Forum cheval
Le Forum Dressage

Dissocier vitesse/impulsion

Sujet commencé par : mqf1280 - Il y a 5 réponses à ce sujet, dernière réponse par Tessa
1 personne suit ce sujet
Par mqf1280 : le 07/08/17 à 11:20:44

Déconnecté

Inscrit le :
07-08-2017
3 messages
Dire merci
Bonjour !
Je viens vers vous car ma jument (13 ans, passée par beaucoup de mains différentes, fait principalement des CSO et ne connait que les bases sur le plat) a toujours confondu la vitesse et l'impulsion. Elle a peu d'impulsion. Auriez-vous des idées pour que je lui apprenne à différencier les deux ? Comment puis-je formuler mes demandes pour qu'elle ne les confonde pas ?
Merci beaucoup

Messages 1 à 5, Page : 1

Par mundial : le 07/08/17 à 15:13:57

Déconnecté

Inscrit le :
24-06-2007
1505 messages

22 remerciements
Dire merci
Sur des exercices d'incurvation simples, comme des voltes et les passages de coin. Et toujours demander souvent, se contenter de peu et récompenser beaucoup car pour elle, ce n'est pas évident de comprendre qu'elle doit rester "en éveil" sans aller vite!

Par TeamDress : le 07/08/17 à 15:32:01

Déconnecté

Inscrit le :
16-12-2010
523 messages

15 remerciements
Dire merci
C'est elle qui n'arrive pas à différencier les deux ou toi?
L'impulsion est une qualité naturelle innée, ça ne s'apprend pas si le cheval n'en a pas, sa se développe ou s'acquiert un peu si le cheval en manque, ça se gère si le cheval en a juste comme il faut, ça se contrôle si le cheval en a un peu "trop" on peu faire en sorte qu'il exprime son impulsion "utilement" donc dans notre intérêt et selon notre volonté à des fins sportives et techniques en l'occurrence.
C'est la volonté naturelle de se porter en avant.
Alors que la vitesse, c'est la rapidité d'exécution d'un mouvement quel qu'il soit.
Cela s'apprend volontaire (on demande au cheval d'accélérer) ou involontairement (un cheval peut exécuter trop vite un mouvement par fuite en réponse à des mauvaises aides du cavaliers ou à une appréhension d'un exercice par exemple).
Un cheval peut aller vite sans impulsion, un cheval peut avoir de l'impulsion sans aller vite un cheval peut avoir de l'impulsion et aller trop vite dans sa gestuelle.
Tout est une question: de justesse de l'attitude, du mouvement, du geste de ton cheval.
ça c'est la théorie, après pour la pratique, seul l'oeil à l'instant T pour te dire ce qu'il faut faire et à quel moment en fonction de son attitude sur le vif pourrait te conseiller.
Il ne faut jamais empêcher un cheval d'exprimer son impulsion, et il ne faut pas forcément bannir la vitesse tout le temps, tout dépend des circonstances.
Pour te conseiller comment dissocier, il faudrait savoir à quel moment et comment se manifeste ce que tu dis être une confusion de vitesse et impulsion de ta jument?

Par mqf1280 : le 07/08/17 à 16:08:44

Déconnecté

Inscrit le :
07-08-2017
3 messages
Dire merci
Je sais dissocier les deux mais au niveau des demandes, je ne sais pas trop comment les différencier pour qu'elle le comprenne bien, c'est de ma faute si elle ne répond pas comme je le souhaite : je ne suis pas assez claire dans mes demandes car elles ne sont pas claires dans ma tête. C'est pour cette raison que je me tourne vers vous, si vous savez comment je peux demander chacune de ces choses bien séparément.
Elle n'a pas beaucoup d'impulsion naturellement, auparavant elle était en club et n'a jamais travaillé cela.
Elle ne se pousse jamais vraiment, au galop par exemple elle a tendance à aller vite sans se pousser, lorsque j'essaye de la rassembler un peu cela nous pose problème.

Par izaora : le 07/08/17 à 23:15:17

Déconnecté

Inscrit le :
29-08-2008
4269 messages

4 remerciements
Dire merci1
Si le cheval "court", il y a un travail à faire d'acceptation de la jambe, qui veut dire "pousser derrière", et pas nécessairement "chercher à attraper le dernier train".
Avec un cheval qui fait cela, je repasse simplement à l'allure inférieure jusqu'à ce qu'il ait amplitude et cadence sans ficher le camp, quitte à mettre à l'arrêt s'il trottine au pas. Etonnant de voir à quelle vitesse ils pigent le truc.

Par Tessa : le 08/08/17 à 00:34:09

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
32891 messages

248 remerciements
Dire merci1
L'impulsion est une volonté du cheval de se porter en avant avec constance.
Voilà pour la définition.

Ce qui veut dire qu'un cheval arrêté peut être "en impulsion", si il n'a pas perdu la volonté de se porter en avant.
De la même manière, on peut considérer le reculer comme un mouvement en avant, vu que le cheval n'a pas perdu la volonté de se porter en avant, l'impulsion.
Si il la perd, ce n'est plus un reculer, c'est de l'acculement.

Après, chaque cheval a son tempérament.
Un arabe n'aura pas la même impulsion qu'un cheval de trait pour citer 2 exemples extrêmes.

Donc, ce n'est pas la vitesse qui crée l'impulsion.

Si ton cheval a perdu son impulsion, sa volonté naturelle, c'est qu'il est blasé soit du travail demandé, soit de aides... souvent des 2.
La première chose à rétablir c'est l'envie de bosser, il doit être content d'être là.
Après, remettre les aides en place.

Si ton cheval est "lent", c'est peut-être parce que c'est sa nature, son rythme propre.
Pour reprendre mes exemples, un arabe va avoir des foulées rapides sans pour cela que ce soit précipité... Si tu veux le ralentir, tu vas le sortir de son allure naturelle.
Si tu prends un trait qui marche lentement et amplement, si tu veux l'accélérer pour qu'il marche comme un arabe, tu vas le précipiter, le sortir de son rythme...

tu dois donc, dans tous les cas, respecter le rythme propre à ton cheval, ne pas vouloir qu'il marche "comme les autres", il est unique... comme les autres le sont


Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 289) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Pension et
330€
Quart de
70€
demi pension
135€
Quart ou tiers
80€
Haflinger
2500€
Poney pottok
2200€