Forum cheval
Le Forum Dressage

Mise en main en douceur... conseils ?

Sujet commencé par : Jarpur - Il y a 21 réponses à ce sujet, dernière réponse par chamallowbleu
1 personne suit ce sujet
Par Jarpur : le 16/02/17 à 12:26:03

Déconnecté

Inscrit le :
30-05-2016
314 messages

8 remerciements
Dire merci
Bonjour forum dresseur !

Je ne viens pas souvent dans cette partie du forum mais je pense que vous êtes les plus à même pour répondre à ma question.

Le contexte :
j'ai achetée une jument Franche montagne en Juin 2016. Elle avait alors a peine 3 ans et était débourrée depuis 15 jours. Jument top caractère / RAS santé.
En juillet/Aout/ septembre je l'envoie en débourrage attelage.
Pour être confirmé dans la race les FM doivent passer des tests l'année de leur 3 ans avec épreuve allures/monté/attelage. Elle passe ses tests le 1er octobre et est approuvée. Octobre/novembre/décembre je la laisse tranquille et on fait quelques séances de travail a pied. Janvier 2017 elle voit le dentiste puis l'ostéo.
Nous voila prêtes pour se mettre au travail !

Voila mademoiselle Cobra


Moi je monte à cheval depuis plus de 15ans... mais les 7 dernières années se sont écoulées en balades avec mon premier cheval. Autant dire que j'ai perdu beaucoup (tout ?) sur le travail en carrière et le travail du cheval en général.

Je n'ai pas spécialement d'objectifs avec Cobra. Je veux simplement avoir une jument polyvalente pour de la rando, du travail a pied, travail en carrière et pourquoi pas en attelage ??
Mais je veux aussi une jument qui vieillit bien et qui utilise son dos correctement...

J'avais pris un cours en décembre et les consignes étaient de la laisser tranquille avec sa tête et travailler surtout la rectitude, les transitions, l'impulsion, rester sur la piste... elle n'était pas prête pour la suite.

Et puis début février, nous avons repris un cours (se sera le premier d'une longue suite puisque nous avons fixé 1 cours / semaine)
Après l'avoir essayée, mon enseignante (qu'on va appeler C.) a trouvé coco très bien. Et nous pouvons commencer la mise en main. On a passé la séance à travailler les incurvations.

Seulement voila, d'après C. la jument est prête dans son dos pour se mettre en place mais elle n'est pas tout a fait prête dans sa bouche. Elle se défend, évidemment ça ne lui plait pas, ça fait travailler des muscles et ça étire. même si sur la fin elle était plutôt légère, elle a beaucoup de force dans la tête.

Ma question est donc la suivante : Comment préparer sa bouche ? comment l'amener à accepter cette position en douceur ? Je pense notamment en travail a pied, voir en licol, en apprenant avec un ordre vocal, en levant les mains, en jouant de la guitare... rayez la mention inutile

Alors j'imagine qu'a force de travail, ce sera de plus en plus facile pour elle. Mais étant donné qu'il existe une multitude de façon de faire, je suis curieuse de savoir sachant que je me pose beaucoup de question sur le bien être du cheval et sa coopération. J'aimerais obtenir ce placé dans le respect de ma jument, sans forcer, qu'elle comprenne l'exercice et qu'elle ait la volonté de le faire.
J'avais lu un article sur l'école de la légèreté et la mise en main, vous en pensez quoi ?

Messages 1 à 21, Page : 1

Par kirikou : le 16/02/17 à 12:38:14

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17066 messages

173 remerciements
Dire merci
Et nous pouvons commencer la mise en main [...]Comment préparer sa bouche ? comment l'amener à accepter cette position en douceur ?

"Mise en main" n'est pas "mise sur la main".

Pour moi, la "mise en main" au tout début du travail du jeune cheval ne consiste pas à demander une position au cheval mais à amener le cheval à tendre ses rênes et à se poser sur le mors, le tout sur une attitude ouverte et en propulsant derrière. Une fois que le cheval tend ses rênes (sans tirer) et prend le contact de lui même, on peut faire varier la longueur des rênes et donc l'amener à prendre différentes positions.

Dans les tous premiers début de mon jeune, on mono me demandait ça comme attitude, elle ne voulait surtout pas plus fermé pour ne pas qu'il se "ratatine" (perte de propulsion+cheval derrière la main) :




Cela a pris quelques séances et ensuite, on a pu commencer à demander des "variations" toujours en surveillant que c'est le cheval qui tendait ses rênes et pas l'inverse.

Comment obtenir ça: avec le mien, ça a été bcp de travail sur de grands cercles avec des variations de taille, des huit de chiffre mais surtout des mains devant qui résistent quand le cheval tire, qui deviennent moelleuses quand le cheval se tend (et personnellement, la "petite" voix de ma mono pour me hurler quoi faire )

Par sheytana : le 16/02/17 à 12:53:00

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
134358 messages

1510 remerciements
Dire merci
toujours en surveillant que c'est le cheval qui tendait ses rênes et pas l'inverse---> Je pense que c'est bien résumé avec cette phrase en fait.

On voit trop souvent l'inverse...

Comment obtenir ça: avec le mien, ça a été bcp de travail sur de grands cercles avec des variations de taille, des huit de chiffre mais surtout des mains devant qui résistent quand le cheval tire, qui deviennent moelleuses quand le cheval se tend (et personnellement, la "petite" voix de ma mono pour me hurler quoi faire )---> Je rajouterais juste surtout, avec des jambes...


Message édité le 16/02/17 à 12:54

Par Ylva : le 16/02/17 à 13:33:01

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2016
61 messages
Dire merci
J'ai eu le souci de bouche crispée avec la mienne pendant un bon moment (débourrée à 7 ans, vraiment très gentille mais peut-être un peu moins tolérante aux contraintes qu'un jeune => résistance passive ^^). L'erreur effectivement est de DEMANDER la position de la tête, en revanche, ce qui m'a aidée, c'est juste de faire des exercices pour décontracter la bouche. En quelque sorte, faire un conditionnement pour que suite à une action de rênes, le cheval cède dans sa bouche (donc dans sa nuque) au lieu de tirer dans l'autre sens et se raidir (ce qui crispe le dos également...). J'ai tout simplement fait quelques flexions de nuque type baucher (plus ou moins bien... juste en gros, à l'arrêt à pieds, apprendre à céder dans la bouche suite à une action de rênes, d'abors avec un léger pli à droite et à gauche en flexion de nuque, puis flexion droite quand le cheval arrive à rentrer ses parotides). J'ai hésité avant de faire ça, car je ne voulais pas que ça entraîne un placer artificiel suite à la tension des rênes, mais en dosant pour que le cheval se décontracte et mâche juste son mors quand on utilise ses rênes, ça m'a bien aidée par la suite. Pour le reste... quand le cheval est décontracté, accepte le mors, accepte la main, et qu'on peut commencer les exercices latéraux après s'être assuré qu'il a une bonne impulsion, il se "remonte" presque tout seul selon les exercices.
Bon... c'est la théorie je dis peut-être des choses inexactes (je parle de mon expérience qui m'a aidée de façon passagère pour ma jument... je ne sais pas si c'est "miracle" chez d'autres chevaux ou non). J'ai encore bien du travail aussi pour que ma pratique rejoigne ce que j'aimerais en théorie ^^.
Ha oui, parfois, quand ma jument se raidit, c'est souvent quand elle colle la jambe interne. Les exercices pour "fermer" le cercle puis le rouvrir sur la jambe interne c'est très bien, déjà ça permet de tester la réponse à la jambe interne, et ça les redresse bien (en général, quand je la sens raide dans sa bouche et son encolure, je peux être sûre qu'elle est mal équilibrée... et souvent la tête revient bien "à sa place" quand je corrige ça avec la jambe interne, sans même toucher aux rênes).

Par Tessa : le 16/02/17 à 21:56:55

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33271 messages

309 remerciements
Dire merci
On parle d'une 3,5 ans, debourrée à la monté et à l'attelage qui vient juste de reprendre le travail.

Donc pas équilibrée, en croissance, pas en muscles,...
Une séance pour travailler "comme un jeune" puis elle serait prête à travailler la mise en mon mais se défend au mors...

Rien de très étonnant ni de très anormal.

Écouter son cheval, prendre son temps.

Par Jarpur : le 17/02/17 à 11:42:55

Déconnecté

Inscrit le :
30-05-2016
314 messages

8 remerciements
Dire merci
Merci pour vos réponse !

Pardonnez moi mon vocabulaire très novice..
kirikou Alors du coup mon premier message ne voulait rien dire ^^
Ce que tu montre sur tes photos, la mise en mains donc ça elle sait le faire. elle cherche d'elle même le contact avec le mors. Si on donne du mou aux rênes elle vient d'elle même baisser la tête pour avoir du contact. elle a de l'impulsion. Elle est régulière dans ses allures.
Du coup on est dans la suite du travail.
des mains devant qui résistent quand le cheval tire, qui deviennent moelleuses quand le cheval se tend
En fait c'est surtout sur cette partie là que je me pose des questions. C'est ces mains qui résistent... Parce que oui, après avoir résisté elle se met "en place" et le contact devient beaucoup plus doux. mais je me demandais s'il y avait d'autre exercices a faire en parallèle pour qu'elle comprenne cette position sans avoir cette résistance en bouche. C'est pour ça que je parlais du licol... en gros lui faire comprendre le mouvement et l'étirer sans passer par la bouche.
Après c'est peut être juste un passage obligatoire et il n'y a pas d'autre solution

J'avais lu un article sur l'école de la légèreté qui préconisait de lever les mains assez haut pour agir juste sur la commissure et non sur la langue et de les baisser dès que le cheval se mettait en position...

Merci @Ylva pour ton explication bien détaillée ! si tu as quelques exercices de décontraction de bouche à me conseiller je prends En effet chaque méthode est a adapter à chaque cheval. Je trouve ça bien d'échanger sur un forum.
Je suis bien encadrée par ma mono mais c'est aussi par curiosité que j'ai créé ce post. il n'existe pas qu'une seule manière de faire et ça me permet d'en parler avec elle.

tessa je comprends tout a fait ton point de vue. Comme je l'ai dis je ne suis pas pressée avec elle, nous n'avons pas d'objectifs concours. Alors ça prendra le temps qu'il faudra sur des séances courtes. Je fais confiance à ma monitrice qui est aussi une amie et qui a plus de 25 ans d'expérience dans les jeunes chevaux. Elle la voit en direct, voit son équilibre, sa force et son mental. J'écoute ma jument, même trop parfois c'est aussi pour ça que je viens recueillir des témoignages ici, mais je prends note de ton intervention.

Merci

Par Ylva : le 17/02/17 à 11:54:22

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2016
61 messages
Dire merci
Hum... je ne sais pas trop... Je peux juste dire ce que j'ai essayé avec ma jument (un mix d'exercices / concepts que j'ai eu pendant mes lectures ^^), mais je ne sais pas si c'est très académique du coup.
Pour éviter les crispations, j'ai surtout alterné pendant quelques séances différentes hauteurs de nuque, ce qui permet de bosser aussi sur le contact. J'ai demandé une position un peu soutenue (pas nuque le plus haut car pas prête du tout, mais juste une position "classique" de travail), rapidement après, descente d'encolure, et travail sur la "remontée" : le but étant que quand je raccourcis mes rênes, la jument garde la même cadence sans résister ni se raidir. Il ne s'agit pas de forcer la position de la tête, mais juste de passer du "je laisse les rênes filer pour que le cheval descende" au "je reprends mes rênes pour avoir une position de travail plus classique". Le fait d'alterner ça a permis à ma jument de moins résister puisqu'elle voyait qu'elle n'était pas "coincée" dans une attitude, ça m'a beaucoup aidée. Le tout associé de petites flexions de nuque avant les séances, et beaucoup d'utilisation de la jambe interne si elle se couche trop vers l'intérieur (ça a un effet décontractant sur elle, en général, je n'ai pas besoin d'utiliser les mains quand elle est en équilibre ET en impulsion, ce qui est déjà bien galère à gérer ^^).
J'ai encore beaucoup de travail pour ça, mais j'essaie de favoriser les attitudes et exercices où elle me semble le plus décontractée (sans perdre de l'impulsion... galère parfois aussi...), et ça m'arrive d'avoir des séances où elle mâche longtemps son mors, ça reste encore assez variable. J'ai remarqué aussi que parfois, elle se crispe un peu après un galop (ça dépend vraiment des séances), du coup, j'adapte ma séance et je bosse plutôt au pas et un peu au trot sur des exercices latéraux.
En gros : faire gaffe à ce qu'elle ne tombe pas à l'intérieur ou à l'extérieur (dans ce cas : jambe interne - rêne externe pour corriger), beaucoup de variations de positions de nuques (ça les amène à chercher le contact, et ils trouvent régulièrement décontraction et confort quand on leur permet de descendre fortement, les attitudes intermédiaires sont pas mal aussi, ça m'a permis de vaincre certaines résistances au trot), et petits exercices de flexions de nuque (moins que les bauchéristes, que je trouve un peu extrêmes dans leur façon de demander un placer qu'avec les mains, mais dont le but est juste d'apprendre au cheval à céder dans la bouche et mâcher le mors, au lieu de se figer et résister quand on fait une action légère sur les rênes. De petites vibrations m'ont bien aidée pour ça, elle y réagissait mieux qu'à une tension continue sur laquelle elle résistait... attention à pas tourner ça en "gauche - droite" qui cisaille la bouche ! Je reviens régulièrement à ces exercices, car parfois elle est très perméable au niveau de la bouche, parfois, de moins bonne volonté car ça reste assez récent pour elle, et avec le boulot en ce moment je ne suis pas très régulière).

En gros, voilà, j'espère que ça peut t'être utile mais je ne peux parler que de mon expérience avec un seul cheval ^^. Tessa est de très bon conseil en général : si elle n'est pas d'accord avec moi, privilégie ses conseils à elle ^^.

Par Plectrude : le 17/02/17 à 12:07:47

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12054 messages

168 remerciements
Dire merci
qu'elle comprenne cette position sans avoir cette résistance en bouche. C'est pour ça que je parlais du licol... en gros lui faire comprendre le mouvement et l'étirer sans passer par la bouche.

Il faut prendre le temps d'apprendre le mors au cheval, au lieu d'attendre de lui qu'il devine. Le problème étant qu'en tant que cavalier, on ne nous apprend pas le mors non plus.

Demande toi exactement ce que tu veux obtenir. Quel effet de rêne(s) ? Pour obtenir quoi ?
C'est un "bête" exercice de pédagogie. Décompose, et explique au cheval étape par étape, d'abord à pied, à l'arrêt. Et puis au pas, foulée après foulée.

Si ce n'est pas clair et logique dans ta tête, tu ne pourras pas l'expliquer correctement au cheval. N'hésite pas à questionner ta prof

Par Jarpur : le 17/02/17 à 12:42:23

Déconnecté

Inscrit le :
30-05-2016
314 messages

8 remerciements
Dire merci
De nouveau merci @ylva pour tes explications détaillées. En fait nous en sommes juste à notre première séance qui a duré seulement 20min histoire de voir où on en était donc il n'y a pas d'affolement a avoir. Je me renseigne au préalable pour savoir comment réagir sur le moment.

Et en effet après lectures de vos témoignages je pense qu'il manque des étapes... j'en parlerai à ma mono.
Le fait de varier les positions de tête pour éviter que le cheval se sente coincé dans une position me parait être une bonne approche... et je vais essayer d'appliquer plutôt une légère vibration ... je verrai ce que ça donne.

plectrude Je suis bien d'accord avec toi... avant l'éducation du cheval c'est celle du cavalier. J'ai passé jusqu'à mon galop 4 (il y a 8ans..) et je n'ai jamais vraiment appris le contact. Et les années de randonnée ne m'ont pas aidées... C'est encore compliqué pour moi et je comprends que ça le soit encore plus pour coco... c'est d'ailleurs pour ça que j'ai décidé de me faire encadrer... on apprend toutes les deux. J'essaie de me renseigner et de ne pas faire trop d'erreurs.

Ton exercice pédagogique est plutôt intéressant j'essaierai de me poser la question la prochaine fois que je pose les fesses dessus

Par Jarpur : le 17/02/17 à 13:13:35

Déconnecté

Inscrit le :
30-05-2016
314 messages

8 remerciements
Dire merci
tessa que me conseilles tu alors ?


Message édité le 17/02/17 à 13:16

Par kirikou : le 17/02/17 à 14:29:58

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17066 messages

173 remerciements
Dire merci
Parce que oui, après avoir résisté elle se met "en place" et le contact devient beaucoup plus doux. mais je me demandais s'il y avait d'autre exercices a faire en parallèle pour qu'elle comprenne cette position sans avoir cette résistance en bouche.

En fait, je ne comprends pas bien cette volonté de mettre en place aussi jeune. Elle n'a pas à "comprendre cette position". Elle a a l'adopter d'elle même parce que auparavant tu as obtenu qu'elle se propulse derrière, qu'elle "monte son dos", qu'elle s'incurve, qu'elle ait confiance en la main. Bref, ça doit venir de derrière et non pas de tes mains.

Donc tu dis qu'elle sait se tendre. Que fais-tu donc, quelle action de main as-tu, une fois qu'elle est tendue, pour créer une défense et devoir résister?

Normalement, le travail chez un jeune, c'est de lui demander d'avancer, de se tendre le tout dans la décontraction.
Juste pour "info", voici un échelle de progression proposée chez le jeune cheval (et ça s'étale sur plusieurs années), on ne trouve pas toujours les mêmes, mais le "placer" n'est pas du tout la priorité.



Si tu tape "échelle de progression FFE", tu trouveras un document intéressant sur la progression du travail du cheval. Concernant le contact main-bouche, il y est notamment précisé:
La qualité du contact: Le contact est ce rapport qui existe entre la bouche du cheval et la main du cavalier lorsque les rênes sont ajustées. Il doit être l’expression d’une relation confiante, stable, symétrique et moelleuse. Le contact doit provenir par l’énergie des postérieurs transmise jusqu’à la main par un dos souple, le cheval venant chercher le contact de la main, l’encolure et la nuque restant souples. Tirer avec les mains pour corriger le contact a pour effet de bloquer le dos et s’oppose à l’activité issue des postérieurs.

Donc mon avis: contente toi du fait que ta jument se tende, travaille les changements de direction, le rythme, la poussée et les transitions et ça viendra tranquillement.



Message édité le 17/02/17 à 14:31


Message édité le 17/02/17 à 14:33

Par Ylva : le 17/02/17 à 14:39:12

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2016
61 messages
Dire merci
Oulà, désolée, je n'avais pas fait attention au fait que c'était ta première séance !
Du coup, mes exercices je pense que tu devrais attendre plus tard pour les appliquer si tu rencontres toujours ces résistances.
Sur les premières semaines / mois, ça doit rester très basique. Laisser le cheval placer sa tête où il veut (légèrement ouvert, et nuque plutôt basse), bosser sur l'impulsion, le contact (la jument apprendra à le gérer aussi), l'engagement des postérieurs qui ne doivent pas rester derrière.
Certains auteurs et vétos préconisent le travail en extension d'encolure pour laisser au dos le temps de bien se développer, et ça m'a entièrement convaincue. Si j'ai donc un conseil avant ceux que je t'ai donnés, c'est de bosser beaucoup en extension d'encolure (à apprendre à ta jument pour y répondre selon tes codes, si ce n'est pas déjà fait).
Je te recommande très chaudement le bouquin "rouge" de Gerd Heuschmann qui explique l'anatomie et pourquoi cette position de départ, avec les relations entre position de tête - encolure et effets sur les muscles du dos, et effets sur l'arrière-main... Je regrette de ne pas l'avoir lu plus tôt, ça m'aurait aidée dans le travail de ma jument. Le bouquin de Pierre Pradier est pas mal aussi concernant l'extension d'encolure (qu'il préconise, certaine aiment, d'autres pas) : il explique qu'il faut beaucoup la demander au début pour inciter le cheval à engager davantage les postérieurs (pour compenser le poids supplémentaire vers l'avant).

Enfin voilà, au début, laisser la jument ouverte, lui demander des choses simples, et essayer de décontracter le plus possible (si elle se fige dans sa bouche, les vibrations ça fait pas de mal je pense, si elle y réagit bien... le but n'est pas d'orienter sa tête, mais juste de l'aider à se décrisper).

Par sheytana : le 17/02/17 à 15:28:20

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
134358 messages

1510 remerciements
Dire merci
En fait, je ne comprends pas bien cette volonté de mettre en place aussi jeune. Elle n'a pas à "comprendre cette position". Elle a a l'adopter d'elle même parce que auparavant tu as obtenu qu'elle se propulse derrière, qu'elle "monte son dos", qu'elle s'incurve, qu'elle ait confiance en la main. Bref, ça doit venir de derrière et non pas de tes mains.

+100000

Par Jarpur : le 17/02/17 à 15:35:50

Déconnecté

Inscrit le :
30-05-2016
314 messages

8 remerciements
Dire merci
beaucoup d'info... je vous avoue que c'est vraiment difficile de visualiser tout ça en lisant... même si je comprends le principe dans les grandes lignes.

Il y a tellement de techniques et de façon de monter différentes... c'est difficile de trouver le bon prof. mais c'est a ça que sert internet.. se rendre compte qu'ailleurs il y a d'autre façon de faire, peut être meilleures.

Si vous avez des ouvrages ou des articles a me conseiller je suis preneuse

Bon pour essayer de visualiser tout ça (puisque je suis plutôt visuel), J'ai essayé de trouver des vidéos sur youtube pour me donner une image... on trouve de tout...

j'ai trouvé ça par exemple, vous en pensez quoi ?
Le cheval se traine et se défend contre la main, non ?

[url][/https://www.youtube.com/watch?v=fBVpmNK4MvAurl]

Et ça vous en pensez quoi ?
Lien

J'ai trouvé une vidéo avec une fille qui explique bien les étapes... par contre il manque le coté visuel.
Lien


Message édité le 17/02/17 à 15:37


Message édité le 17/02/17 à 15:57


Message édité le 17/02/17 à 16:02

Par Ylva : le 17/02/17 à 15:47:32

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2016
61 messages
Dire merci
J'ai eu que le temps de voir la 1ère vidéo... (suis au boulot, je regarde en diagonale). Selon moi (à confirmer par des gens qui voient mieux que moi ^^), le cheval effectivement n'engage pas (on peut avoir une cadence lente et engager, mais là ça me semble pas être le cas...), il est "contre la main" et probablement crispé dans son dos suite à trop de mains et pas assez de poussée derrière, car semble presque irrégulier et fouaille de la queue. J'aime pas du tout. Quant au titre... ça me laisse perplexe (la mise en place c'est un résultat et pas un exercice comme ça a été dit, et en plus, trotteur ou pas, même processus, ya juste des chevaux mieux orientés que d'autres...).
En regardant très rapidement, la personne a les jambes en avant, du coup s'asseoit en arrière de la selle et son cheval a l'air d'avoir mal au dos à cause de ça, d'où peut-être les défenses de la tête...


Message édité le 17/02/17 à 15:48

Par sheytana : le 17/02/17 à 16:19:37

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
134358 messages

1510 remerciements
Dire merci
Oui, il se traîne, il n'engage pas et en plus il se défend régulièrement...

Mais comme kirikou pour moi la priorité sur un 3 ans et demi n'est pas de le placer (d'ailleurs, sur aucun cheval en fait...)


Message édité le 17/02/17 à 16:21

Par Jarpur : le 17/02/17 à 16:59:50

Déconnecté

Inscrit le :
30-05-2016
314 messages

8 remerciements
Dire merci
sheytana merci pour ta participation... En fait ce post me fait énormément cogiter...

évidemment je ne souhaite faire que du bien a ma jument et ça n'a pas l'air d'être le cas... mais du coup dans tout ça je ne sais plus par où commencer..

J'ai choisi cette jeune jument parce qu'elle a un excellent caractère et que j'avais prévu de me faire encadrer.. mais encore faut il trouver le bon encadrement.

Par kirikou : le 17/02/17 à 17:13:56

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2006
17066 messages

173 remerciements
Dire merci
1ère vidéo: cheval "forcé", en défense et qui ne fonctionne pas, beurk, beurk, beurk

2e vidéo: travail en licol. Il faut que tu fasses un choix mais ça n'est pas parce que tu obtiens quelque chose en licol que le cheval va comprendre ce que tu lui demandes avec un mors étant donné que les pressions ne sont pas au même endroit.

3e vidéo: très intéressante. On est bien d'accord: le placé est une finalité, pas un point de départ. Le vrai placé ne sera obtenu qu'avec un cheval tendu et qui avance.

J'ai retrouvé quelques vidéo du mien à 4ans. C'est moi qui monte (galop6 théorique mais j'avais bcp perdu et je n'avais jamais eu un jeune au travail) et si tu as le son, tu auras droit à la "petite voix" de ma monitrice qui demande d'avancer les mains, de mettre des jambes et d'avoir un cheval "rond", c'est à dire pour elle qui cède dans la nuque et la mâchoire en tendant la ligne de dos.









La dernière vidéo, c'est ma mono dessus, deux ou trois mois plus tard et tu peux constater qu'elle cherche avec tout à ce qu'il se tende et qu'il avance.




Par Ylva : le 17/02/17 à 18:51:08

Déconnecté

Inscrit le :
22-11-2016
61 messages
Dire merci
Franchement, essaie d'acheter le livre de Gerd Heuschmann. On est très vite perdu avec toutes les infos. Le fait de vouloir "placer" ta jument n'est pas bon (dans le sens où tu lui imposerais trop vite une nuque trop haute, chanfrein vertical... alors que la souplesse et musculature ne sont pas suffisants), en revanche, tu peux l'aider à s'orienter. C'est très bien de demander par exemple des extensions d'encolure régulièrement en longe et monté pour soulager le dos et lui permettre de bouger... En gros, tu peux demander des choses pour "son bien" (qui l'aideront à se décontracter et à préserver son dos), faut juste trier lesquelles (et le placer façon "dressage" devrait être très tardif et comme dit plus haut, le cheval vient peu à peu lui même à force d'exercices qui l'auront musclé et assoupli)..
Bon après ça c'est la théorie, en pratique on tâtonne tous plus ou moins, t'en fais pas . Moi entre ce que je dis et ce que je fais, ya de la marge ^^.

Par sheytana : le 17/02/17 à 19:53:54

Déconnecté

Inscrit le :
26-03-2007
134358 messages

1510 remerciements
Dire merci
Bon après ça c'est la théorie, en pratique on tâtonne tous plus ou moins, t'en fais pas . Moi entre ce que je dis et ce que je fais, ya de la marge ^^.


C'est claaaaaaaaair

Enfin dans tous les cas, pour te donner une exemple, moi sur un jeune bien moins jeune que ta jument, ma monitrice me fait 1/AVANCER, 2/Suivre la bouche, 3/demander des choses simples : grands cercles, diagonales (droit dans ses aides, c'est pas si simple...), 3 de chiffres, serpentines. Tout ça en faisant attention de ne pas casser le mouvement en avant chaque fois qu'on tourne...

Bah ma foi, déjà on fait ça depuis des mois, et au final, c'est toujours pas vraiment nickel

Par Tessa : le 18/02/17 à 07:37:14

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33271 messages

309 remerciements
Dire merci
Sur la première vidéo que tu mets, on voit clairement que si on tente de mettre "la tête en place", on perd le corps.
La tête représente à peine 1/10 du cheval, pourquoi chercher à mettre cette tête à une place précise? la vraie solution est de "maîtriser" le corps, la tête suivra de toute façon

Non, je veux dire, si tu mets le corps dans la bonne attitude, la tête sera également dans la bonne attitude.

Sur la vidéo d'Andy Booth, rien à dire, bien sûr, même si je ne trouve pas le cheval très "heureux" dans ce qu'il fait... Mais c'est un autre débat.

Quant à la dernière vidéo, la demoiselle explique bien certaines bases mais c'est aussi assez réducteur... Si on l'écoute, le cheval a 3 choses: un dos, une bouche et des postérieurs... Quant au cavalier, il a des mains et des jambes et c'est tout.
Un cheval peut se monter au regard, en serrant une fesse, en respirant (j'ai une amie handicapée, son cheval part au galop quand elle prend une grande inspiration),... Il n'est pas nécessaire d'utiliser les jambes de manière constante (mais discontinue "pour que le cheval ne s'habitue pas".
De même le contact constant mais léger, c'est un Graal que peu de chevaux peuvent donner (et peu de cavaliers obtenir) parce que suivant le stade de dressage, les qualités du cheval, du cavalier; le cheval va parfois prendre un contact très très franc et ce n'est pas grave.
Le piège du contact léger c'est que le cheval est tellement léger qu'il est derrière la main.
Au départ, pour se tendre, il a besoin de contact franc.
Et ce nvid^fhsweh de contact, c'est vraiment difficile d'être là au bon moment, juste comme il faut, d'accepter le "bon" contact que le cheval peut/veut donner à ce moment-là et refuser les "mauvais" contacts sans pour cela punir et/ou faire mal....

Pour en revenir à toi et ton cheval...
En décembre, tu décris ceci: les consignes étaient de la laisser tranquille avec sa tête et travailler surtout la rectitude, les transitions, l'impulsion, rester sur la piste...
Me dis "chouette, quelqu'un qui a compris comment on bosse un jeune".

Leçon suivante, deux mois plus tard alors que tu as travaillé seule (et que tu n'as plus vraiment bossé un cheval depuis longtemps), je lis ceci:
a jument est prête dans son dos pour se mettre en place mais elle n'est pas tout a fait prête dans sa bouche. Elle se défend, évidemment ça ne lui plait pas, ça fait travailler des muscles et ça étire. même si sur la fin elle était plutôt légère, elle a beaucoup de force dans la tête.

Raaah, trop, trop vite, trop tôt.

Un cheval qui résiste est un cheval qui exprime quelque chose (reprends la vidéo de Booth qui parle de respecter le temps de travail, de concentration,...).

Si "ça ne lui plaît pas", c'est qu'elle n'est pas prête.
le travail de dressage n'est pas destiné à être douloureux musculairement pour le cheval, au contraire!
Si il est gymnastiqué correctement, il est prêt pour ce qu'on lui demande.

Bref, revenir aux bases, demander peu, récompenser beaucoup (j'ai rien inventé!).

Ton cheval a 3,5 ans, un cheval n'est pas "fini" avant sa 6ième année.
On peut bosser avant mais il y a quantité de choses à faire avant de chercher le "vrai" travail... les balades, le travail à pied, la désensibilisation à tout, le travail en liberté,... Et la monte, bien sûr, mais uniquement pour préparer le cheval à être "prêt" quand il faudra bosser vraiment.

Par chamallowbleu : le 13/03/17 à 13:24:05

Déconnecté

Inscrit le :
07-10-2016
181 messages

3 remerciements
Dire merci
Tessa, je bois ton texte!!!
passionnant,
et j'y retrouve tellement de conseils qui me parlent!!!

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 564) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Selle obstacle
1750€
Van Bockmann 1,5
3500€
belle jument pie
jument irish cob
jument irish cob
jument Irish Cob