Forum cheval
Le Forum Dressage

Déroulement concours dressage

Sujet commencé par : pat toune12 - Il y a 101 réponses à ce sujet, dernière réponse par Chrysalis
3 personnes suivent ce sujet.
Par pat toune12 : le 09/09/16 à 13:29:47

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2015
423 messages

3 remerciements
Dire merci
Bonjour,

J'ai pas pour projet encore de faire des concours de dressage mais néanmoins je m'y interesse beaucoup et pourquoi pas dans quelques années participer...

Donc j'aimerais savoir comment se déroule un concours de dressage de bas niveau ? Comment gérez vous le stress ? Et surtout la ou je n'est rien trouvé dans mes recherches, quand on débute les concours de premier niveau quel figures sont demander, allures......?
Faut il avoir des galop en poche pour s'y inscrire ?

Merci d'avance pour vos réponses

Messages 81 à 101, Page : 1 | 2 | 3

Par sandy49 : le 24/06/18 à 10:56:47

Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2018
38 messages

1 remerciements
Dire merci



Message édité le 24/06/18 à 11:00

Par sandy49 : le 24/06/18 à 11:00:27

Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2018
38 messages

1 remerciements
Dire merci
Vous savez quoi ??? franchement foutez moi la paix !!!

c'est la mode ne ce moment, aucun enrenement car c'est le mal incarné, aucun mors car c'est le mal incarné….
Bref, ca ne sert à rien de vous répondre.

Pour info, j'ai commencé avec Lydie karoutchi, j'ai été chez éric muhr, l'élevage de la lande ( Valmy de la lande), le CE d'Istres notamment.

je suis désolée qu'un avis différent du votre ne vous convienne pas.

Par Tessa : le 24/06/18 à 12:44:08

En ligne

Inscrit le :
08-09-2005
32892 messages

248 remerciements
Dire merci
Amen.

Par Mape : le 24/06/18 à 14:53:23

Déconnecté

Inscrit le :
09-02-2010
1824 messages

61 remerciements
Dire merci
Je monte moi-même en filet, en bride, en cordelette, parfois en licol. Avec ou sans éperons. Je longe en licol, en cavecon, parfois avec des rênes fixes lâches. Ce n est pas une question d outil mais comment et pourquoi on les utilise. Coller une bride ou un enrenement à un cheval pour le contenir ou le "mettre en place" parce qu on n y arrive pas en filet, c est avouer son incompétence.

Par sandy49 : le 24/06/18 à 15:57:51

Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2018
38 messages

1 remerciements
Dire merci
Qui a dit que je n'y arrivais pas en filet ???

Apprenez à lire bordel !!!

Par ptiteblue : le 24/06/18 à 18:50:23

Déconnecté

Inscrit le :
12-09-2005
959 messages

3 remerciements
Dire merci
Ça s énerve ici!

Mon avis d ancienne proprio peut être un peu sectaire est que si on n a pas le niveau on reste à la maison ou on se fait ramasser en concours, au choix.

J ai monté beaucoup de chevaux à petit niveau et bizarrement à chaque fois que je me prenais des mauvais points c étaient avec des chevaux dont les proprios les montaient en rênes allemandes et sans, ils restaient haut et figés, impossible à détendre et à faire engager. Ça m a fait réfléchir...et jamais un de mes chevaux n a été enrenne monté et j en ai eu 5 plus un que j ai dressé jusqu à 6 ans. Cette dernière a été vendue pour sauter à 6 ans sans jamais avoir vu une barre de sa vie et a sauté en C.C. 6 ans cette année la, sans aucun enrennement car elle avait été bien dressée!

Par sandy49 : le 24/06/18 à 19:07:00

Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2018
38 messages

1 remerciements
Dire merci
Et ?

Je n'ai jamais dit utiliser jn enrenement tout le temps, je n'ai même pas parlé des ra.

Et merci de ne pas confondre un proprio amateur avec un moniteur.

Les concours sont ouverts des le galop 2, donc je ne vois pas pourquoi priver les cavaliers

Par ptiteblue : le 24/06/18 à 19:15:36

Déconnecté

Inscrit le :
12-09-2005
959 messages

3 remerciements
Dire merci
A mon avis de nombreux proprios amateurs sont nettement plus éclairés que les soi disant moniteurs. Tout simplement car ils tiennent à leur cheval, n en ont qu un et veulent en prendre soin.
Les RA, le gogue ou autres sont à mettre dans le même panier, l un n est pas meilleur que l autre.

Dans la vie beaucoup de choses sont permises, est ce pour cela qu on doit tout tester, juste parce qu on a le droit?

Mais bref, chacun ses positions, mais il est bien dommage que les jeunes cavaliers actuéls sont mis dans un moule du tout tout de suite parce qu on y a droit, sans réfléchir à si ethiquement pour le cheval c est bien.

Si tu veux, pour 50 000€ tu peux aller abattre un éléphant dans la savane africaine, mais est ce que ethiquement tu le ferais?
C est ça la différence, j y ai droit donc je le fais POINT mais on ne réfléchit pas plus loin.

Par sandy49 : le 24/06/18 à 19:24:07

Déconnecté

Inscrit le :
14-06-2018
38 messages

1 remerciements
Dire merci
Je répète encore, un enrenement bien utilisé n'est pas néfaste


C'est la dernière fois que je répète, je perds mon temps

Par ptiteblue : le 24/06/18 à 19:45:39

Déconnecté

Inscrit le :
12-09-2005
959 messages

3 remerciements
Dire merci
Oui tu perds ton temps car il n y a que toi qui en est persuadée ici, c est qu il y a une raison

Par Mape : le 24/06/18 à 20:46:22

Déconnecté

Inscrit le :
09-02-2010
1824 messages

61 remerciements
Dire merci
Tout à fait d accord avec Ptiteblue. Ton postulat de départ est faux... Et vu le niveau du Bpjeps (que j ai aussi), clairement, y a plein de proprios amateurs qui pourraient le passer...

Par Tessa : le 24/06/18 à 22:06:55

En ligne

Inscrit le :
08-09-2005
32892 messages

248 remerciements
Dire merci
Donc, je vais juste donner un mini CV non exhaustif... ptiteblue me connaît dans la vraie vie, elle peut confirmer

je suis:
-juge de dressage
-monitrice
-propriétaire depuis 25 ans, j'ai actuellement 6 chevaux + 2 en pension
-éleveuse
-cavalière

Un enrênement bien utilisé n'est pas néfaste...
Il y a 50 ans, on proposait du tabac et de l'alcool parce que c'était "bon" pour la santé.



Un verre de vin ou une bonne bière n'ont jamais tué personne... hum


Allez, je te propose d'aller te faire mousser ailleurs, ici c'est pas la peine.

Ce qui ne veut pas dire que tu n'es pas la bienvenue sur le forum, mais pas pour ce genre de débat stérile où malgré des arguments différents apportés par différentes personnes, ta réponse est toujours "un enrênement bien utilisé c'est pas mauvais"... Ce qui, en soit, n'est pas un argument.
C'est comme dire "j'aime/j'aime pas".

Par azzura42 : le 25/06/18 à 09:49:15

Déconnecté

Inscrit le :
27-04-2004
6412 messages

122 remerciements
Dire merci
Dans le club hippique où j'ai appris à monter, les chevaux ne sont pas enrênés pour les petits niveaux; la plupart sont des ps et aqps réformés de course et ils se débrouillent très bien dans une attitude naturelle sans être "placés".
Je pense même qu'ils ont moins de difficulté à s'adapter aux mouvements parasites et fautes de main des débutants, qu'en étant coincés par un enrênement fixe.

Pour les cours de dressage avec les confirmés les monos conseillent des RA ou bride sur certains chevaux compliqués à mettre en main, ça me hérisse le poil chaque fois que je vois ça

Je fais parti de la team anti-enrênement, j'ai monté parfois avec des RA (imposées par le monon) jusqu'à ce que je grandisse et ose imposer mon choix. Je sais qu'au club je passe un peu pour l'extrémiste bisounours mais je m'en cogne, le résultat final est pour moi moins important que le chemin parcouru pour y arriver.

Je suis intimement persuadée que les enrênements sont délétères pour les chevaux et surtout qu'ils n'ont aucune action éducative pour le cavalier.
On n'apprend rien avec un cheval ficelé et quand je vois des galops 6/7 qui ne savent toujours pas mettre un cheval sur la main, parce qu'ils ont eu l'habitude d'avoir des ficelles qui le font à leur place, ça me désole


Le gogue autorisé en concours de dressage est une aberration et j'espère que la FFE le comprendra un jour!

Par Erzebeth : le 25/06/18 à 15:14:17

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
60779 messages

472 remerciements
Dire merci
Au delà de ce qui a déjà été dit, il y a un autre truc qui me fait tiquer dans le discours de sandy49.
Parce que bon, après tout, envoyer un G2 en concours, pourquoi pas. Avec un cheval adapté.
mais un cheval pas capable de fonctionner dans se faire mal au dos avec un cavalier de niveau G2... ben c'est pas un cheval pour un cavalier G2, tout simplement.
On apprend avec des chevaux dressés! Et un bon cheval de club, c'est un cheval adapté au niveau de ses cavaliers, s'il se fait mal avec des petits niveaux, c'est qu'il n'est pas adapté pour la carrière de cheval de club (ou qu'il a été mal entrepris).
Et si on va en concours sans avoir le niveau et/ou avec un cheval pas adapté, ben on le fait en connaissance de cause, en sachant qu'on va se ramasser. Je le sais, je l'ai fait.
Je montais dans le club d'une amie, elle avait un poney un peu compliqué pour les jeunes cavaliers. Il était monté en cours, mais pour sortir en dressage, il était pas du tout adapté.
Donc elle le donnait pas aux enfants.
Mais elle aurait bien voulu qu'il prenne un peu d'expérience, voir comment il réagissait, etc.
Donc elle m'a proposé de le sortir.
Ben je savais que j'allais me prendre des taules hein. Et je suis sûre qu'il y a des gens qui ont du se demander pourquoi je sortais avec ce machin, et pourquoi on l’enrênait pas, sans doute aussi.
Sauf qu'on s'en foutait. Le poney a bien travailler, à son niveau, il a été sage et a fait des progrès. Il risquait pas de devenir un poney de dressage, mais les concours nous ont donné un objectif. Mais pas celui de gagner, car pour ça, on avait rien à faire là. Si j'avais voulu sortir en concours pour le résultat (en terme de classement, car de notre point de vu, on a eu du résultat avec ce poney), j'aurais pas enrêné ce poney là, mais j'en aurais sorti un autre.
Et pourtant je dis ça alors que je ne suis pas fondamentalement anti-enrênement justement, ni la copine mono dont je parle.

Par Chrysalis : le 26/06/18 à 11:20:05

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
21389 messages

208 remerciements
Dire merci
j'ai rien contre les enrenements,du moment qu'ils restent a leur place,chez le marchand
le discours de Sandy49 me choque quand je lis que tel cheval sort en CSO mais que niveau dressage,c'est pas ça....comment peut on sortir en sécurité et faire un tour propre (pas juste ne pas toucher,mais soigner ses abords,ses courbes,garder le controle...) sans avoir une base en dressage?

mais on a compris ce que certains mettaient dans les enjeux de la compétition.
si la FFE marque que tels chevaux ont fini classés,ça valorise le club dont ils sont issus,peut importe comment cela a été réalisé (gogue,bride a mauvais escient, sauts a la va-comme-je-te-pousse) bref on a compris l'idée,rendement plutot que qualité.
et si des galop 2 s'interessent a la compétition, le club se frotte les mains également. peut importe s'ils peuvent s'en sortir,on leur file le rintintin en gogue et roule ma poule. et ces mêmes moniteurs pesteront qu'il y a injustice parce que oui,le rintintin c'est pas un cheval a Xk€, qu'il est monté par X personnes donc le boulot n'est pas suivi et patati patalautre, plutot que de prendre le probleme a l'endroit, c'est a dire prendre son temps plutot que de chercher la rentabilité au détriment du cheval.

mais on a bien compris que ce discours agaçait notre monitrice Sandy49 qui prèfere se cacher derrière son petit doigt....

Par Erzebeth : le 26/06/18 à 11:33:56

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
60779 messages

472 remerciements
Dire merci
Après il y a galop 2 et galop 2... La semaine dernière je suis allée à la fête du poney-club où monte le gamin d'une copine. Super poney-club familial très sympa et très bien pour initier les plus jeunes et les mettre à cheval en confiance... mais par contre le niveau technique, c'est pas trop ça qu'on s'est dit avec ma pote. Leurs galops 3 n'auraient pas eu le galop 2 dans le club dont je parlais juste aussi (et qui n'est pourtant pas un club haut de gamme élitiste hein, juste un petit club familial sans prétentions).
Un vrai galop 2, sur un gentil poney dressé doit pouvoir essayer la compétition à son niveau, vu que les épreuves clubs sont fait pour ça. Pourquoi pas. En club 3 ou club 4, c'est quand même pas un niveau déconnant.
Par contre vouloir à tous prix faire de la compète pour faire de la compète, quitte à sortir n'importe quel cheval sans avoir les moyens de le faire (et c'est pas un reproche au fond, tout le monde ne peut effectivement pas se payer X cours par semaine sur un cheval de grand prix), je ne comprends pas non plus. La compétition, c'est pas une obligation.
Moi aussi j'aimerais bien avoir l'occasion de faire quelques concours après tout. Bah je peux pas... enfin pas comme je voudrais.
Ben tant pis, ça viendra peut-être un jour. Ou pas.
Alors certes, on a le droit d'aimer la compète, mais il me semble quand même que le postulat de sortir en compétition (et ce quel que soit le sport) c'est que ça demande un investissement un peu supérieur à celui de la pratique purement loisir et récréative. Investissement en temps et en argent. Alors c'est pas possible pour tout le monde, c'est logique. C'est un truc que j'ai appris à 6 ans à l'escrime, du coup ça me semble assez évident quoi... Sur 15-20 gamins de mon niveau en club, on était pas la moitié à aller en compète. Et quand j'ai commencé le cheval c'était même encore moins en terme de ratio licenciés/compétiteurs. Ca paraissait juste normal à tout le monde quoi.

Par Tessa : le 26/06/18 à 12:50:37

En ligne

Inscrit le :
08-09-2005
32892 messages

248 remerciements
Dire merci
Sauf que, de nos jours (la vieille cause)... L'important c'est le plaisir et le résultat immédiats.
Pas question que Kevin fasse de la rame sur un gentil poney pendant 2 ans pour qu'il apprenne à avoir une bonne assiette, à respecter sa monture, etc.
Naaan, Pôpa et môman, ils veulent du ré-sul-tat.
Et si Kevin, il n'a pas de plaisir immédiat, ben, il voudra plus venir et il retournera sur sa pléstécheun...

Donc les clubs sont prix en étau entre la fédération qui veut des clubs compétitifs, Kevin qui veut s'amuser vite (ou les parents qui voient déjà Kevin en champion du monde) et c'est Rintintin qui trinque.

Avec des moniteurs jeunes, pris dans ce système, mal formés et qui ne savent même pas comment il est foutu Rintintin...
Ils sont juste contents d'avoir un boulot (parce que, pareil, papa-maman, ils ont payé cher des études, c'est pas pour finir aux assédic).

Et nous (et d'autres, heureusement), on récupère les cavaliers derrière et on essaie de leur faire comprendre, pour ceux qui veulent, qu'ils se sont fait drôlement avoir et qu'il va falloir effacer l'ardoise et repartir de zéro.

Quand on pense que même la basique rêne d'ouverture est un mystère pour la plupart des cavaliers de club... ah, bon, on ne tire pas pour tourner? mais comment on fait alors?

Sans oublier que, bien sûr, les chevaux "parfaits" pour ce type d'équitation "rapide", ben, il ne faut pas qu'ils aient trop de sang, trop de qualité et trop de finesse, parce que ceux-là, ils éjectent Kevin et son gogue...
Donc on prend des Rintintin un peu bancals, un peu "pourris" (excusez du terme) mais qui acceptent tout ce qu'on leur invente... souvent, les pauvres, leur principale qualité étant d'avoir du coeur.

Ok, je dresse un tableau bien noir, on connaît tous un club bien, un moniteur raisonnable,... Mais pour combien de caricatures?

Par Chrysalis : le 26/06/18 à 16:04:57

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
21389 messages

208 remerciements
Dire merci
ça me rappelle mon ancien club qui avait chaque année a l'essai des 3 ou 4 ans...
ils rendaient les plus qualiteux parce que trop chers et difficiles a rentabiliser ( bah oui,le picotin pour un cheval qui fait la rame 12h /semaine est plus rentable que le picotin pour celui qui fait 5h monté par "le gratin " du club,car trop technique pour les petits kevins )

Par Erzebeth : le 28/06/18 à 17:17:14

En ligne

Inscrit le :
01-01-2004
60779 messages

472 remerciements
Dire merci
Ben en même temps ça me semble logique qu'un cheval vraiment qualiteux ne reste pas en club.
A côté de ça, dans mon ancien club, le meilleur cheval de club de mon mono, son "tire-con" comme il l'appelait, capable de faire faire un sans faute à un galop -12, ben il faisait aussi passer des galop 8 et je crois qu'il a du servir pour un monitorat.
Et c'était un trotteur réformé.
Du galop 0 au galop 8. Il était rentable le coco, et il avait pas coûté cher. Un débutant ne se faisait pas peur dessus, un confirmé ne s'ennuyait pas non plus avec.
Mais il était dressé.
Un vrai bon cheval d'école, c'est pas un cheval de 4 ans. C'est pas non plus un machin qui saute mais qui n'est pas mis sur le plat. Mais c'est pas non plus une ferrari.

Par Tessa : le 28/06/18 à 19:42:08

En ligne

Inscrit le :
08-09-2005
32892 messages

248 remerciements
Dire merci
Entre les "vraiment qualiteux" et le tréteau "qui ne met pas sa tête à la bonne place" sans gogue protecteur de dos
Il y a quantité de gentils petits chevaux d'école "propres" mais qui ne vont pas faire champions du monde... Du moment qu'ils sont bien dressés (ce qui veut dire pas enrênés à tout va), qu'ils ont du matériel correct et un instructeur compétent...


Par Chrysalis : le 29/06/18 à 08:38:51

Déconnecté

Inscrit le :
09-07-2008
21389 messages

208 remerciements
Dire merci
on peut trouver du qualiteux partout sans pour autant taper dans une race de sport a la mode ou avec plein de zero derrière
un petit cheval qui pardonne bien,a un minimum le sens de la barre,une bonne orientation, de bons tissus,passe partout,pour le club,ce sont des atouts !


Page : 1 | 2 | 3
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (63 289) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Pension et
330€
Quart de
70€
demi pension
135€
Quart ou tiers
80€
Haflinger
2500€
Poney pottok
2200€