Forum cheval
Le Forum Dressage

Que cherches t'on?

Sujet commencé par : Glorfindel - Il y a 65 réponses à ce sujet, dernière réponse par Godolphin43
Par Glorfindel : le 08/02/10 à 22:51:40

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2005
10636 messages

11 remerciements
Dire merci
 Je me réfléchissais ( heu waow exploit pour mes deux neurones de chatain clair que je suis )
Je regardais une des vidéo du magnifique Totilas et je me demandais par rapport aux trucs que je m'y connais pas trop; j'ai l'impression que les chevaux de dressage a haut niveau ont chaque geste induit par le cavalier, ce qui leur donne une retenue, une minutie mais aussi parfois des instants où on sent une hésitation tellement la difference du geste est infime!
Bref le cheval bondit, vole, semble léger, c'est chouette...
mais ya un truc qui me chiffonne, une impression de frustration; zut, pourquoi le cheval ne s'affirme pas? Pourquoi je ne sent pas ce truc, ce charisme du cheval qui pose franchement son pied? Là on dirait qu'ils marchent sur des oeufs...

Quel est la recherche en dressage du geste naturel du cheval? Celui où on voit l'étalon parader par exemple, ou jouer? Ce n'est pas cela la recherche du travail de dressage? Voir le cheval comme s'il n'avait pas de cavalier enchainer ses figures qu'il fait pour jouer/parader/etc...?
Recherches t'on a notre echelle d'être humain à "sublimer" ce geste et ainsi le rendons nous t'on trop artificiel à mon goût?
Ce qui me donnerait cet impression de frustration???

Messages 41 à 65, Page : 1 | 2

Par Godolphin43 : le 10/02/10 à 08:21:25

Déconnecté
 Un proverbe arabe dit « [i]Tu peux amener le chameau jusqu’à la fontaine mais tu ne peux lui apprendre à boire »

Md

« Je sais pas ce que t'as contre l'endurance, mais je crois qu'on n'a pas du voir les mêmes choses, et suivre les mêmes personnes. »

Pour ma part je ne sais si j’ai « suivi « le mêmes personnes, j’en doute fort, mais je suis surpris qu’un amateur d’endurance montre du doigt les autres disciplines en compétition, sur la souffrance qu'ils endurent parfois.…

Un cheval n’est pas « naviculaire » et là une fois de plus se télescopent les opinions subjectives avec la réalité….préparez des chevaux pour le haut niveau et vous pourriez apprendre que les soins et un panorama complet de l’état du cheval sont indispensables, quotidiens. Un mot qui n’est plus de l’époque actuelle : exigence

L’on peut un jour ne pas ou ne plus faire de compétition mais au moins se doit on d’affirmer à la mesure de son expérience. Tous ces arguments « contre » perdent de leur substance car trop souvent basés sur une absence de connaissance réelle du sujet. Bien sur que l’on peut se passer de la compétition mais l’on se prive au moins d’une évaluation fidèle de son propre niveau…pour le reste une bonnebalade avec son"copain", des minutes de plaisir à communiquer avec celui ci dans le silence d'un manége, une séance d'obstacle bien menée..etc..de la place pour chacun, sans sectarisme

Par md : le 10/02/10 à 09:09:38

Déconnecté

Inscrit le :
11-01-2020
1 messages
Dire merci
Godolphin: pouvez vous me dire où je pointe du doigt les autres disciplines que l'endurance?

Franchement, je me demande l'intérêt de discuter avec des gens qui ne me comprennent pas, je ne dois pas être douée pour communiquer, si on déforme ma pensée à ce point...

Par atlas : le 10/02/10 à 09:30:14

Déconnecté

Inscrit le :
13-06-2017
0 messages
Dire merci
md "Un cheval exténué d'avoir fait un gros effort, j'appelle pas ça ne pas respecter le cheval. "

ben exténué est un mot fort qui suppose que dans ce cas on a été trop loin , donc on peut dire qu'on a manqué de respect , en ne sachant s'arrêter avant .

Par md : le 10/02/10 à 09:43:39

Déconnecté

Inscrit le :
11-01-2020
1 messages
Dire merci
J'ai mal choisi mon mot. Je m'exprime mal, faut croire...

Un cheval qui sort fatigué d'une course, c'est normal. Qu'il ne reprenne pas rapidement de la forme, non, et donc on a été trop loin.


Message édité le 10/02/10 à 09:49

Par Shoupinette : le 10/02/10 à 09:39:50

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2009
419 messages

1 remerciements
Dire merci
 C'est pas facile des fois d'exprimer une pensée en qques mots sur le net...

Par atlas : le 10/02/10 à 09:51:33

Déconnecté

Inscrit le :
13-06-2017
0 messages
Dire merci
 eh oui ! mais ça oblige du coup à réfléchir au sens des mots et donc c'est formateur

Par md : le 10/02/10 à 09:53:35

Déconnecté

Inscrit le :
11-01-2020
1 messages
Dire merci
Le pb est qd même que tout le monde ne met pas le même sens derrière chaque mot. C'est particulièrement visible sur ce forum (qd on voit les discussions entre assiette et poids du corps...).

Par Shoupinette : le 10/02/10 à 09:55:54

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2009
419 messages

1 remerciements
Dire merci
 Parfois c'est compliqué de suivre...

Ou quand on poste un message, on est pas sur que les mots vont etre interpretés dans le sens ou on les entend...

Tant pis, et puis comme dis Atlas, c'est formateur et ca nous oblige à nous servir de nos petits cerveaux...

Par happymeal : le 10/02/10 à 10:45:09

Déconnecté

Inscrit le :
10-01-2005
1735 messages

3 remerciements
Dire merci
En effet vous n'obtenez pas de résultats valables si vous oubliez le cheval, en cela la compétition implique, exige d'accorder une place déterminante au mental du cheval..ceux qui l'oublient ne vont pas loi

Godo, au risque de vous être désagréable, ce que montrent les média ne plaide pas dans le sens de votre intervention, du moins en dressage. Tout le monde a en tête le pétage de plombs du cheval d'Anky Van Grussven lors de la remise d'une médaille, les histoires de rollkur sont légion (l'affaire du cheval avec la langue bleue et pendante n'en étant que la partie émergée). Et ce que j'ai vu du bord de la piste au salon du cheval de Paris 2008, avec 4 chevaux sur 5 qui ne savaient pas tenir en place lors de remise des médailles à la fin de la compétition... pour moi, cela témoigne d'un très fort mal-être chez ces chevaux. Mais ce n'est que mon point de vue, bien sur.

Par flooded : le 10/02/10 à 11:29:05

Déconnecté
md, ce que je veux te dire c'est que c'est extrêmement difficile de sentir si l'on va trop loin ou pas. Tu peux être sur une course en apparence facile, avoir tous les signaux au vert, un cheval qui se donne, et au final tu découvres trop tard que tu as quand même flingué ton cheval parce qu'il y a LE détail qui t'a échappé de toute bonne foi.

Le paradoxe de la compétition c'est qu'elle est un des plus puissants moyens de progresser parce qu'elle te met à l'épreuve, elle te fait payer cash toutes les insuffisances et les erreurs que tu ignorais et que tu aurais continué à ignorer sans pratiquer.

Mais devenir meilleur a un coût pour le cheval qui te fait progresser. Pour pouvoir mieux prendre soin des chevaux qui te passeront plus tard entre les mains, il va falloir malheureusement qu'il y en ait un qui subisse ton apprentissage.

Par md : le 10/02/10 à 11:43:23

Déconnecté

Inscrit le :
11-01-2020
1 messages
Dire merci
Tu crois que je n'ai jamais réfléchi à tout ça? Tu crois que je ne me questionne pas tous les jours au sujet de ma jument, à savoir où sont les limites?
(et puis pour faire des conneries, t'as pas besoin de la compet, de toute façon )

Par Shoupinette : le 10/02/10 à 11:48:00

Déconnecté

Inscrit le :
03-11-2009
419 messages

1 remerciements
Dire merci
 Je pense qu'on peut "limiter les dégats" lorsqu'on arrive à etre suffisamment proche de son cheval et sensible pour noter chaque petite modification d'humeur ou de déplacements, ou de réactions...

Par flooded : le 10/02/10 à 11:50:29

Déconnecté
pour moi, cela témoigne d'un très fort mal-être chez ces chevaux.

Pas nécessairement, j'étais aussi à cette finale, et en effet les chevaux avaient du mal à rester en place pour la remise des prix, sur le coup ça m'avait choqué, et en y repensant l'ambiance était quand même pour le moins inadaptée pour des chevaux, c'était sombre, fermé, bruyant, bref il y avait quand même tout pour effrayer un cheval, sans parler du stress de la finale.

Et tu as pu constater par toi même je crois qu'un cheval peut avoir des réactions imprévues lorsqu'il est transporté loin de ses repères habituels, sans que l'on puisse parler nécessairement de mal-être ?

Par happymeal : le 10/02/10 à 11:55:02

Déconnecté

Inscrit le :
10-01-2005
1735 messages

3 remerciements
Dire merci
 On n'a pas vu la même finale... c'était très calme, peu de spectateurs, piste très bien éclairée. Et je sais faire la différence entre un cheval inquiet et un cheval "perturbé" que son cavalier doit maintenir au piaffé presque en permanence pour pas qu'il pête un cable, ou tout simplement parce que sur un carré de sable, ce cheval n'ose pas se tenir tranquille.

Par md : le 10/02/10 à 11:55:46

Déconnecté

Inscrit le :
11-01-2020
1 messages
Dire merci
Un cheval de compet de haut niveau qui est trimballé toutes les semaines ou presque devrait être plus ou moins habitué, non?

Ya une étude sur le stress induit par la compétition qui doit être menée via une thèse véto, d'ici peu, malheureusement, uniquement sur des chevaux d'endurance. Je pense que les résultats seront intéressants, et que faire la même chose sur les autres disciplines le serait encore plus.

Par flooded : le 10/02/10 à 12:19:52

Déconnecté
La finale que j'avais vue au salon de Paris (mais en effet ce ne devait pas être 2008, peut être avant) c'étaient quand même des circonstances différentes des carrés de dressage en extérieur classiques, en environnement calme et public de connaisseur.

Je me souviens d'un grand bâtiment industriel sombre, du public plus ou moins bruyant qui va et vient, et en effet des chevaux qui avaient du mal à ne pas piaffer lorsque l'on tentait de leur accrocher les rubans...

Par lolette : le 10/02/10 à 13:32:16

Déconnecté

Inscrit le :
05-04-2006
1011 messages
Dire merci
Sur la wii, c'est du faux.
A cheval, compet ou pas, c'est du vrai.
Je comprend pas une telle comparaison.

Par Godolphin43 : le 10/02/10 à 17:12:05

Déconnecté
 Happymeal

Mon propos n’est pas de parer la compétition de toutes les vertus mais de combattre la propension de ceux qui n’en font pas de lui attribuer tous les vices. C’est d’ailleurs pour cela que j’exige des cavaliers qui s’orientent vers la compétition une technique la moins pénalisante pour le cheval et de ne pas faire de cette pratique un exutoire aux frustrations personnelles et focalisée sur l’auto satisfaction ou promotion.

J’ai d’ailleurs rarement vu de concurrents ou de spectateurs outrés aller au jury de paddock pour exiger que les brutalités soient réprimées et ensuite poursuivre auprès des instances ces débordements. La compétition en sortirait plus « propre ». Un exemple comme vous le mentionnez est honteux mais malheureusement pas propre à la compétition. Si les chevaux pouvaient hurler les prés humides et froids, les petits et grands clubs, les paddocks privés seraient envahis de tristes expressions.

Par Godolphin43 : le 10/02/10 à 17:13:11

Déconnecté
 Happymeal" vous ne m'êtes pas désagréable" de par vos propos, juste ne résumez pas SVO de façon tronquée ce que j'essaye de dire

Par Glorfindel : le 16/02/10 à 22:24:03

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2005
10636 messages

11 remerciements
Dire merci
 J'up ce post en redonnant une tournure;

le dressage dans sa version compétition, la selection des chevaux et la maitrise demander aux cavaliers, le jugement de la reprise etc...
est ce cela vers quoi on doit tendre tout un chacun avec sa monture?
Où est ce seulement "du dressage de compétition"
Car je vois mal ma grosse SF "bondir" a chaque foulé pour donner ce que certains appellent la "légéreté" dans une attitude hyper rassemblée... je trouves cela...
peu naturel en fait
J'ai envie d'un cheval dans une attitude décontractée où il se sente bien, où il se muscle comme il faut pour se préparer a porter son cavalier et évoluer dans diverses attitudes; rando/obstacle/airs de haute école... , j'ai envie d'être un cavalier qui semble disparaitre derriere sa monture, comme si le cheval évoluait librement = dans mon esprit c'est ça la légereté et pas des allures bondissantes où on a l'impression que les chevaux marchent sur des oeufs, allures que certains chevaux n'auront jamais, qui paraissent surfaites et ne sont en aucun cas pour moi les allures relevées et légeres d'un cheval qui "crane" en évoluant en liberté

Je précise de nouveau que cela n"est en aucun cas une dépréciation du dressage de compétition, ( au contraire je ne saurais faire le 1/4 du 1/3 de ce que fait un grand cavalier de dressage ) juste une interrogation d'une cavalière de loisir qui aimerait faire évoluer sa vision du dressage, faire évoluer son cheval et son couple cheval/cavalier "dans le bon sens"

Par dtu : le 17/02/10 à 10:49:17

Déconnecté

Inscrit le :
06-12-2006
4149 messages

1 remerciements
Dire merci
 Godolphin... effectivement il faut pas mettre tout dans le même sac mais .. et ce que je vais dire est sous forme de question et non d'affirmation (tu me connais ),

il y a quand même à mon sens une grande difference entre le CSO et le DRESSAGE
je veux dire par là que le jour de la compet en CSO si on enferme constament le cheval et qu'on ne lui laisse pas de liberté, au moment des sauts il y aurait comme un
problème est ce exacte ??? on ne demande pas d'avoir l'encolure constament placé etc ..., alors qu'en dressage on peut malgré tout mettre constament le cheval dans une
certaine attitude et ne l'empechera pas de faire ses figures .... tu vois ce que je veux dire ...Qu'en pense tu ???

MAintenant il est évident qu'il y a des abus aussi dans l'obstacle ... mais à niveau égal entre un bon cheval de dressage et un cheval d'obstacle , si on peut dire,
un bon cavalier avec un bon cheval de CSO n'est pas aussi obligé de contraindre le cheval alors que pour le dressage il faut absolument avoir un cheval dans une certaine attitude


Par mundial : le 17/02/10 à 12:10:28

Déconnecté

Inscrit le :
24-06-2007
1567 messages

32 remerciements
Dire merci
 Glorfindel, vous avez écrit :

"J'ai envie d'un cheval dans une attitude décontractée où il se sente bien, où il se muscle comme il faut pour se préparer a porter son cavalier et évoluer dans diverses attitudes; rando/obstacle/airs de haute école... , j'ai envie d'être un cavalier qui semble disparaitre derriere sa monture, comme si le cheval évoluait librement = dans mon esprit c'est ça la légereté "

En bien, nous sommes au moins deux à chercher cela!

Même si pour l'instant, cele relève du rêve car, faute de carrière montable, mon activité équestre se résume au travail d'écurie, (Satané hivers!!)


Par Noisopé : le 17/02/10 à 14:23:11

Déconnecté

Inscrit le :
29-12-2009
309 messages
Dire merci
Alors on est 3 ! Mais moi aussi pour le moment c'est juste un rêve... Pas de carrière depuis 3 mois. Ras-le-bol

Par obama : le 17/02/10 à 18:22:05

Déconnecté
 "J'ai envie d'un cheval dans une attitude décontractée où il se sente bien, où il se muscle comme il faut pour se préparer a porter son cavalier et évoluer dans diverses attitudes; rando/obstacle/airs de haute école... ,

l equitation classique la vraie, pas celle qui ratatine les chevaux, ni celle qui les met le nez dans le poitrail des heures, permet d acceder a ceci.....

en tous les cas c est ma conviction et les chevaux qui me passent entre les mains semblent le confirmer

Par Godolphin43 : le 17/02/10 à 18:47:11

Déconnecté
 dtu Malheureusement le CSO n'a pas l'apanage des mauvais traitements, ceux ci concernent toutes les activités..même certains chevaux "aimés" qui passent les nuits dans le froid et le vent...

L'encolure a un rôle majeur dans le déplacement du cheval. A l'obstacle son attitude est déterminante dans les différentes phases du saut, les virages etc..rien d'original mais basique.

Par contre la "gestion" de l'approche nécessite qu'il n'y ai pas de bagarre avec le cheval aussi pour la majorité il est impératif que dans les derniéres foulées (au moins) le cheval reste sous contrôle car chaque battue doit être ajustée. Ensuite si la main, les bras, le buste suivent sans altérer l'effort du cheval il y a moindre mal. Le tout est de savoir comment au travail ce probléme est "réglé" et là il y a des errances désastreuses et à TOUS les niveaux. Mais que dire d'un cheval qu'on enmerde pendant des heures pour faire cent ED ou départs au galop etc...Même dans ce triste domaine aussi je ne supporte pas le sectarisme...


Message édité le 17/02/10 à 18:53

Page : 1 | 2
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (68 264) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval