Forum cheval
Le Forum Dressage

Variation d'allure : allonger le trot !

Sujet commencé par : clever - Il y a 14 réponses à ce sujet, dernière réponse par Shoupinette
Par clever : le 12/03/10 à 11:02:35

Déconnecté
 voilà c'est fait le nouveau post est fait !!!

maintenant parlons de nos différentes approches pour parvenir à cet amélioration de l'allure pour un allongement franc et avec du rebond!!

----------------------

partons du préalable que nous avons un cheval bien mis aux trois allures, sur le droit et sur le travail de deux pistes qui nous aura permis une musculature et une souplesse suffisante!

certains profitent d'une épaule en dedans pour partir sur une courte diagonale et recevoir le cheval sur les aides extérieures et obtenir un bel allongement !

d'autres en sortie d'angle pour demander un allongement sur le grand côté en restant sur la piste...

enfin il y a aussi après un travail au trot rassemblé le fait de laisser "jaillir" pour obtenir la poussée des postérieurs dans l'allongement!

A vous!!!

Messages 1 à 14, Page : 1

Par Shoupinette : le 12/03/10 à 11:12:36

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2009
419 messages

1 remerciements
Dire merci
 Bon, je me lance...

J'utilise soit le coin, soit l'épaule en dedans, et je demande un ou deux allongements du trot, au départ avec des barres au sol, puis sans...
Pour l'allongement en lui même, pas de problème, ma jument a un bon trot mais elle a du mal à "revenir" en fin d'allongement ...

Du coup, je demande moins, mais en veillant plus à l'équilibre, qui me parait très important pour la fin de l'exercice...

Par clever : le 12/03/10 à 11:20:05

Déconnecté
 A priori si tu as du mal à ralentir c'est qu'il y a dégradation de l'équilibre et qu'elle vient sur les épaules ... soit tu demandes un chouilla trop et du coup elle précipite donc tu dois la rééquilibrer avant de pouvoir demander ta transition... soit elle accélèresa cadence sans amplifier sa foulée ...

mais tu as raison les barres au sol sont un exséllent travail préparatoir qui favorise le geste et donc le rebond !


à mon humble avis...

Par Tessa : le 12/03/10 à 11:20:19

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34242 messages

428 remerciements
Dire merci
Je préfère parler "d'ouverture du cadre" plutôt que "d'allongement"...

Pour une raison bien simple: on n'a pas un cheval qui trotte (par exemple) puis un cheval qui allonge...

On a d'abord un cheval qui trotte puis qui augmente l'amplitude de quelques foulées, c'est d'abord timide puis plus "puissant" pour arriver finalement à l'allongement.

L'important, pour moi, au début, ce sont les 2 transitions dans l'allure, ils faut qu'elles soient élastiques et en équilibre.

La longueur que le cheval peut "tenir" n'a pas de réelle importance, à part en concours où il faut les 40m ou les 60m requis.

Là où j'en suis avec Dunia (soit au tout tout début) qui n'est pas "vibrante", c'est juste à ces transitions, je les fais indifféremment sur la piste ou pas, sur une ligne droite ou pas... Notamment parce que le cheval prend vite l'habitude de "s'éteindre" tout seul quand le coin arrive et que ce n'est pas du tout la demande.

Par Shoupinette : le 12/03/10 à 11:32:02

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2009
419 messages

1 remerciements
Dire merci
 Clever: en fait elle se déséquilibre car elle a beaucoup de force et d'action dans l'arrière main et du coup l'avant a du mal à suivre mais petit à petit ca vient et les barres au sol l'aident beaucoup...

Tessa: je suis encore loin de l'allongement aussi ... Je suis d'accord avec toi pour les transitions, c'est ce que je travaille en priorité dans cet exercice, vu les problèmes d'équilibre de ma jument dus à son "gros popotin" ...

Est ce qu'il y a quelque chose d'autre que je puisse faire pour l'aider ? Bien que ca s'améliore tout doucement... (au tout début, dès fois elle tombait sur les genoux quand elle trébuchait !!! )

Par Roro : le 12/03/10 à 11:33:07

Déconnecté

Inscrit le :
23-05-2011
2774 messages

1 remerciements
Dire merci
 je cite sgdress parce que je procède (sans manège évidemment) sur mes chemins ou dans mes champs de la même manière

« Il faut enrouler les chevaux pour les dérouler ensuite » disait Mr Oliveira. Tout au long du dressage, je pratique des variations : petite cadence puis grande cadence pour aller progressivement vers un trot plus rassembler puis trot allonger sans jamais être prisonnier ni de l’un ni de l’autre.
Un exercice n’est valable que si l’on peut en sortir a n’importe quel moment. Je n’imagine pas ne pas pouvoir sauter un deuxième obstacle après mon premier, ou ne pas pouvoir m’arrêter avant ou après… La même chose est valable en dressage…
L’épaule en dedans est un exercice dont je me sers (entre autre) pour allonger le trot

Je double sur la ligne du milieu, je pars sur une ou deux battue en Epaule en dedans pour redresser ensuite (le cheval est alors reçus par les aides extérieurs) et le dérouler (allonger étant le but par la suite…)
Le même exercice est possible en sortant du petit coter pour aller vers le grand coter.
La position du cavalier doit être fonctionnelle, ce qui revient pour moi à ne pas jeter les épaules en arrière, pomper avec le bassin et écarter les bras mais bien a rester droit, tirer sa ceinture en avant en s’ouvrant et laisser passer le Cheval, le cavalier pouvant dans ce cas de figure repasser dans un petit trot (voir rassembler) a la moindre action de son buste qu’il ralentira ainsi qu’en fermant les doigts sur ses rênes.


je sors d'une épaule en dedans, d'un rassemblé, d'une ébauche de piaffé, d'un virage ou en montée, sur juste quelques foulées en allongé, puis je reviens soit en faisant une transition descendante, un arrêt et un demi-tour, puis je recommence, je varie et change les demandes ou les départs ou le nombre de foulées.

le trot allongé n'est pas juste le fait d'aller plus vite comme l'on le voit souvent en précipitant.

le cheval doit aller chercher plus loin, pour se faire il lui faudra venir engager plus ses postérieurs, se soulever plus, dégager son poitrail pour pouvoir venir plus haut et plus loin avec les antérieurs, et donc comme dit Tessa, il va devoir s'ouvrir, relever l'encolure, dégager ses épaules et venir se soulever depuis les postérieurs.

le but du cavalier évidement, est de ne pas déranger au maximum le mouvement du cheval, sinon, il ne peut se placer dans la position la plus correcte pour "s'envoler" et aller chercher loin dans sa foulée.




Par avada : le 16/03/10 à 19:21:16

Déconnecté

Inscrit le :
08-05-2008
373 messages
Dire merci
 Roro, comment tu fais pour faire sentir à ton cheval que tu veux plus qu'une simple accélération ? Chez moi (pas que moi d'ailleurs ^^) les allongements ressemble plus à un trot qui se précipite de plus en plus, avec des chevaux qui finissent complètement sur les épaules, et après vas y que je donne des coups dans la bouche du cheval pour lui faire retrouver une allure normale (je te parle meme pas de le redresser)

En fait je me rend compte que je n'ai jamais assez réfléchit à la manière d'obtenir un allongement, je l'utilise moins souvent, la plupart du temps c'est surtout pour le remettre droit et le faire s'allonger en descendant le nez, du coup j'imagine que je n'ai jamais réalisé cet exercice correctement

Je vais suivre ce post avec de l'attention

Par kagnotte : le 16/03/10 à 19:31:48

Déconnecté

Inscrit le :
30-01-2006
35519 messages

514 remerciements
Dire merci
 Ce post m'intéresse, j'ai un petit soucis avec Ring, c'est le genre à trop s'arrondir beaucoup, et à s'échapper en ce compactant.

J'ai un peu de mal à s'ouvrir.

Par clever : le 16/03/10 à 19:36:44

Déconnecté
  tiens vous êtes interessés ...

commencez peut être par un travail en longe en demandant plus d'amplitude sur la ligne droite avant de reprendre la courbe pour un nouveau cercle...

cela permet de voir si le cheval s'étend bien et de lui indiquer un ordre vocal que vous pourrez refaire monté et donc reproduite ainsi cet allongement !

mes chevaux sont dressés à la voix et j'avoue que c'est une aide formidable (sans contrainte physique) donc cela permet de rester souple dans sa position !!
car s'il y a précipitation c'est souvent parceque le cavalier se raidi...

Par mundial : le 16/03/10 à 19:38:01

Déconnecté

Inscrit le :
24-06-2007
1567 messages

32 remerciements
Dire merci
 Là, je vais sans doute être très hérétique, mais je conçois l'allongement comme une simple variation d'allure (et non comme un air!) et la sensation que je recherche est celle d'un cheval qui s'étend en s'étirant tout en restant dans quasiment le même équibre et dans la même cadence. En outre, je suis plus sensible au retour qu'au départ, donc, pour moi (mais cela n'engage que moi), le plus important est de revenir le plus fluidement possible dans le trot antérieur à l'allongement qui à ne faire que peu de foulées! Bref, je déteste allonger pour allonger. Je conçoit simplement l'allongement comme la preuve de la qualité de l'allure et de la possibilité pour le cheval de varier celle-ci tout en restant fluide!

Par clever : le 16/03/10 à 19:41:53

Déconnecté
 ha mais oui : déséquilibrer pour mieux équilibrer : il ne faut pas que l'allongement provoque une bagarre auquel cas il est néfaste !!!

et il vaut mieux se contenter de peu ... que d'avoir un trot de macro irrécupérable ...


Par Tessa : le 16/03/10 à 20:03:52

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34242 messages

428 remerciements
Dire merci
Tu n'es pas vraiment hérétique Mundial, que du contraire!

L'allongement ne s'obtient que sur base d'un bon trot, actif, avec un bon engagement et un bon équilibre.
Attention, un bon trot actif, ce n'est pas spécialement un trot rapide, parfois c'est même très lent, du moment que le cheval est actif et impulsionné.

enfin, il ne faut pas viser trop "long", l'important, comme je l'ai dit plus haut, ce sont les transitions, pas faire 200m en allongeant, parce que à un moment où l'autre le cheval se vautre.
On peut faire un allongement de 4 ou 5 foulées... bien sûr, ce ne sera pas le "waouw d'un cheval de haut vol" mais une belle poussée des postérieurs, une bonne ouverture du cadre...
Et peu à peu, on va pouvoir laisser le cheval plus s'étendre sans s'affaler.

Par Shoupinette : le 18/03/10 à 09:31:47

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2009
419 messages

1 remerciements
Dire merci
 Pour aider à garder l'équilibre, je demande des petits "allongements" sur un grand cercle ...
Comme ca, la jument reste très légèrement incurvée et j'ai l'impression que ca l'aide ...

Vous pensez que c'est un bon exercice ou à proscrire ?

Par clever : le 18/03/10 à 10:21:36

Déconnecté
 Bien au contraire : la courbe permet d'assurer la poussée des postérieurs !

donc c'est très bien sur un large cercle (voir plus grand que 20m si c'est possible!)

Par Shoupinette : le 18/03/10 à 10:57:18

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2009
419 messages

1 remerciements
Dire merci
 Super, merci Clever ...

Je continue sur ma lancée alors ...


Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (68 255) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval