Forum cheval
Le Forum Dressage

Par quoi commencer avec mon Espagnol ?

Sujet commencé par : Shyne73 - Il y a 17 réponses à ce sujet, dernière réponse par pilatus
Par Shyne73 : le 21/02/10 à 18:57:10

Déconnecté
Bonjour tout le monde

Je ne suis pas souvent venue sur le forum dressage mais depuis 2 mois environs, peu être un peu plus, je suis l'heureuse propriétaire d'un Espagnol croisé Camarguais de 10 ans.

Il a énormément de sang et très vif.

Je le monte essentiellement en extérieur, où il trottine sans cesse malgré les rênes longues. J'ai essayé de changer de mors, je suis passer d'un mors simple à mors goyo, ça n'a rien changé du tout. Je n'ai aucun frein avec lui.
Il chauffe et je manque je pense de travail.

Alors je cherche quelques exemples de travail sur le plat, quelques exercices que je pourrais faire avec lui pour lui apprendre à se détendre quand je le monte.
Lui apprendre à être plus à l'écoute.

Si vous pouvez me conseillez ?

Il a reçu je pense un très bon dressage, car avant que je le récupère, il était cheval de corrida. Il sait faire pleins de choses, mais j'ai dû mal à gérer se sur plein d'énergie.

Merci beaucoup

Messages 1 à 17, Page : 1

Par Tessa : le 21/02/10 à 19:30:39

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34243 messages

428 remerciements
Dire merci
La première question à se poser est alimentaire: qu'est-ce qu'il reçoit à manger?

Peut-être est-ce trop riche pour lui et du coup il a du mal à canaliser son énergie.

Tu pars en balade seule ou accompagnée?
En tête ou derrière?
Tu travailles en piste aussi?

Par Shyne73 : le 21/02/10 à 20:33:28

Déconnecté
A manger, il mange un mélange céréales et avoine. 4 L par jours. Foin a volonté.

Je le longe 2 fois par semaine environ 20 min a chaque fois, et je le montais jusqu'à présent qu'une fois par semaine, en général le samedi ou je partais en balade 1h30 ou 2h00.

Il vit au pré la journée et box la nuit. Au pré, il se défoule avec les copains pourtant.

Je pars en balade toujours a deux ou trois pas plus.
Je suis en général entre deux chevaux ou devant. Car plus je suis derrière, plus il speed !

Avant de partir en balade, je le longe un petit moment, mais rien a faire, toujours excité.

Je ne l'ai encore jamais monté en carrière, je le bosse en longe de temps en temps, où il répond très bien à la voix et ne pète pas du tout en l'air, c'est juste en extérieur.

Demain je vais essayer une petite séance de carrière pour voir ce que ça donne.

Par ottalia : le 21/02/10 à 21:22:57

Déconnecté

Inscrit le :
14-02-2006
2610 messages

1 remerciements
Dire merci
 un PRE camargue cheval de corrida? tu as des photos en corrida de lui ? je veux voir ça!!!

Mis a part ça, il a donc du etre monté avec un mors super dur, des éperons et dans l'impulsion, la chauffe quoi, récupérer un cheval de corrida et l'avoir calme, j'ai envie de te dire bon courage

Par Shyne73 : le 21/02/10 à 21:29:49

Déconnecté
Non je n'ai pas de photos de lui en cheval de corrida, et heureusement car je ne suis pas fan du tout !
Oui j'ai changé de mors, je suis passé d'un mors simple, à un mors goyo avec gourmette, mais pas vraiment de changement jusque là.


Ma question était : Quels type d'exercices je pourrais lui faire faire pour "essayer" de le reprendre gentillement dans le calme ?

Par Tessa : le 21/02/10 à 22:28:59

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34243 messages

428 remerciements
Dire merci
bon déjà supprimer l'avoine et diminuer voir supprimer le grain...
Il n'en a visiblement pas besoin.

Ensuite le mettre en tête, il sera probablement plus calme si c'est lui qui décide du rythme.

ne pas s'accrocher aux rênes, établir le contrat "rênes en guirlande=on reste calme".

Ne pas l'habituer aux "chemins de galop", si il chauffe avant un chemin où l'on galope, ben tant pis, on reste au pas...
Et même si il trottine, on reste très calme et avec un contact le plus léger possible, prendre et rendre très très franchement.

Par erika : le 21/02/10 à 22:38:03

Déconnecté

Inscrit le :
23-02-2004
747 messages

8 remerciements
Dire merci
 Je suis du même avis qu'Ottalia. Ce type de croisement n'est pas vraiment utilisé en corrida.
De plus un cheval de corrida ne présente pas ces problèmes en principe ils sont extrèmement bien dressés, avec énormément d'impulsion certes, mais pas du genre à perdre de l'énergie à piétailler en permanence
Par contre effectivement ton cheval a dû travailler au toros dans le sud, ce qui expliquerait les petits soucis que tu rencontres avec lui.

Il a dû se taper quelques abrivados et autres, monté par un gros macho, mors droit en bouche, main haute et dure, dos cassé et....à fond la caisse, tout ce qu'il faut pour faire un cheval chaudasse et agité en extérieur.
C'est un comportement acquis, qui sera sans doute long à disparaitre, le mors n'apportera pas grand chose, ce sont des chevaux qui n'ont pas appris à se mouvoir en faisant fonctionner leur dos, très dur pour eux de marcher encolure basse et d'engager.
Le mien fonctionnait comme ça au début, ça a été long, beaucoup de boulot en carrière sur des cercles pour lui apprendre à mobiliser son arrière main à serrer ses abdos à monter son dos, beaucoup d'EED. Lui faire comprendre que travailler un peu plus bas en sollicitant son dos peut être finalement plus confortable que de tricoter
En extérieur toujours des rênes à la couture en essayant de contrôler l'allure avec l'assiette.pas avec la main.
Ca a été long maintenant (4 ans plus tard) je n'ai plus de problème sauf quand il se met en stress, alors là rebelote avec le terre à terre le passage et autre joyeusetés.

Par erika : le 21/02/10 à 22:39:39

Déconnecté

Inscrit le :
23-02-2004
747 messages

8 remerciements
Dire merci
 Je suis du même avis qu'Ottalia. Ce type de croisement n'est pas vraiment utilisé en corrida.
De plus un cheval de corrida ne présente pas ces problèmes en principe ils sont extrèmement bien dressés, avec énormément d'impulsion certes, mais pas du genre à perdre de l'énergie à piétailler en permanence
Par contre effectivement ton cheval a dû travailler au toros dans le sud, ce qui expliquerait les petits soucis que tu rencontres avec lui.

Il a dû se taper quelques abrivados et autres, monté par un gros macho, mors droit en bouche, main haute et dure, dos cassé et....à fond la caisse, tout ce qu'il faut pour faire un cheval chaudasse et agité en extérieur.
C'est un comportement acquis, qui sera sans doute long à disparaitre, le mors n'apportera pas grand chose, ce sont des chevaux qui n'ont pas appris à se mouvoir en faisant fonctionner leur dos, très dur pour eux de marcher encolure basse et d'engager.
Le mien fonctionnait comme ça au début, ça a été long, beaucoup de boulot en carrière sur des cercles pour lui apprendre à mobiliser son arrière main à serrer ses abdos à monter son dos, beaucoup d'EED. Lui faire comprendre que travailler un peu plus bas en sollicitant son dos peut être finalement plus confortable que de tricoter
En extérieur toujours des rênes à la couture en essayant de contrôler l'allure avec l'assiette.pas avec la main.
Ca a été long maintenant (4 ans plus tard) je n'ai plus de problème sauf quand il se met en stress, alors là rebelote avec le terre à terre le passage et autre joyeusetés.

Par erika : le 21/02/10 à 22:44:30

Déconnecté

Inscrit le :
23-02-2004
747 messages

8 remerciements
Dire merci
 C'est quoi ce binzzzz !!! je bégaie du doigt ou quoi ?

Oui je voulais dire que Tessa parlait d'or, les extérieurs pendant quelques temps faudra que ce soit pas pas et encore pas, pour qu'il sente vraiment un changement de comportement du cavalier, ensuite des trottings, c'est nickel car au bout de 2 km ils ont vite fait ibériques ou pas de prendre la position arabe d'endurance c'est nettement moins fatiguant.

Et surtout ne jamais les habituer à des balades ou on trotte et galope aux même endroits, y rien de mieux pour les chauffer.

Par Plectrude : le 22/02/10 à 09:58:39

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12333 messages

232 remerciements
Dire merci
J'ajouterai, être toi même très calme, presque trop, ne pas t'occuper de son agitation, regarder les papillons voler, ou si tu peux avoir quelqu'un avec toi avec qui papoter, pour penser à autre chose.

A pied comme monté, j'ai souvent remarquer que les cavaliers des montures "agitées" sont elles même agitées. C'est un cercle vicieux. Le cheval gigote, donc on gigote pour l'empêcher de gigoter, donc le cheval gigote, etc...
On devrait plutôt communiquer "il ne se passe rien, tout va bien, agites toi tout seul si tu veux t'agiter".

Je ne dis pas que c'est miraculeux (quoi que j'ai eu le cas d'une nénette qui n'arrêtait pas de bouger, à pied, et juste en papotant avec sa cavalière, celle ci à réaliser que... mais oui, c'était bien sa jument qui broutait tranquille en bout de longe ), mais ça ne peut avoir que des conséquences positives.

Un exercice à potasser absolument : l'immobilité, rênes longues. Il faut prendre son mal en patience. Si tu as 4 plots pour faire un "carré" à taille cheval, c'est encore mieux. Le but du jeu étant que le cheval doit rester à l'arrêt là dedans, rênes longues. Si il avance, tu arrêtes et tu le remets là où il était (en reculant par exemple).
Toujours êtres constant, ne pas gronder, ne pas s'agiter, et être prêt à y passer la journée si il le faut, le cheval va peut être chercher à avancer 40, 50 fois...

Au début, on cherchera à compter par exemple jusqu'à 20, et on récompensera très largement, en félicitant et en laissant là dessus. Puis on augmentera les exigences...

Toujours rênes longues. Monté, mais aussi à pied.

On peut coupler cet exercice avec le "trèfle", qui consiste à faire trotter ou galoper longuement le cheval sur un dessin en forme de trèfle, le milieu étant la zone de "confort", en cela que c'est à cet endroit que le cheval peut s'arrêter, à la demande du cavalier. Pour ce que j'en ai compris, on fatigue le cheval sur une figure qui n'a ni réel début, ni de fin, et qui permet de ne pas laisser aller le cheval sur les épaules (demi cercle, droite, demi cercle, etc...). Lorsque le cheval commence à se lasser, on lui propose l'arrêt au milieu. Si il ne répond pas aisément, on repart sur plusieurs trèfles.
L'idée à faire passer, c'est qu'il vaut mieux être à l'arrêt à ne rien faire, parce que sinon on ne sait pas combien de temps on va devoir courir...

En tout cas c'est comme ça qu'on me l'avait expliqué (ou que je l'avais compris), donc je ne suis pas très fan, parce que je trouve ça assez moyen comme rapport cheval/cavalier.

Pour le reste, toujours attendre la faute avant de rappeler à l'ordre. Par exemple, ton cheval marche très vite, dans un premier temps c'est OK, le contrat est là, il est au pas. Tu sens qu'il va partir au trot... et bien attend qu'il parte effectivement au trot avant de lui dire que non, il n'a pas le droit. Dés qu'il repasse au pas, rênes en guirlande de nouveau.

Beaucoup beaucoup de patience au début ! Bon courage.

Par cowboyclass101 : le 22/02/10 à 11:18:58

Déconnecté
Bonjour Shyne73,

Il faut le monter en carrière, tout seul.
S'il est ok, c'est à dire qu'il se déplace tranquillement, sur des rênes longues avec une encolure horizontale, c'est qu'il est probablement excité par les autres chevaux en balade.
Si ce n'est pas le cas, qu'il lève la tête, bloque son dos, trottine, c'est qu'il a été malmené et il faut lui redonner confiance dans son cavalier et dans sa main.
Dans ce cas, cela va prendre un peu de temps, mais il faut juste le monter rênes longues, le laisser s'étendre et se décontracter.
Le monter une fois par semaine me paraît insuffisant aussi.


Par Shyne73 : le 22/02/10 à 12:14:37

Déconnecté
Merci beaucoup de tous ses conseils, que j'ai bien lu pour y essayé avec lui dès que possible.


Le contrat "rênes longues " j'essaie constamment en extérieur, mais dès que le terrain varie, il accélère.
Souvent dans les descentes, il prend le trot, donc j'essaie de le ralentir et alors il s'agite encore plus, se met en trottinement latéral et continue.
Il ne répond pas très bien aux rênes, enfin pas vraiment de freins.

Dans les montées, j'ai tendance a lui faire prendre également le trot ou se calé dans un petit galop, que je lui demande d'ailleurs.

Oui j'ai vraiment l'impression qu'il stresse en fait, il a peur, et panique très vite.
Les terrains variés ne le rassure pas, surtout les descentes, où il ne se gère pas du tout.

Je vais le bosser plusieurs fois par semaine en carrière afin d'établir une confiance entre lui et moi.
J'ai pensé aussi à travailler les transitions et les arrêts ( chose qu'il ne sait pas faire du tout ).

Par Shyne73 : le 22/02/10 à 12:18:40

Déconnecté
Tessa : tu penses vraiment que l'alimentation joue ?

Car il mange la même chose depuis 2 mois, et il était moins chaud y a quelques semaines quand la neige était là.
Contrairement aux autres chevaux, la fin de la neige l'excite lui ....

Mais il se peut que tu ai raison, car dans la même écurie que la mienne, un monsieur a eu le même soucis avec son argentin qui "sautait en l'air comme un cabri" , et depuis qu'il n'a plus d'avoine, ça va mieux ....

Par Plectrude : le 22/02/10 à 13:46:00

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
12333 messages

232 remerciements
Dire merci
L'avoine est connu pour être énergisant
Il est logique que pendant le froid, surtout avec les grosses couches de neige empêchant de brouter, le cheval utilise davantage cette énergie pour sa thermorégulation. Avec le redoux, il a besoin de dépenser cet excès.

Pour le reste, si on ne lui a pas appris le frein, il ne peut pas le connaitre, et c'est carrément dangereux de le sortir !

As-tu essayé de le manipuler avec une solution sans mors (hackamore, ou juste licol au début pour essayer) ? Si ses précédents cavaliers ne lui ont rien expliqué et se sont contentés de lui violer la bouche, la seule présence du mors peut le rendre nerveux, le contracter, etc...
(Autre détail : a-t-il vu dentiste, et éventuellement ostéo ?)

Par shyrka : le 22/02/10 à 15:44:22

Déconnecté

Inscrit le :
26-02-2008
616 messages
Dire merci
 les chevaux qui trottent en descente sont généralement des chevaux qui ne sont pas assez musclé pour retenir leur poid ainsi que celui du cavalier.
ensuite, si tu trotte ou galope à chaque fois qu'il y a une montée, le cheval va chauffer devant chaque montée par anticipation.
et si tu fais un petit tour en extérieur seul, comment réagit-il ?

Par Shyne73 : le 22/02/10 à 17:44:15

Déconnecté
Pour le hackemore ou licol, j'y ai pensé à essayer, pourquoi pas car j'ai remarqué que le fait de lui mettre le mors le stresse énormément !
Il s'agite beaucoup plus quand il a le mors que quand il est licol !

Oui effectivement c'est depuis le redoux qu'il chauffe a fond !
Avant pendant la grosse période neige, je le sortais pareil, il avait du sang mais contrôlable quand même.
Sauf niveau frein, où quand on fait un galop, difficile de le ralentir ou de l'arrêter.

Par contre au trot, il sait ralentir, et le fait très bien, sauf en descente !

Je sais c'est complexe ...

Sortir seul, j'ai tenté 2 fois au début qu je l'avait et il était effectivement bien plus calme.

Pas de trottinement ni excitation.

Pour le dentiste, je l'ai justement contacté pour qu'il vienne fin du mois de Février ou début Mars.
Ostéo prévu aussi courant Mars.


Par Shyne73 : le 24/02/10 à 21:27:42

Déconnecté
Des nouvelles : J'ai monté pour la première fois mon cheval en carrière après une bonne défoulade, et il a été super !!
Bien aux ordres, s'arrête, trotte, marche dès que je lui demande.
Très bien débourré apparemment ! Tant mieux je ne vais pas m'en plaindre.
Donc sur plusieurs conseils, je vais bosser les transitions en carrière de manière à ce qu'il comprenne mieux ce que je lui demande une fois en extérieur.

Voilà !

Par pilatus : le 25/02/10 à 19:06:42

Déconnecté

Inscrit le :
06-02-2007
890 messages
Dire merci
pour l'avoine, il est possible qu'avec le redoux, cet aliment soit devenu trop énergisant, alors qu'il était entièrement "rentabilisé" en période de grand froid.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (68 264) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval