Forum cheval
Le Forum Dressage

Cheval qui ouvre la bouche

Sujet commencé par : TaborTirdos - Il y a 53 réponses à ce sujet, dernière réponse par TaborTirdos
Par TaborTirdos : le 03/02/10 à 17:04:39

Déconnecté

Inscrit le :
01-05-2008
186 messages
Dire merci
 Depuis un mois, travail avec une nouvelle élève. Et nouvelle énigme.

Contexte : cheval de neuf ans, travaillé en dressage depuis le début.
- Allures correctes.
- Pas de problème physique (TB musculature, TB entretenu).
- Mental ok bien que à mon avis assez stressé au départ. Mais sa cavalière le comprend très bien et leur relation est au top.
- Début de diagonalisation sans s'énerver.
- Cavalière très respectueuse, bonne position.
- Toujours monté en filet chantilly, canons 18 mm, double-brisure, éperons 2,5 cm arrondis.

"Quel est le problème?" me direz-vous ... Le cheval était monté avec une muserolle croisée ajustée correctement. Nous avons décidé d'enlever la muserolle du bas pour la transformer en muserolle française.

Le problème : ce cheval, bien que décontracté et léger ouvre la bouche. Il fait énormément de bruit en jouant avec le mors et sa langue, mâche le mors pratiquement tout le temps, fait glisser sa machoire latéralement... etc. Il ne grince jamais des dents, ne pèse pas, étend et raccourcis son encolure à volonté, passe d'un pli sur l'autre sans problème... Bref, super à part ce problème. Des solutions ?

Messages 41 à 53, Page : 1 | 2

Par clever : le 05/02/10 à 09:44:08

Déconnecté
 sur la derdière c'est du vrai stresse ... fait pas jpoujou avec son mors ... il se débat ...

faut reprendre de puis le début mais difficile de faire passer cela qui est devenu un tic ... comme les chevaux qui grincent des dents ... mais à la longue ca passe !!!

un mors en résine ou avec une pâte sur le canon ... un canon double brisure ... un mors à jouet ... il faut le faire susser son mors mais pas le manger frénétiquement comme il a l'air de le faire ...

lumblavi!

Par obama : le 05/02/10 à 09:48:09

Déconnecté
 comment peut on penser qu un cheval qui agite son mors dans sa bouche en permanence est mentalement detendu?

ça me semble completement opposé........

de plus il a été tout de meme tres poussé dans son dressage si a 9 ans il fait deja tout ça proprement ça veut dire qu il des kilometres de carriere au compteur.

Pose la question a celui ou ceux qui l ont dressé......


ceci explique sans aucun doute cela......


Message édité le 05/02/10 à 09:53


Message édité le 05/02/10 à 09:53

Par Tessa : le 05/02/10 à 11:04:11

Déconnecté

Inscrit le :
08-09-2005
34243 messages

428 remerciements
Dire merci
Cheval très stressé à la base... travail peut-être trop intensif par rapport à sa capacité "d'absorption du stress"...

Je reviens avec mon idée de têtière trop serrée, peux-tu passer sans difficulté 2 doigts entre la têtière et la nuque du cheval?
Si non, il faut desserrer les montants.

Un mors en résine peut être une piste, mais il risque de le croquer...

Je n'aime pas non plus ce type de mors pour les risques de pincettes de la commissures... je préfère les olives.

Il le fait dès qu'il a le mors en bouche ou dès qu'on prend le contact?

Par question : le 05/02/10 à 13:23:40

Déconnecté

Inscrit le :
15-10-2009
13 messages
Dire merci
 Cheval en début de phase schizophrénique.

Symptôme phénoménal:
-Mouvements « désordonnés » de la bouche.
-Salivation abondante.

Symptôme profond:
-Dissociation des flux locomoteur et métabolique.

Elément abréactif :
-Suppression partielle de la muserolle.

Etiologie :
-Conditions de vie et de déplacement antinaturelles (box, manège).
-Dressage inconséquent (diagonalisations, changement de pied en l’air).

Evolution sans intervention:
-Agressivité (voir le cheval d’Otalia), rétivité et/ou blessure.

Intervention :
-Conditions de vie : pré.
-Conditions de déplacement : extérieur.
-Suppression totale de la muserolle.

Equitation :
Pour détourner la manifestation de la souffrance :
-Suppression des composantes diagonales du déplacement (épaule en dedans, deux pistes, etc) et de la structure de la locomotion (trot et variantes, piaffer, passage, etc).
-Suppression du changement de pied en l’air pour le changement par la dissociation du diagonal associé au deuxième temps.
Pour rééduquer le cheval (convergence de la locomotion et du métabolisme et disparition de la détresse communicationnelle manifestée par les mouvements erratiques de la bouche):
-Apprentissage systématisé de la cession de mâchoire (mors de bride canon droit avec passage de langue caoutchouc), jusqu’à l’obtenir cadencée.
-Apprentissage de la rêne externe.

Les pratiquants de la méthode donneront les détails.


Par TaborTirdos : le 05/02/10 à 14:27:22

Déconnecté

Inscrit le :
01-05-2008
186 messages
Dire merci
 Question : ... Pas de salivation abondante... bis repetita placent...; vie en prairie avec abri, rentré le soir en hiver; promenade trois fois par semaine quand le temps le permet.

Tessa : le filet est correct. Il le fait aussi rênes longues; chantilly car blesse avec un olives... ça non plus je n'avais jamais vu... Commissures ok.

Obama : il n'agite pas son mors en permanence mais prend cette attitude trois ou quatre fois pendant le travail : on dirait qu'il se décroche la machoire, il remonte la langue, on entend le drôle de bruit puis fini. ps : je parle bien de début de diagonalisation, pas de passage ou de piaffer. Je freine sa cavalière sur les changements de pieds.

Clever : son attitude ne change pas quand il se "déboite" la machoire comme ça... pas de contraction. Je vois tout à fait ce que vous appelez " manger son mors frénétiquement", ce n'est pas ça... Comme dis dans le post de départ, il mâchouille son mors normalement puis sans aucune raison apparente, il ouvre la bouche, fait bouger sa machoire du bas de gauche à droite puis referme la bouche.

J'ai déjà vu des chevaux ouvrir la bouche pour se libérer de la tension du mors, c'est différent.

ps : débourré en Autriche chez un particulier. Acheté à trois ans par sa cavalière actuelle.

pps : merci de vos réponses.

Par TaborTirdos : le 05/02/10 à 14:31:03

Déconnecté

Inscrit le :
01-05-2008
186 messages
Dire merci
 J'allais oublier : d'après le propriétaire de la pension, il le fait aussi au boxe après avoir manger... ce que la cavalière ne m'avait pas dit. Sachant qu'elle lui donne souvent des friandises au travail, je regarderai si il le fait après...

Automne : Maintenant il est bien calmé... je pense que le mérite en revient à sa cavalière qui fait plus de psychothérapeute que cavalière avec ce cheval... beaucoup l'aurait vendu.

Par follereverie : le 05/02/10 à 19:07:01

Déconnecté

Inscrit le :
16-09-2004
471 messages
Dire merci
 j'avais posté mais ça a disparu. j'ai une trotteuse qui fait aussi un peu se que tu décrit sauf qu'elle n'ouvre pas la bouche comme sur la première photo. en fait quand quelque chose lui déplait, ou l'énerve, elle claque des dents (sans ouvrir la bouche), ensuite elle se met a mordre son mord puis se passe la langue sur les dent ou en tous cas la bouge beaucoup dans sa bouche en la repliant vers l'arrière ça fait un bruit tres berk et elle donne l'impression d'avoir un énorme malabar dans la bouche. ça ne change en rien son comportement vis a vis de la main, elle n'a aucune muserolle et n'a pâs un niveau de dressage exceptionnelle, une jument basique polyvalente. elle le fait aussi avant qu'on lui apporte son seau de grain et après manger, après un bonbon, ou en ballade en licol si elle veut brouter et qu'on ne la laisse pas faire. Quand je l'ai eu lorsque qu'elle mangeait elle bavait énormément au point qu'on retrouver presque 1 litre de bave au fond de la mangeoire. elle a eu pas mal d'examen veto a la base pour sa salivation mais portait oplus loin de part son comportement monté. les veto en on conclut qu'elle a vait du subir un stress lors du débourrage au niveau de sa bouche (mors non adapté, main trop dur) gene qu'elle a exprimé en faisant tous son cirque et qu'elle retranscrit maintenant lorsqu'elle est stressé, impatiente, voir trop contente(excité en faite en bien ou en mal).
l'habitude étant ancré elle le fera toute sa vie... voila si ça peut aider.

Par clever : le 05/02/10 à 20:28:31

Déconnecté
 ca semble être ressemblant ...

Par TaborTirdos : le 05/02/10 à 20:33:50

Déconnecté

Inscrit le :
01-05-2008
186 messages
Dire merci
 Assez oui, sauf qu'il ne claque pas des dents et et qu'il ne "mord" pas dans son mors... c'est le swing de la machoire. Je suis passé à la pension tantôt. En fait, il le fait souvent au boxe... quand quelqu'un passe, quand il a mangé et même quand il dort... Bizarre quand même... Ah ces bestioles...

Par clever : le 05/02/10 à 20:52:02

Déconnecté
 oui des cas d'école ...pathologiques...

Par obama : le 06/02/10 à 08:15:54

Déconnecté
 tu freines la cavaliere sur les changemnts de pieds, ok tres bonne decision, mais il a bien fallu qu on lui apprenne chgts isolés, puis 4 temps , trois temps, puis 2 temps.......qui l a fait, as tu supervisé ce travail ? y a t il eu des luttes?


rapprocher jusqu aux 2 temps propres , c a d enchainer au moins 5 , ça se fait pas tout seul il a bien fallu quil bosse ce cheval......remonte le fil , tu trouveras sans doute des choses...;

Par Godolphin43 : le 06/02/10 à 09:59:10

Déconnecté
 T.O.C

Par TaborTirdos : le 06/02/10 à 13:32:09

Déconnecté

Inscrit le :
01-05-2008
186 messages
Dire merci
 Obama : ce n'est pas moins qui ai supervisé ce travail des changements de pieds. Et je la "freine" plus par acquis de conscience que par réelle nécessité car le cheval fait ça très très facilement (pas un pied de travers, très en équilibre, très calmement). Vraiment aucun soucis de ce côté-là. De plus, Cette cavalière est très intuitive, elle gère vraiment très bien ce cheval qui aurait pu être très compliqué...
La personne avec qui elle travaillait avant à quitté le pays, je ne la connaissait pas bien. Par contre, je connais le propriétaire de la pension qui est très à cheval (sans jeu de mots...) sur le bien être des chevaux qu'il héberge. Il connaissait son formateur et connais la cavalière depuis qu'elle est gamine. Enfin, au vu de la sensibilité du cheval, je pense que le moindre "forcement" (ou dis comment en français ??? forçage ?) aurait débouché sur une catastrophe.

Après avoir observé le cheval au repos plus attentivement, je pencherai plus vers un tic (ce n'est pas encore devenu un TOC...).

Fin février, les parents de la cavalière déménagent, le cheval sera donc au repos durant un certain temps (on a trouvé quelqu'un pour aller le promener). On verra après.

Page : 1 | 2
· Page précédente


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (68 261) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval