Forum cheval
Le Forum Dressage

Questionnement sur la mise sur la main

Sujet commencé par : Amélie12 - Il y a 9 réponses à ce sujet, dernière réponse par Tessa
Par Amélie12 : le 02/01/20 à 21:02:57

Déconnecté

Inscrit le :
02-01-2020
17 messages
Dire merci
Bonsoir à tous,
Je suis nouvelle sur le forum et j'ai besoin de votre aide. Je suis une cavalière depuis une dizaine d'année ayant passé mon galop 5 il y a 2 ans et je me suis trouvé une grande passion pour le dressage. Néanmoins, pour le moment cavalière de club, je ne monte (que) 2 fois par semaine environ avec quelques cours particuliers très utiles pour comprendre certaine notions équestres.

C'est lors d'un cours particulier que ma monitrice m'a parlé de la mise sur la main tant convoitée. J'avais un peu peur ayant vu de nombreuses méthodes cachés misères ou autres sur internet mais ayant confiance en ma monitrice je me suis essayé à cet exercice.
Inutile de vous dire que la première séance je n'ai réussi à obtenir que quelques pas mais je n'ai pas abandonné et j'ai pris d'autres cours entre temps.
Pour avoir une bonne attitude, ma monitrice me demande de réaliser des épaules en dedans, des déplacements de hanche, ect avec allongement du trot,... en début de séance. Puis elle me demande de me mettre sur un cercle pour travailler l'incurvation ou elle me demande des déplacements de hanche sur le cercle, contre incurvation, arrêt ce qui amene après 1h à une bonne attitude de la part du poney.
Néanmoins et vous l'aurez peut être compris, au bout d'une heure de travail, il n'est pas question de continuer à travailler avec le cheval dans une bonne attitude et finalement on s'arrête quand Ça devient intéressant....
C'est pourquoi j'ai plusieurs questions théoriques afin de m'aider à comprendre :
Lorsque je suis sur le cercle, ma monitrice me demande d'alterner sur mes deux rênes : je pense avoir compris, corrigez moi au besoin : avec ma rene intérieure, je demande le pli (bout du nez intérieur) et je cède ( c'est à dire conserver le contact mais en relâchent la tension) et je tend ma rene extérieure puis remet de la tension dans ma rene intérieure quand le pli devient timide. Est-ce juste ?
Deuxième question: j'ai jusqu'à présent obtenu la mise sur la main en cercle mais des que je marche droit, je perds petit à petit l'attitude. Que dois-je faire de mes mains et de mes jambes en ligne droite? Autant en cercle je comprends l'utilité de chacun se mes membres autant en ligne droite, je ne comprends pas....
Et enfin, elle m'a dit que la mise sur la main devrait pouvoir d'obtenir 10 min après la détente ( du moins avec le poney que je monte), cependant je ne vois pas comment faire si ce n'est ce qu'on fait en cours particulier mais qui exige 1 heure consacrée à l'attitude du poney
Je suis tout de même très contente de la manière dont on m'a présenté la mise sur la main puidqu' a aucun moment on a exigé de moi le célèbre droite gauche et que si le cheval ne cède pas, on réalise des assouplissements plutôt que le contraindre .
Pour finir, je sais que la mise sur la main ne se résume pas qu'à l'angle de tête mais vient bien de l'impulsion (on met un point d'honneur à ça avec ma monitrice)
Merci de votre aide et dites moi si je ne suis pas claire, c'est assez dure d'expliquer par ordinateur !

Messages 1 à 9, Page : 1

Par takhan : le 03/01/20 à 09:24:26

Déconnecté

Inscrit le :
26-08-2013
3416 messages

233 remerciements
Dire merci
la mise sur la main n'est pas un exercice, cela décrit juste l'attitude globale (et non pas uniquement la place de la tête) qui fera que bio mécaniquement ton cheval sera protégé pour exécuter des mouvements (latéraux et autres).
Cela demande souplesse, RECTITUDE, perméabilité aux aides donc ce n'est pas facile pour lui.
Il y a un panel divers et varié d'exercices a faire pour aller vers cette attitude, en faire un check list serait fastidieux et complètement inutile car pour certains chevaux le travail en contre pli pour ne citer que lui peut donner d'excellents résultats alors que pour d'autres cela sera trop exigeant a ce stade là.
En gros, tout ce qui va te permettre d'avoir ton poney sur ses deux renes, avec des postérieurs enclenchés et un équilibre au moins horizontal pourra témoigner que ton cheval est sur la bonne voie pour être sur la main.

Pour ta question sur les lignes droites, c'est normal que ton poney lache la main c'est très compliqué pour lui de rester arquebouté comme un cercle, c'est pour cela que monter épaule en avant (léger) sur les lignes droites est une aide précieuse.

Par jaina1 : le 07/01/20 à 15:26:48

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2007
2537 messages

14 remerciements
Dire merci
Je vais tenter de répondre à tes questions plus précises pour compléter ce qu'à justement dit Takhan.

Et enfin, elle m'a dit que la mise sur la main devrait pouvoir d'obtenir 10 min après la détente ( du moins avec le poney que je monte), cependant je ne vois pas comment faire si ce n'est ce qu'on fait en cours particulier mais qui exige 1 heure consacrée à l'attitude du poney

C'est normal, vous en êtes au début. Ton poney a besoin de s'assouplir et de se muscler et toi d'apprendre les effets de chacune de tes aides, ensemble ou isolées pour pouvoir agir et corriger de manière juste dans le futur. Tu en es encore au stade où il faut que tu apprennes à ressentir chaque mouvement du cheval, sa mécanique, pour pouvoir agir ensuite de manière immédiate et réflexe. Un peu comme un pianiste qui fait ses gammes et ses agilités, histoire de pouvoir déchiffrer sa partition sans avoir besoin de penser à ses doigts
Donc ce travail qui te prend 1h pour le moment et qui est le "but" de ta séance pour l'instant deviendra au fil du temps un outil pour mettre le cheval en situation de travailler et effectivement ne prendra plus que 10min (détente) en début de séance plus tard avant d'attaquer le travail proprement dit. Patience, je pense qu'il faut au moins 1 année ou 2 pour apprendre à ressentir les choses...

Lorsque je suis sur le cercle, ma monitrice me demande d'alterner sur mes deux rênes : je pense avoir compris, corrigez moi au besoin : avec ma rene intérieure, je demande le pli (bout du nez intérieur) et je cède ( c'est à dire conserver le contact mais en relâchent la tension) et je tend ma rene extérieure puis remet de la tension dans ma rene intérieure quand le pli devient timide. Est-ce juste ?

C'est un peu réducteur de ne parler QUE des mains et pas évident de te répondre car sur le cercle pour la mise en main, il existe quantité d'exercices en pli ou contre pli et parler de main intérieure ou extérieure (d'ailleurs int ou ext à quoi ?à la piste ? au pli? avec la pratique, tu verras que tu parleras de main par rapport au pli...) va rapidement atteindre ses limites selon l'exercice demandé au cheval.
Alors alterner sur ses 2 rênes, ok dans le sens où une aide ne doit jamais être plaquée et figée, mais il y a les jambes et le poids du corps qui doivent agir en concordance aussi... Si on part sur un exercice d'incurvation comme tu as l'air de décrire, ta main interne (piste et pli ) demande le pli ET ta jambe interne canalise les épaules+impulsion ET ta jambe externe canalise les hanches, etc... En fonction de ce que cela produit comme effet sur le cheval, tu cèdes/rends d'une aide effectivement ou reprends si le mouvement se perd ou se dévarie. Une chose essentielle à laquelle mon coach qui bosse en dressage baroque tient absolument : les 2 mains vont ENSEMBLES (sans jamais traverser l'encolure bien entendu). Si tu veux une image, c'est comme si elles étaient attachées par des menottes invisibles de 20cm, attention, ce n'est pas parce qu'elle vont ensemble qu'elles agissent de manière égale, tes doigts sur les rênes peuvent pianoter pour régler l'intensité de ton aide.
Attention aussi quand on parle seulement d'alterner sur les 2 rênes, on peut vite tomber dans le piège du sciage de bridon droite/gauche, dont tu as bien compris l'aberration visiblement et tant mieux. La mise en main fait intervenir TOUTES les aides, pas seulement tes mains


Par jaina1 : le 07/01/20 à 15:27:11

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2007
2537 messages

14 remerciements
Dire merci
Deuxième question: j'ai jusqu'à présent obtenu la mise sur la main en cercle mais des que je marche droit, je perds petit à petit l'attitude. Que dois-je faire de mes mains et de mes jambes en ligne droite? Autant en cercle je comprends l'utilité de chacun se mes membres autant en ligne droite, je ne comprends pas....
Déjà as-tu compris pourquoi tu travaillais en cercle pour la mise sur la main ?


On travaille sur le cercle pour assouplir et muscler le cheval, pour que celui-ci puisse engager sous sa masse son postérieur interne. Bien, pourquoi on focalise sur ce foutu post interne ? Parce qu'en engageant son postérieur sous sa masse, il muscle et assouplit son rein, ce qui va conduire (plus tard...) à l'abaissement des hanches, à la rectitude puis grâce à d'autres exercices au relevé de l'avant main et ô miracle à la légèreté tant convoitée
Pas de panique, les aides que tu utilises sur le cercle sont les mêmes en ligne droite, on demande toujours au cheval d'engager son arrière main. Juste qu'il faut rajouter les paramètres impulsion et direction à ta demande et cela passe par un dosage plus précis de tes aides.
Petite précision, tes mains ne servent pas qu'à contrôler la direction et tes jambes ne servent pas qu'à contrôler l'impulsion, c'est la concordance des 2 (et du poids du corps, faut pas l'oublier non plus...) qui va amener le cheval à se placer.

Deuxième chose, le cercle aidait mécaniquement le cheval à se mettre dans l'exercice et la bonne attitude (quand l'encolure d'un cheval est ployée, mécaniquement il est plus facile à placer), maintenant tu n'as plus cette facilité, il faut donc que tu compense par la justesse et la correction de tes aides. D'où l'intérêt comme le disait Takhan d'utiliser l'épaule en avant pour conserver une incurvation assez prononcée.

Patience, cela va se faire pas à pas, petit à petit. Un peu comme un gars qui ferait de la batterie, il faut déjà qu'il apprenne à dissocier ses 2 mains et ses pieds, imagine qu'il veuille chanter par dessus tout ça, il faut que toutes les parties de son corps et son cerveau soit indépendantes.
Ce qui aide c'est de comprendre pourquoi on fait les choses et surtout d'intégrer la mécanique du cheval. Comme cela plus tard face à telle ou telle réaction de ton poney sur l'exercice, tu seras en capacité d'agir juste et de corriger. N'hésites pas à demander à ta monitrice pourquoi on agit comme ça ou comme ci? quel est le but recherché dans cet exercice, etc...
Si tu as bien 18 ans comme l'indique ton profil, tu es jeune et peut être en attente de résultats rapides et visibles comme le sont les jeunes à cet âge, le dressage c'est tout sauf ça, Patience, ça va venir, mais pas à pas, le temps d'apprendre à ressentir le cheval






Message édité le 07/01/20 à 15:32


Message édité le 07/01/20 à 15:35

Par Amélie12 : le 10/01/20 à 19:18:17

Déconnecté

Inscrit le :
02-01-2020
17 messages
Dire merci
Bonsoir, merci pour vos réponses !
Il est vrai que j'aime beaucoup comprendre le but de telle ou telle action !
J'ai bel et bien 18 ans, et je suis bien consciente que je suis en train d'apprendre quelque chose qui va devenir tres important par la suite mais qui est aussi tres technique. Loin de moi l'idee de vouloir tout faire rapidement mais bel et bien l'envie de comprendre et realiser de la meilleure des manieres ce que j'ai appris
Si d'autres personnes veulent intervenir sur le sujet, ce sera avec grand plaisir bien que vous m'avez déjà donné de nombreuses pistes de réponses !
Bonne soiree

Par Tessa : le 14/01/20 à 08:29:21

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33908 messages

404 remerciements
Dire merci
Alors... La mise en main n'est que l'aboutissement.
Je veux dire que, on "construit" tout le cheval et quand tout va bien, il donne la mise en main.
Mise en main qui, suivant le niveau du cheval va s'appeler "vers la main", "sur la main" ou "en main".

Dans ton cas, tu montes un poney de club, il y a donc, à chaque séance, un "réveil" du cheval à obtenir pour le "dé-blaser", lui dire qu'il peut se donner, il a quelqu'un qui a les moyens de le faire fonctionner correctement sur le dos.

"Placer" un cheval c'est une cession de nuque directe (que certains obtiennent en tirant et s'en contentent, oubliant tout le reste du corps du cheval, mais ce n'est pas le sujet)
Mais il y a aussi la flexion latérale de nuque, que l'on obtient avec une incurvation juste, une EED, du travail sur deux pistes, etc.
Avec certains chevaux, il est utile de commencer par la flexion latérale pour obtenir la flexion directe.
Et il semble que c'est dans cette direction que ta monitrice te dirige.
Encore une fois, c'est à utiliser avec discernement car en demandant une flexion latérale trop forte ou trop importante, le cheval peut "lâcher" dans la nuque et passer derrière la main... Ce dont beaucoup se contentent aussi "waouw, t'as vu comme il est léger en main et bien placé".

Ta monitrice t'indique un facteur temps "en 10 minutes il devrait être en main".
Le facteur temps n'est pas, pour moi, une bonne mesure.
Il est possible qu'avec un cavalier expérimenté le cheval vienne dans une attitude correcte rapidement.
Mais tu débutes dans un ressenti et un travail plus fin et plus précis... Il est normal que le temps de recherche soit plus long et que le cheval mette du temps à comprendre ce que tu veux.

Ce qui est important, ce n'est pas la vitesse à laquelle tu arrives au but, mais que, quand le cheval est juste, tu le ressentes, même si ce moment ne dure que 2 ou 3 foulées et que tu comprennes comment le reproduire.


Une chose me surprend quand même, tu ne parles que de tes mains.... "ma main intérieure demande le pli"...
Déjà, "le pli"... et quid de l'incurvation???
Et tes jambes???
Et ton corps???

Par Kindy49 : le 14/01/20 à 13:55:54

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2014
1467 messages

77 remerciements
Dire merci
Ce que tessa dit est super important : sentir la position juste du cheval.
Pour ça moi je dirai aussi peut être que tu pourrais monter des chevaux différents et bien dressés, pour sentir quand ça va bien. Moi je n'ai que mon cheval, ça fait des années de travail et mon plus gros problème c'est ne pas "sentir" assez bien les choses ( ça commence juste..)...

Par Amélie12 : le 17/01/20 à 13:01:29

Déconnecté

Inscrit le :
02-01-2020
17 messages
Dire merci
Bonjour, merci de vos nouvelles réponses!
Pour commencer comme me vous me l'avez fait remarqué je ne parle pas de mes jambes et de mon corps mais que de mes mains ! Je vais remédier à ça : quand je suis sur le cercle ma jambes extérieur est reculée (pour tenir les postérieurs je crois) et ma jambe intérieure est à la sangle, mes épaules et mon buste légèrement orienté à l'intérieur. Le problème c'est que quand je repasse sur de la ligne droite je j'agis plus avec mes jambes ...

Ensuite J'ai monté la semaine dernière un autre poney et entre deux exercices de saut, j'essayais de lui demander de se mettre dans une bonne position et je pense avoir réussi ( cheval qui tend ses rênes et qui s'arrondit tout en le sentant bien )
Je vais essayer de continuer à chercher les bonnes sensations sur les chevaux que je monte
Merci de m'aider

Par jaina1 : le 17/01/20 à 13:59:38

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2007
2537 messages

14 remerciements
Dire merci
Voilà c'est ça, TOUTES tes aides doivent agir (et CEDER !) sur le cercle ou la ligne droite, quand c'est le moment de le faire, d'où la notion de justesse qui nécessite des heures en selle
Et oui, la jambe externe c'est pour contrôler l'arrière main.

Effectivement comme le disait Tessa, c'est aussi plus délicat de mettre cela en route sur un cheval "de club" (c'est pas péjoratif du tout, ils ont une sacrée résilience ces chevaux !!), qui utilisé par plein de mains différentes et pas toujours justes (je ne juge pas, il faut bien commencer quelque part et pratiquer pour apprendre), va mettre plus de temps pour être réactif à tes demandes.
Si tu as l'occasion, monte un très bon cheval d'école en dressage, tu verras, comme il va réagir à toutes tes demandes, tu prends vite conscience des erreurs d'aide, c'est hyper formateur.
N'hésites pas non plus à compter les temps de pas, trot, galop quand tu longes, ça te permet de t'imprégner du rythme et de la mécanique du cheval

Par Tessa : le 18/01/20 à 10:42:14

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33908 messages

404 remerciements
Dire merci
Alors, la première question qui me vient (avec humour) quand je lis l'énumération de tes actions c'est "et avec les oreilles, tu fais quoi?"

Quelle conscience de ton corps et quelle indépendance des aides...

C'est vraiment beaucoup d'actions.
Donc, tu expliques à ton cheval tout ce qu'il doit faire quand il est sur un cercle mais quand il va droit, tu ne lui expliques rien.
Or, aller droit, pour un cheval, c'est plus compliqué que d'aller "courbe".

Il est important d'avoir conscience de son corps mais aussi se rappeler constamment que le cheval sent une mouche sur son corps, donc il faut être "fin" dans ses aides, fin et précis.
Faire le moins possible, si ça ne marche pas, on peut, éventuellement accentuer une aide, en rajouter une,...
Là, tu fais déjà "tout".

Et tu oublies de parler d'une chose importante: ton regard.
Pour moi, le regard suffit à appliquer toutes les aides que tu décris.
En effet, le fait de regarder dans une direction modifie notre équilibre et notre corps s'adapte.
Un exemple simple: si tu roules à vélo (ou en voiture), si tu regardes à droite, ton vélo (ta voiture) va se déporter "tout seul" sur la droite... Pourtant tu pensais continuer droit, mais ton vélo a quand même tourné (et accessoirement, tu as presque fini dans le mur)

Donc si tu portes ton regard dans la direction où tu veux aller, ton corps va "tout seul" indiquer au cheval la direction et l'attitude à adopter.

On a souvent tendance à donner plein d'informations au cheval:
-mets ton nez là
-cède dans la nuque
-engage ton postérieur interne
-cède à la jambe intérieure
-ne chasse pas les hanches
-ne tombe pas sur l'épaule interne
-avance
-mais pas trop

En fait, le cheval, il sait faire ça "tout seul", il a juste besoin que, de temps en temps, on l'aide.
(d'ailleurs, nos actions sont bien appelées des aides, non?)

Donner trop d'informations au cheval, soit ça le gave et il s'endort aux aides, soit il sélectionne celles qui lui sont plus facilement accessibles (tiens, si je donne un peu de pli, je peux lâcher les postérieurs), soit il décide que tu vas apprendre le goût du sable parce que, vraiment t'en fais trop.
Dans tous les cas, tu n'as pas obtenu ce que tu cherchais.


Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (66 567) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 2 utilisateurs sur cette page : et 2 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval