Forum cheval
Le forum des jeunes cavaliers

Equitation devient calvaire

Sujet commencé par : Dwaren - Il y a 12 réponses à ce sujet, dernière réponse par Jenifael14
Par Dwaren : le 03/03/12 à 22:25:52

Déconnecté

Inscrit le :
03-03-2012
3 messages
Dire merci
  Salut. Quand j'avais 10 ans, je fessai de l'équitation. (Des stages en réalité) J'aimais ça. J'adorais ça. J'avais l'impression d'être la reine du monde sur mon cheval.

Et puis j'ai eu cette prof. Elle avait un sens de la psychologie comparable à celui d'une mouette. Elle passait ça vie à crier pour tout et rien (surtout pour rien). Et elle était donné une grande joie à l'idée de m'humilier à tout bout de champ, pour une raison obscure. Chaque fois que je fessais quelque chose, ce n'était pas bien. C'était horriblement mal fait, bien sûr. Et elle le criait haut et fort pour que tout le monde l'entende bien. Elle mettait le doigt sur des petits défauts et les fessais ressortir dix fois plus gros. Et bien-sûr je n'avais aucune qualité.

Enfin bref, l'équitation est devenu pour moi un vrai calvaire. Chaque fois que j'y allais, j'avais envie de fondre en larme. Et comme si ça ne suffisait pas, toutes mes "camarades" se fichaient maintenant de moi ouvertement et me méprisaient.

A présent j'ai 14 ans et il n'y à pas si longtemps, je promenais mon chien et j'ai vu des chevaux au pré. J'ai été les câliner pendant une heure au moins.

Après ça, j'avais vraiment envie de refaire de l'équitation. Super méga envie, pour être exacte. Alors j';ai harcelé ma mère, et j'ai obtenu des cours tous les mercredis. (Dans un autre manège que celui dans lequel j'étais avant). La première fois que j'ai été (il y à un mois), j'avais des étoiles pleins les yeux. Jusqu'à ce que j'arrive sur la piste et que je commence à monter. Il y avait des filles d'autres groupes qui nous regardaient en attendant surement de pouvoir monter elles aussi. Et puis là, je sais pas pourquoi, j'ai eu l'impression que ces filles me fixait, voyaient tous mes défauts, parlaient de moi entre elles et me prenaient pour une nulle profonde. J'ai eu envie de m'enfuir en courant.

Maintenant, l'équitation est devenu un véritable calvaire. Chaque fois que quelqu'un me regarde monter, j'ai envie de pleurer. J'ai l'impression qu'ils se foutent tous de ma gueule discrètement. J'ai besoin de monter mais je peux plus.

Un conseil pour remédier à cela ? J'en ai vraiment besoin .
Bye.

Messages 1 à 12, Page : 1

Par Plectrude : le 04/03/12 à 19:51:40

Déconnecté

Inscrit le :
17-05-2006
11999 messages

160 remerciements
Dire merci
L'équitation rend narcissique. On a envie d'être beau à cheval, que les autres reconnaissent notre talent, bref on se sent glorifié par le cheval.

C'est une erreur, qui mène à beaucoup d'autres sur les plans équestre et personnel.

Les vrais grands Hommes de chevaux, montent pour eux et leur cheval, pas pour épater les autres. Il faut que tu montes pour toi. Que ce que tu ressens quand tu es seule dans un pré avec des chevaux, tu le ressentes aussi quand tu es dans une carrière plein de monde.

Bien sûr que tu as des défauts à cheval. Tout ceux autour de la carrière aussi. S'ils veulent se moquer, grand bien leur fasse... Tu es là pour apprendre, pour t'améliorer, pour vivre ta passion.

Si tu as l'impression que l'on parle de toi autour de la carrière, concentre toi sur ton cheval, sur ce que tu es en train de faire. Pas pour épater la galerie, mais pour bien faire. Tu as un cheval sous tes fesses, à qui tu demandes de t'écouter. Le respect que tu lui dois, c'est d'être avec lui, et pas en train de t'occuper du jugement des autres.

Sois humble, fais de ton mieux, et garde la tête droite, tu verras que cette impression d'être jugée disparaîtra vite, et que cela t'aidera dans ta vie en général


Message édité le 04/03/12 à 19:53

Par Maihime : le 05/03/12 à 11:09:35

Déconnecté

Inscrit le :
12-08-2007
7816 messages
Dire merci
 ne t'occupes pas de ce que pensent les autres, la seule chose qui importe c'est de te faire plaisir et d'aller à ton rythme...
Et puis on est tous passé par le stade débutant, on ne naît pas tous Eric Navet, ça se travaille et ça s'apprend...
je te souhaite de persévérer et d'oublier le regard des autres, montes pour toi...

Par asmodee22 : le 16/03/12 à 13:26:41

Déconnecté

Inscrit le :
16-03-2012
13 messages
Dire merci
 J'ai vecu la meme chose pendant des années, et la liberation est arrivé quand j'ai pu avoir mon cheval a moi, et monter pour mon plaisir. tous le monde n'est pas fait pour faire du club et tourné en rond dans une carriere...

Le temps viendra ou si tu le veux vraiment tu fera tout pour avoir ton cheval et monter librement, seulement pour toi, et pas pour les autres...
bon courage

Par bif : le 11/06/12 à 17:10:58

Déconnecté

Inscrit le :
02-06-2012
61 messages
Dire merci
 tu sais se ne sont pas elles les monitrices et tu sais tu es la pour apprendre!

Par Mymi12 : le 20/07/12 à 19:11:34

Déconnecté
 Les gens qui cherchent a t'umilier sont enfaite jalous de toi. Je suis sur que tu monte super bien ! En tout cas bonne chance.

Par laupas : le 03/08/12 à 23:43:53

Déconnecté
woua Plectrude !!
quelle magnifique leçon, c'est exactement ça !
j'aime beaucoup ta facon de voir les choses

Par franzy : le 13/08/12 à 18:40:17

Déconnecté

Inscrit le :
19-04-2007
267 messages
Dire merci
  c est que ses personnes la on un niveau inferieur a toi donc elles essayent de parler bete et que tu te sente mal a l aise sinon tu peux toujours essayé de voir pour prendre un cheval en demi pension et comme sa tu n auras pas une auto critique et le regard desobligeant des autres et tu pourras te consacré rien qu au cheval se qui peux etre sympa a mon sens

Par mimimihp : le 09/06/13 à 16:29:56

Déconnecté

Inscrit le :
06-06-2013
16 messages

1 remerciements
Dire merci
 Moi c'est pareil j'ai arrêté parce que une de mes profs était horrible et parce qu'on fesait toujours pareil, l'année dernière j'ai voulu recommencer l'équitation et j'ai recommencer et je suis dans le même état que toi, je suis inférieure aux autres et j'ai l'impression d'être ridicule au galop ou au saut.. J'ai eu la chance d'avoir un groupe de filles sympas (en moyenne 16 ans alors que j'en ai 12 ^^) et qui on le galop 3-4 , alors que moi je n'ai que le galop 1.. Du coup, j'essaye de m'améliorer et ça a payé, je m'améliore beaucoup ! =) Mais j'ai toujours l'impression d'être ridicule donc je stress avant chaque cours, j'ai la boule au ventre ..

Par not_me : le 13/06/13 à 11:18:44

Déconnecté

Inscrit le :
22-03-2007
179 messages

5 remerciements
Dire merci
 Je connais ça !

Dans mon ancien club (petit club et plutôt "familial" ) on a subit pas mal de critique pendant mon cours.

Deux "gamins" (ce n'est pas péjoratif mais cette mentalité m'agace ) passait leur temps à coté de la barrière à critiquer.
Quand on sautait c'était des fous rires à chaque passage (même quand la mono nous disait que c'est bien !)

Etant la plus vieille du cours (j'ai 22 ans et la moyenne du cours était plutôt 14-15 ans) je n'ai pas été trop touché. Ou plutôt je m'en foutais.
Mais la plus jeune du cours finissait casiment en larme à chaque fois suite aux réflexions (pendant le cours, sur Facebook....)

Je lui ai dis la même chose que Plectrude.

Tu es en cours pour progresser, pour apprendre. Des défauts ont en a tous. C'est en les acceptant et en se remettant en question que tu deviendras une bonne cavalière.
Laisse parler les gens, pense à toi, ton cheval, tes points faibles que tu souhaites améliorer (moi en ce moment je me fixe comme objectif d'avoir une main fixe et un contact doux !)

Courage


Message édité le 13/06/13 à 11:19

Par davaria : le 15/01/14 à 17:30:54

Déconnecté

Inscrit le :
03-12-2013
52 messages
Dire merci
 Salut
alors moi j'était comme toi, et il y a eu un déclik! au final les pensée des gents n'ont que l'impacte que tu leurs donnes. Il faut que tu arrive a te détacher de tout cela, je sais ce n'est pas facile... mais quand tu y arrives c'est ta vie qui est plus facile
Plus concretement avant de penser que ces filles te jugent fait connaissance avec elles. Et si malgres cela tu ne te sens toujours pas alaise (et il faut donner du temps au temps) dans ton cours change en. Un bon groupe c'est vraiment bénéfique. Pour ma part l'ambiance a radicalement changer (en bien) lorsque je suis passer en cours adulte!

Par Kehres Coralyne : le 17/01/14 à 21:15:39

Déconnecté

Inscrit le :
17-01-2014
20 messages
Dire merci
 Bonsoir,
Ce que pense les autres ? tu t'en fiche ! J'ai déjà eu une amie qui faisait tout comme toi de l'equitation et bref comme toi .
Un jour est arrivé , en balade , les 2 filles qui la detestait faisait leurs "maligne" , critiquaient dans le dos , bref , un vrai calvaire , un jour , elle en avait marre de cela , et en plus elle restait dans son coin , un jour , elle est sortit de ses gonds et ensuite les 2 filles se sont très vite calmés !
Bref , quand tu en a marre , tu en a marre , hein !!
Alors , ne perd surtout pas le moral envers l'equitation , tu peut demander a un proprio d'un cheval ou d'un poney de t'en occuper , de le monter ect ... je suis sur qu'il seront très d'accord !!
Les autres font des remarques , pourquoi ?!? car tout simplement , ils sont JALOUX , c'est de la jalousie pure !!
Ne les écoute pas , tu vera quand elles ou ils veront que tu ne t'en occupe pas , il arreterons ... ce qu'ils attendent , c'est que tu ne fasse plus de cheval !!

Par Jenifael14 : le 12/06/15 à 17:26:06

Déconnecté

Inscrit le :
24-05-2015
46 messages

4 remerciements
Dire merci
J'ai connu la même chose que toi.

La monitrice me détestait, les autres cavaliers me méprisaient. Pourquoi? Parce que j'avais une tête d'intello toute timide et que je laissais tout passer.

Quand j'ai enfin changé de club, j'ai eut la chance de voir ma passion amplifiée : je ne me souciait que de mon cheval, et me fichait des autres. Seulement, tout le monde n'a pas cette chance.
Quand tu as été dénigrée une seule fois, à chaque fois, tu prends tout du mauvais côté. Analyse le comportement des autres : toi aussi, tu montre du doigt les fautes qu'ils font, mais ce n'est pas forcément méchant. Bon, bien sûr, si les injures et les phrases type "cette fille est nulle" sont présentes, c'est forcément méchant.
Tout le monde te dit de les ignorer, mais ce n'est pas si facile.
Si tu as au moins une cavalière amie avec toi, ça irait beaucoup mieux, elle te soutiendrais. Problème : pas si facile que ça d'aller vers les autres!
Alors montre leur que tu es quelqu'un, pas juste une fille qu'on peut traiter dans son dos. Participe à la vie du club, pour les provoquer et te faire plaisir : passe du temps avec la monitrice, propose tes services pour brosser tel ou tel cheval qui vient de rentrer du pré, graisser les selles et filets, aider la monitrice à préparer les poneys pour les débutants, voir l'aider pendant le cours des débutants, pour le galop, etc... ne parait jamais désœuvrée, timide. Sinon, c'est sûr, elles continueront.
C'est ce que j'ai fait : au bout d'un moment, je me suis liée d'amitié avec la monitrice et une des filles de mon cours, qui me trouvait cool parce que j'étais vraiment passionnée et qu'elle voyait par mes services que j'étais une fille sympa.
Essaye d'aller vers les plus timides, celles qui te paraissent toujours dans leur coin. Même si tu leur trouve une tête d'intello, qu'elle n'est pas belle etc... Vas-y. Quand elle te verront avec quelqu'un à qui parler, les filles qui te dénigrent arrêteront.

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement () membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous
Il y a 1 utilisateurs sur cette page : et 1 invité(s)

Les dernières annonces

Témoignage de
100€
sommer évolution
1350€
Van de transport
1500€
Hongre 9 ans à
10000€
Demi-pension
200€
Poulain frison