ça rassure, pour un sur l'oeil, ça rassure, et vous les autres, ils aiment bien m'entendre leur causer.

je vois avec quand je ne le fais pas, les oreilles sont tendues sur l'espace.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement () membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval