Forum cheval
Le Forum Dressage

Ouverture cadre et changement de pieds ...

Sujet commencé par : pucemouth77 - Il y a 32 réponses à ce sujet, dernière réponse par pucemouth77
Par pucemouth77 : le 18/10/16 à 18:41:21

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Bonjour à tous,

Suite à la séance de ce matin avec mon jaune, j aurai besoin d idées concernant ses priorités de travail.

Monsieur jaune je le rappelle est à la base un cheval de saut d obstacle,

Je tente depuis un moment de l inviter à ouvrir le cadre ( dans l idée d un trot moyen ) sur les diagonales, prenant le trot enlevé,
Le mouvement est si ce n est inexistant, très timide.
J avance les mains Bien sur et j encourage avec la voix ( avec les codes de la longe ), et je ferme les jambes
Ça marche un peu mieu au galop mais ca reste timide aussi
Dans le doute j ai essayé aussi en m asseyant dans la selle, j ai pu constater qu il figeait son dos au lieu de porter.
En général je sollicite le cadre apres une épaule en dedans ou cessions sur le cercle
Il manque de souplesse c est certain, nous travaillons dessus ( étirement long et bas etc ... )
Coach le trouve feignant, nous ne travaillons qu en manège, l écurie étant en plein travaux ...
Avant d accuser sa volonté j aurai aime explorer toutes les pistes de travail, peut être des choses auxquelles je n ai pas pensé ? Dès retour d expériences ?
Ah et je précise pas la possibilité de bosser seule en extérieur.

Concernant les changements de pied la foi C est un peu la même question, j ai un cheval très droitier qui change aisément ( même un peu trop...) de gauche à droite mais qui déclenche une ruade pour changer de droite à gauche.
Nous corrigeons la dyssemetrie dans le travail quotidien,
Cependant je n arrive pas a savoir si cette ruade est une defense ou une réaction en douleur ou qu il change ainsi ...
je précise qu il me déculasse à chaque fois et que mon dos n étant plus ce qu'il etait il me met un peu moi même en souffrance ...
Je précise que les départs au galop du pas son aussi laborieux de ce cotes la, mais qu ils sont fluides du trot.
Voilà des idées également là dessus ?
Merci de vos lumières 😄😄
F.


Messages 1 à 32, Page : 1

Par lapatateuh : le 19/10/16 à 08:19:22

En ligne

Inscrit le :
10-03-2005
39449 messages

323 remerciements
Dire merci
Avant de courir il faut savoir déjà marcher.

Il a bu un veto ? Un osteo ce cheval ?

Aucune pathologie ?

Après avant les changements de pied, il faudrait déjà que tous les départs au galop soient maîtrisés ainsi que toutes les transitions descendantes. Cela voudra dire qu'il a asse de force pour abaisser ses hanches et se propulser dans les airs.

Les allongements. . . Pareil; deux trois foulées bien faites c'est mieux qu'une longueur.
En équilibre au début voir s'il n'a pas mal au dos. Car c'est typiquement les réactions d'un cheval qui a mal au dos.

Par Topazetcharlot : le 24/10/16 à 15:24:04

Déconnecté

Inscrit le :
01-06-2007
1218 messages

9 remerciements
Dire merci
Je suis assez d'accord avec les commentaires de Lapatateuh.
Pour l'allongement au trot, j'essayerais les cavalettis.
Pour ce qui est des changements de pieds, effectivement, reprendre les départs du pas et les changements de ferme à ferme et bien penser au moment du passage droite gauche à repousser un peu les hanches à droite.
S'il est droitier sont popotin doit avoir tendance à partir à gauche. Donc à déraper vers l'exterieur au galop à droite.
Remettre les hanches dans l'axe avant le changement de pied m'apparait donc indispensable.
Mais avant tout ça vérifier le dos

Par pucemouth77 : le 24/10/16 à 17:46:35

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Merci de vos réponses.

Alors cotes veto il a une très légère atrophie de la fesse droite apparemment, franchement très difficile à voir à l œil nu.

Il est suivi très régulièrement par un ostéo le mari de la proprio étant lui même ostéo ca aide, il a eu quelque fois le bassin un peu deporte mais son principal soucis étant cervical

apres, à son âge ( 13 ans ) et sa discipline de base ( tourne en 110/120 ) des raideurs peuvent commencer à poindre ça ne m ettonerait pas, d autant plus que son mode de vie ( box intégral ) ne lui permet pas à mon sens de marcher assez.

Je ne pense pas qu il ai mal au dos de manière chronique, j aurai tendance à incriminer des courbatures ou trop de sollicitation des articulations basses pouvant ammener des douleurs ...
Il manque aussi de souplesse dans sa ligne du dessus comme dit précédemment.

Pour ce qui est des transitions du galop elles sont maîtrisées, je reconnais toutefois que les départs sont plus laborieux du pas, et effectivement il part en lançant les hanches à droite.

Depuis mon messages j ai laissé de cotes les changements de pieds, je me concentre sur multiplier les départs à toutes les allures et dans la rectitude.

Pour les allongements y a clairement du mieu, sur deux trois foulées je sens la différence, apres il tombe sur les épaules en s appuyant ou et en s enfermant. Je me focalise pas dessus pour autant parce qu il a gagné en réactivité et qu il a de moins en moins besoin de la " béquille " pour s équilibrer ...
apres je prends aussi en compte le fait qu il se fait peut être un peu ch*** en carrière ...

Je compte également le " routiner " sur le galop à faux qui n a jamais été demandé auparavant.

Ah et précision quand même je le monte en mors simple double brisure et quelquefois en bride, surtout quand nous prenons des cours, mais clairement la décontraction n est pas la même.









Par mundial : le 20/11/16 à 22:16:51

Déconnecté

Inscrit le :
24-06-2007
1523 messages

29 remerciements
Dire merci
Je le regarderai en liberté! Sur quel pied part il? Change-t-il de pied des deux côtés?

Par Tessa : le 22/11/16 à 19:43:37

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci
J'ai, parmi mes élèves, un "grand machin" qui doit ressembler physiquement au tien.
Beaucoup de mal à ouvrir le cadre... Simplement parce que le cheval "n'ose" pas sortir du cadre.
Il est "placé" mais sans tonicité du dos, sans élasticité, parce que, pendant longtemps on l'a installé dans cette attitude.
On lui apprend maintenant à fonctionner avec son dos et, peu à peu, il ouvre le cadre, abaisse un peu les hanches,...
Mais il a fallu lui donner l'envie d'enclencher, d'aller en avant "vraiment".

Par pucemouth77 : le 16/12/16 à 09:29:08

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Bonjour tout le monde !
Je constate avec plaisir que le post n'est pas mort loi je reviens après un mois de vacances en nouvelles Calédonie qui, soit dit en passant est un pays ou la culture équestre est très présente, moins sport qu équitation de travail mais ça fait plaisir de voir des gens qui ne conçoivent pas la vie sans leur chevaux. Par ailleurs il y a même des régions ou il y a des troupeaux sauvages, j ai pu loi même le constater en voyant debouler au galop un petit groupe a travers une route de brousse ... bref !

Concernant le saucisson Alezan il a ete mis au repos pendant ce dernier mois, le veto pensait a du surmenage physique, plein de petite choses qui n allait pas ...
Sa proprio ne la plus engage en concours et a laisse les barres de cotes et je l ai retrouve en plutôt bonne forme.
Donc pour le moment je ne travaille que sur l équilibre et sur des variations d attitude, transitions et gymnastique, pour les changement de pied on verra plus tard je pense plutôt le bosser sur des départ a juste et a faux,
Mais le galop a droite est laborieux encore, il ne jette plus les hanches mais je le trouve très contacte après avoir galope, je met un moment avant de le ravoir souple dessus, les transitions galop pas il a plus tendance a planter les antérieur plutôt qu a s asseoir vraiment ...

Le trot s est nettement amélioré, il a tendance a vouloir précipiter mais je le sens plus élastique dans sa ligne du dessus, son attitude n est pas encore très stable, mais globalement il se tient bien et il est très agréable.
Voila pas mal de boulot en perspective, je ne me prends pas la tête j essais de travailler mentalement légère et il s en porte pas trop mal.

Je posterai des phtos bientôt 😃


Par Fluoxetine : le 16/12/16 à 16:57:16

Déconnecté

Inscrit le :
11-01-2010
3449 messages

32 remerciements
Dire merci
Tessa : "Mais il a fallu lui donner l'envie d'enclencher, d'aller en avant "vraiment"."
Quels exercices etc conseilles-tu pour cela ?

Par Tessa : le 16/12/16 à 17:27:49

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci1
Simplement le mettre en avant, sans rien demander de "compliqué" et surtout rien en mains... un peu comme un jeune, laisser venir.
Et des transitions courtes où on ne le laisse pas s'éteindre, jusqu'au moment où il se porte de lui-même.

Avec le grand dont je parlais, les débuts de séance sont toujours un peu mou et la cavalière doit apprendre à ne pas "bourrer dedans" comme avant mais juste à lui faire une petite leçon de jambes bien nette et à laisser passer.
Puis il se met en route et là, elle découvre qu'elle a du mal à canaliser l'énergie

Par Fluoxetine : le 16/12/16 à 18:06:43

Déconnecté

Inscrit le :
11-01-2010
3449 messages

32 remerciements
Dire merci
Super, merci pour tes conseils !
C'est ce que je fais avec mon gros, mais comme tu dis j'ai souvent tendance à "bourrer dedans", j'ai du mal à me dire parfois qu'il faut aussi savoir ne rien demander
Quand tu dis leçon de jambe, tu entends quoi par là ?

Par Tessa : le 17/12/16 à 00:38:45

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci
Souffle de la botte, il ne répond pas, un rappel à la cravache derrière la jambe.
Jusqu'au moment où la mise en avant se fait au souffle de la botte.
Ne pas tolérer de devoir tambouriner, ne pas se mettre en colère mais aussi ne pas "trahir" en mettant plein d'aides tout le temps après.

Par pucemouth77 : le 21/01/17 à 10:13:08

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Bonjour tout le monde,

Concernant le travail de QC et les soucis cités initialement il y a de net progrès depuis quelques semaines
En travaillant sur sa dissymétrie, des assouplissement " profond " en lui faisant lâcher le mors a l intérieur , l accordéon intra allure ( très doué d ailleurs ) et transitions transition transition...
Je n ai pas bien sur, de trot moyen digne de ce nom mais j ai de jolie foulées brillantes après une transition du galop
Un exercice d ailleurs lui réussi particulièrement c est le départ au galop en fin de cession a la jambe, qui, outre lui permettant de partir au galop en équilibre, devant les jambes et le post interne fort engage, nous a permis d alléger la demande du départ en lui même et donc par conséquent d améliorer les changement de pied,
Le galop a faux est encore a bosser mais je me rend compte d bénéfice de ces exos quand je repasse a juste, la différence est bluffante
Les départs sont nettement plus fluides a gauche comme a droite et le contact est nettement meilleurs également, et l équilibre aussi, impression confirme par sa proprio .

Sur les épaules en dedans par contre il passe systématiquement derrières les jambes et se raccourci devant, je perd le rythme et la décontraction, du coup je remet des jambes franchement et avance les mains mais j ai l impression qu il a compris comment sortir de l exercice ... je n ose pas poursuivre dans une mauvaise attitude , comment réamorcer cela selon vous ?
Sachant aussi que le soucis viens peut être de moi...

Ici sur cette photo c était le mouvement demande, ou je n ai pas ose demande plus de flexion de peur de perde le mouvement :


Pour moi je n ai pas assez d incurvation, on dirait plus une cession qu autre chose ... qu en pensez vous ?

Pas facile d ailleurs de bosser par ce temps, ou ils ne peuvent pas damer le manège, du coup des ornières de fou hyper tasses sur la piste et des cratères au milieu .... vivement un petit redoux !
Je cherche a faire un stage avec un pro a l extérieur. Histoire de nous faire voir un peu autre chose, j ai pris contact avec les Brieussels a l Isle Adam...

A suivre !

Par Tessa : le 21/01/17 à 10:20:26

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci
Mais une EED c'est sur 3 pistes, là, il semble sur plus que 3 pistes!!!
D'autre part, tu ne regardes pas où tu veux aller, tu "n'emmènes" pas ton cheval avec ton regard.
Et à vouloir trop de pli, tu perds le postérieur interne...
Libère plus.

Par pucemouth77 : le 21/01/17 à 10:56:21

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Merci Tessa

Ah je demanderai trop alors ... la difficulté aussi c est que depuis mon accident j ai perdu tellement de sensation que j ai tendance a trop demande pour " sentir " ... et je ne sens plus rien dans la fesse gauche ça aide pas

Dans libère plus, tu penses a avancer plus les mains ? Plus ou moins de flexion avec plus ou moins d incurvation ?
Je vais mettre en application pour le regard la ou je vais, ca ne pourra sue m aider a mettre l assiette ou il faut ...

Par Tessa : le 21/01/17 à 11:29:42

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci
Si tu ne sens plus, fais moins et au lieu de "sentir" essaie de "ressentir".

Si tu mets trop de pli, tu perds de l'engagement, soit parce que le cheval lâche côté interne soit parce qu'il résiste.
laisse passer en interne.
Au lieu de te concentrer sur un pli, une incurvation, concentre-toi sur le postérieur interne et ça, il n'y a pas que ta fesse qui peut le sentir.

D'autre part, et à titre plus "personnel", j'ai eu un gros gros accident il y a longtemps maintenant et pendant des années, chaque fois qu'un truc coinçait je disais "mais je ne peux plus depuis mon accident"...
Maintenant, je connais mes limites et je sais aussi qu'elles ne sont pas dues à mon seul accident mais à ce que j'ai mis moi-même en me "cachant" derrière mon accident.
Tu as une jolie position, un cheval pas simple (mais y a-t-il des chevaux simples?) profite de tout pour te reconstruire sans mettre aucune limite mentale.
C'est une vieille bancale qui te le dit!!!!

Par pucemouth77 : le 21/01/17 à 14:03:08

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
C est vrai que les limites sont mentales mais j ai perçu tellement de changement physique et social suite a ça, tant dans ma vie prive ( ma manière de monter, de faire du sport, mes relations avec autrui ) que dans mon travail ou ils ont du m aménager un poste pour faire court... ( d autant que je fais un métier d homme ou déjà en étant une femme on part déjà avec un handicap )
faut juste encaisser le changement quoi lol bref c est un travail quotidien ! Et puis y a aussi du mieu qu avant j essais de me concentrer dessus 😊

Combien de temps as tu mis pour littéralement " tourner la page " ?

Cela dit le sujet initial n est pas celui la lol

Je vais bosser sur les pistes que tu m a indiquées plus haut demain, dommage pas de photographe sous la main cette fois ci ...
A très vite

Par Tessa : le 21/01/17 à 18:02:04

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci
J'ai mis trop longtemps... Mais ça a été compliqué par des tas de perturbations familiales, financières, etc.

Disons que depuis plusieurs années, je sais que le temps passe et que j'ai autre chose à faire que monter des chevaux trop durs pour mon physique (Dunia par exemple).
C'est ce renoncement-là qui m'a pris du temps... Le temps qu'il m'a fallu aussi pour faire le deuil de Tessa montée.
Aujourd'hui, mes rêves sont intacts, mais ce n'est pas un "grand allemand" qui me les fera vivre, mais une "trottinette ibérique" (si Altanera savait lire, elle me démolirait illico ).

C'est le plus dur: renoncer à certains rêves... En fait, il faut en créer d'autres, pas spécialement plus abordables, mais différents.

Aujourd'hui, je suis plus loin que je ne l'aurais imaginé avant mon accident: j'ai mes chevaux à la maison, j'installe une mini écurie, je donne des cours et je suis juge de dressage...
Pas si mal finalement

Par pucemouth77 : le 21/01/17 à 21:29:31

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Je suis dans un état d esprit similaire, mais je n ai pas clairement fait le deuil,
Selon ton témoignage le temps fera son œuvre !

Par pucemouth77 : le 23/01/17 à 09:36:39

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
ALors ma séance d hier ... y a peux de bon
La veille c était les cavaliers de l écurie qui l avait au travail et comme a chaque fois que je le récupère derrière j ai un cheval lourd a la jambe et qui bat a la main....
Bref après une détente laborieuse, d autant qu il avait l air d avoir des courbatures j ai lis en application pour les eed en me corrigeant moi, je laisse passe au trot enlevé en premier lieu en fin de détente, j ai mis plus de flexion mais moins d épaule, et comme la carrière venait d être damée ( alléluia ! ) j ai pu voir effectivement qu il était parti sur quatre piste et après correction il était sur trois, plus ou moins régulier mais le rythme était correct sans perte d impulsion.
J ai voulu bosser sur des transitions simples après mais il sortait de la main, et j ai commencé a monter en pression ( non pas a cause de lui mais ça me met en rogne de me casser les noix pour qu il soit juste et de voir tout foutu par terre en une séance ) alors je l ai mis très franchement en avant sur des lignes droite et courbes simple...
A la fin il était léger dans les jambes, mais le contact était encore compliqué... il grinçait des dents aussi, ça lui était passé depuis des semaines.... il m a de nouveau lance les fesses dans les premiers départ au galop....
Bref suis descendu assez dépité.

Je vais tout reprendre mardi.... a suivre

Par pucemouth77 : le 23/01/17 à 09:46:33

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci

La photo qui sert a rien, on voit bien qu il transpire la motivation



Par Tessa : le 23/01/17 à 10:18:36

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci
C'est le truc super énervant de voir que le travail qu'on met est abîmé.
Mais... C'est pas la faute du cheval.
On a trop souvent tendance (et c'est complètement humain) à "empoigner" un peu l'animal si il est dur aux aides à cause de séances précédentes mal "gérées" par d'autres.
c'est là qu'il faut prendre son xanax et dire "ok, bon, ben on va reconstruire doucement".
Bien pour les EED, attention si tu mets trop de pli, tu perds le postérieur.
Si il s'ouvre dans les transitions, reviens à la base: descente d'encolure, décontraction et que ça roule.

Par pucemouth77 : le 23/01/17 à 10:57:39

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Je l ai pas empoigne justement pourtant c est pas l envie qui manquait mais je l ai mis très franchement en avant, le but était qu il " récupère " le contact devant et qu il repasse devant les jambes. A la fin c était mieu ...
Mais Après réflexion oui j aurai du plutôt le laisser descendre ... jouer avec les attitudes, bref mauvaise initiative.
Ça sera l objet de la prochaine séance justement ...

Par Tessa : le 23/01/17 à 11:26:11

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci

Par "empoigner", j'entendais, "monter en pression", râler un coup,...

Par pucemouth77 : le 26/01/17 à 21:09:05

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Alors résumé de mes deux dernière séance ...

Lundi il avait ete longe en pessoa, et comme je m y attendais bah il lachait la main en s enroulant des que je prenais les rênes ...

Jnai commencé sans les main, des transitions juste dans les jambes et l assiette ( et la voix oui je triche ) ainsi que des figures simple
Ensuite j ai pris les rênes donc il est passe derriere immédiatement, et simultanément descente d encolure
Lui qui il y a quelques semaine a peine m en faisait des exemplaires, a tirer toute son encolure le nez dans le sable sur une simple demande de main qui avance et " chatouillent " avait bien du mal a descendre ...
Il tournait en bateau, grinçant des dents... bon faut dire aussi qu il faisait -5...
Sans descendre exagérément je me suis contentée d une nuque a peine plus basse que le garrot sans avoir cette impression d étirement toutefois, mais j ai récupéré un contact franc et une encolure élastique en jouant avec les attitudes et l amplitude.
Par contre au galop dans le départ surtout j avais de vilaines défenses ... fouillament de queue, oreille couchée et même lancade :
J ai pas insisté, les départs posant problèmes mais il galopait franc et tonique, des transitions correcte vers le trot ... j ai laisse dessus
Le lendemain, un manège affreux, beaucoup trop profond ( j y mettais le pied jusqu au dessus de la cheville ...)
Un QC relativement souple et tonique des le début, même schéma de séance en incluant des cessions a la jambes et plus de transitions,
Il descendait plus bas, sans se vautrer ( sauf quand il trébuchait a cause du sol ) et la réponse était immédiate
Je me suis rassise dans le travail au trot, enlevé quand je demandais plus d activité sur la diagonale ou la piste, très agréable, il grinçant encore des dents, surtout a main droite, mais beaucoup moins, et sitôt je lui demandais d avancer le nez vers le bas, il a vite compris le truc.
Et au galop les mêmes défenses... j ai essaye d alléger mes demandes, sans les mains, sur le cercle ... rien a faire.
En descendant j ai dit a sa proprio de lui faire voir son mari osteo, pas exclu que sa hanche fasse encore des siennes... ou que le déséquilibre de la piste lui fasse mal a force ...ou que ma selle lui aille pas ... je ne sais pas je suis septique.... et un peu décontenancée...a suivre !

Par pucemouth77 : le 26/01/17 à 21:42:50

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
C est a dire que j ai du mal a comprendre comment le travail au trot et les transitions peuvent être corrects s il y a un soucis articulaire et ou musculaire derrière ... ou alors c est effectivement mauvais mais je m en rend pas compte ...


Par Tessa : le 26/01/17 à 22:26:08

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci
Aaaah, l'enrênement pessoa....

Si on passe son temps à démonter ce que tu essaies de construire, je ne sais pas comment te dire.
Si il s'est pris une "bonne" séance de longe "bien" enrêné dans le pessoa, c'est sûr qu'il ne va pas avoir envie d'être élastique dans les hanches et posé bien gentiment dans tes mains.

Par pucemouth77 : le 27/01/17 à 08:45:29

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
C est un enrenement que j utilisais il y a quelques année mais j en suis vite revenue
Déjà les ficelles me font peur, surtout depuis que j ai vu un cheval se retourner avec...

Et en ce qui concerne QC il n en a pas besoin ! Il descend volontiers sur appel de la longe et se prête au jeu de la longe avec plaisir ...
Mais bon j ai déjà dit ce que j en pensais et mon avis ... n en est qu un justement face aux pro de l écurie. C est frustrant mais je fais avec...

Par rebelcristal : le 27/01/17 à 11:36:21

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2014
39 messages
Dire merci
Oh je suis dégoutée j'avais pondu un énorme pavé et j'ai tout perdu !
Bon je la refais, en essayant de ne rien oublier.

Je rebondis sur le faire de récupérer un cheval après une séance qui a bien massacré ton travail.
Ca m'arrive, ce n'est pas aussi "grave" que toi : l'autre DP qui monte le cheval que je travaille est un mec hyper musclé qui monte avec beaucoup de jambes et beaucoup de mains, ce qui fait que je me retrouve avec un cheval mous, sur les épaules. En plus c'est un grand cheval assez raide. Si je le réveille un peu, je me retrouve avec un girafe avec la tête en l'air, toute crispé et ça à la moindre leçon de jambe...

Un proche a reçu en cadeau le livre et le DVD de Pierre Beaupère (je ne souhaite pas faire de la pub pour ce monsieur, mais ses propos m'ont vraiment aidé). Il insiste beaucoup sur l'extension d'encolure comme base de travail. Il n'est pas le seule, Phillipe Karl le fait aussi, et ses livre sont bien mais je trouve ça moins détaillé et la méthode fonctionnait moins bien sur le cheval.

Quand je passe après l'autre cavalier, il y a a des fois ou je le sens pas. Donc je reprends le travail de base, les extensions, les transitions.
Tant pis si ma séance se limite à ça, mais ça me permets de ne pas m'énerver, de ne pas déprimer. Et ça permet aussi de remettre le cheval dans "ton" cadre de travail dans le calme. Le cheval doit être courbaturé à fond et un peu perdu puisque la veille on lui a demandé l'opposé de ce que tu comptes travailler.
Perso, ce travail m'a complètement fait revoir la notion de contact avec le cheval. Il y a plus d'échange, d'élasticité, de demande "polie" de la part du cheval.

J'ai mis beaucoup de temps à accepter qu'une séance ne soit pas forcément "productive". En fait il a fallut que je sois obligée de monter vers 21h, avec des séances très courtes et l'envie d'aller vite sous la couette...
Et le fait d'avoir ce dialogue avec le corps du cheval permet vraiment d'avoir des allures et un cadre dans lequel le cheval peut s'exprimer et comprendre aussi tes limites. Ca permet aussi d'avoir des mouvements et des allures plus libres. Je me suis rendu compte que je retenais complètement le cheval, surtout à une main, et que je créais beaucoup de contractures chez lui. Maintenant, quand je sens que le cheval est un peu perdu ou courbaturé, je reprends toujours ce travail de base. Et je fais pareil quand j'ai des grosses douleurs aux dos ou que je ne sens pas à l'aise (j'ai le coccyx rentré depuis une grosse chute et toute l'épaule droite crispée à cause d'un problème de mâchoire ). Et en plus ça te permets à toi d'être plus à l'aise et de t'enlever des contractures . C'est un peu de la "rééducation" pour vous deux au final !
Après si tu sens qu'il est prêt pour aller plus loin et toi aussi , il ne faut pas hésiter.

je te mets une vidéo que j'ai trouvé :


Tout ça pour dire que ce travail pourrait t'aider dans ton travail au galop et sur la fameuse "ouverture du cadre". Si tu as des repères pour enlever les contractures aux deux mains, tu auras moins de défenses et plus d'expression / de liberté et d'initiatives dans les allures de ton cheval.
Dans le bouquin dont je te parle, il y a d'ailleurs un chapitre sur la dissymétrie. Je ne l'ai pas encore lu, juste survolé. Mais il parle d'un cheval qui se défend violemment à une main et comment ils ont travaillé. Si tu as l'occasion d'emprunter ou d'avoir ce livre ça pourra peut-être t'aider. Sinon, je te donnerai des nouvelles quand je l'aurais lu





Message édité le 27/01/17 à 11:39

Par Tessa : le 27/01/17 à 12:35:58

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
33171 messages

289 remerciements
Dire merci
Raaah, c'est épidermique, mais ce monsieur, j'y arrive pas, vraiment, j'y arrive pas.

Par rebelcristal : le 27/01/17 à 13:15:58

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2014
39 messages
Dire merci
Ah bon?

Sans vouloir polluer le post, je veux bien savoir pourquoi. Ca fait des années que je lis tes post Tessa, et pour moi vous allez dans le même sens (sans vouloir t'offenser !)

Par pucemouth77 : le 27/01/17 à 23:06:42

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Mince pour le coup moi aussi ça m Étonne Tessa j aurai justement cru que s il y avait un cavalier pro que tu encenserai se serait lui loi, encore faut il savoir avec quoi tu n accroche pas

RebelCristal merci d avoir pris le temps de m écrire ( deux fois si je comprends bien lol ) et je suis d'accord avec toi sur point que ce serait un bon travail pour QC, et ce sont celle que j ai appliquées quand j ai commence a travailler avec.
Je connais PB pour suivre ses écris livre et articles sur Cheval Savoir, je me suis aussi offert son DVD
J aime son calme et sa philosophie son respect et son amour des chevaux mais je reconnais qu il a peut être malgré lui un cotes gourou lol qui peut déranger, lol j envisage d aller le voir sur ses masterclass des qu il en fera en France.
Je suis également d'accord avec toi sur la frustration que ça peut engendrer, la discipline nécessaire a résister a l envie de " gratter " plus... pas évident.
Faut se raisonner !

On a beau dire que les disciplines sont complémentaires etc ... je pense quand même qu a partir d un certain niveau l exclusivité de cavalier est de rigueur si on veux continuer a faire progresser le couple... ou alors faut vraiment s entendre sur les techniques ...

Par rebelcristal : le 30/01/17 à 15:58:42

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2014
39 messages
Dire merci
Pas de soucis pucemouth77

Hm oui je suis d'accord, c'est sûr que ça ralentie ou que ça peut "casser" ton travail...

Quand je montais une camargue on commençait la haute école et quand les proprio arrivaient (avec 5 ou 6 enfants) pour partir 3H en ballade, ils s'amusaient à faire la course dans la carrière ou faisait une puissance comme ça, pour rire. La jument rentrait rincée et ça me faisait assez mal au coeur... Mais au final elle était bien aérée aussi et on se prenait moins la tête car du coup, elle pouvait bouger "autrement".
Particulièrement après les séances de sauts, j'ai l'impression que ça la "décoinçait" un peu du derrière

Après quand on est sur un enrênement comme le Pessoa oui c'est autre chose on est plutôt sur une grosse différence de principe sur ce qui est bon ou pas pour le cheval ... pas sur une discipline différente


Message édité le 30/01/17 à 15:59


Message édité le 30/01/17 à 16:00

Par pucemouth77 : le 01/02/17 à 08:01:22

Déconnecté

Inscrit le :
12-03-2008
1654 messages

3 remerciements
Dire merci
Hier matin QC état très bien, la veille il avait fait trotting dehors et liberté dimanche, comme quoi on ne prends jamais assez en compte l ascendant moral ... en même temps il n y a pas de paddock la ou je suis et faire fief du box bac a sable tout le temps ça doit pas le motiver des masses non plus ...

Je l ai monte très énergique, il venait chercher son mors et le gardait dans les transitions
Nous avons eu tous les deux bien chaud, j étais bien naze en arrivant au boulot lol

J ai fait cependant un constat qui m interpelle

Quand je le monte avec énergie, attitude horizontale, nuque a hauteur du garrot, voir légèrement en dessous, celle que je privilégie en détente, j ai de l engagement, des postérieurs qui juge voir mejuge les traces des anterieurs.
Mais je constate cependant au visionnage vidéo que j ai tout de même un cheval globalement plus sur les épaules, d'ailleurs dans cette attitude les transitions sont mauvaise
Quand je cherche a l asseoir, dans une attitude un peu plus remontée, je gagne en horizontalité ( je n irai pas dire en rassemblé mais c est l idée ) mais je perd de l engagement clairement et QC lâche le contact par moment, en déglutissant son mors , Mais les transitions sont meilleures, l effort est conséquent, on vois nettement que ses hanches baissent, il reste disponible...

Je crains de perdre le dos dans ce que j appelle son attitude de travail, lâcher le mors est sa spécialité mais je ne le sens pas non plus contracté, ça lui demande un effort conséquent certes, mais dois je accepter de perdre de l engagement ?
Je sais bien que les chevaux rassemblé couvrent moins de terrain dessous, mais nous n en sommes pas la a notre niveau...
Je ne garde pas cette attitude bien longtemps bien sur...



Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (64 088) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Propriété sur 8
290000€
Vends 250 Tonnes
Cheval Hongre
700€
Beau Cheval
700€
Cheval Frison
700€
Casque Aéro