Forum cheval
Le forum d'attelage équestre

La Tribu des Autonomadiens

Sujet commencé par : manuroulotte - Il y a 25 réponses à ce sujet, dernière réponse par Ludivine73
1 personne suit ce sujet
Par manuroulotte : le 07/05/13 à 19:22:57

Déconnecté

Inscrit le :
17-02-2013
27 messages

1 remerciements
Dire merci
Je profite de la renommée du site www.1cheval.com pour vous exposer notre projet.


Notre projet est de créer une communauté nomade en roulottes et véhicules tractés par des chevaux, le but étant de créer un village déambulant, un village marchant au pas des chevaux, qui irait de villes en villages, pour montrer et démontrer aux yeux de tous qu'un autre mode de vie est possible, qu'ils existent d'autres solutions au mode de vie moderne et standardisé, qu'en faisant autres choses que ce qui est proposé généralement par la civilisation moderne, ça marche aussi !

Ce village sera constitué d'artistes avec leurs spectacles mobiles, d'artisans avec leur ateliers roulants, de commerçants avec leurs stands de ventes itinérants, de prestataires de services avec leurs véhicules utilitaires hippomobiles... Tous attelés à des chevaux.

Nous aimerions voir dans les rues des villages en cours de désertification rurale et/ou à la population vieillissante, des cités dortoirs abandonnées par les artisans et commerces, une circulation autre que automobile avec des piétons, des cavaliers, des cyclistes, et des véhicules hippomobiles.
Nous rêvons de voir dans les fêtes de villages, les fêtes médiévales, les comices agricoles, les festivals écolos et alternatifs, quelques choses de plus originales que le traditionnel buvette/saucisses-frites/auto-tamponneuse/manège pour les enfants.

Nous aimerions voir des roulottes, le parc à chevaux, le chapiteau pour les spectacles/conférences/débats/expositions sur le terrain prêté par la commune, les ateliers roulants des artisans et les stands des commerçants sur la place du village pour recréer un marché éphémère sur la place du village pour apporter de la vie et de l'animation dans les déserts ruraux, et les véhicules hippomobiles des prestataires de services, allant et venant sur la commune ou garer devant leurs clients.

Nous avons imaginé un chariot poulailler, un chariot potager, un chariot bergerie/chévrerie avec salle de traite intégré, Nous avons imaginé une classe d'école d'une dizaine de gosses dans une carriole avec un(e) instituteur(rice) qui leur fait un cours sur son tableau noir pendant que la carriole roule sur la route...ou une roulotte snack/bar


Pourquoi pas un théâtre de marionnettes ou un artiste clown qui fassent le tour des écoles municipales. Ou un spectacle de cirque sous un chapiteau...

Pourquoi pas un maréchal-ferrant avec sa forge roulante qui ferre les chevaux sur la place du village, un artisan vannier avec son atelier ambulant et un potier avec son four roulant ...

Pourquoi pas un boulanger avec son fournil-four à pain itinérant qui vendrait ses pains dans les communes désertées par les commerçants...

Pourquoi pas un écrivain publique qui aiderait les personnes âgées avec leur papiers administratifs...

Les gens du voyage fonctionnent en communauté fermée pour des raisons qui leurs sont propres.
Le but de notre projet est de faire tout le contraire, en proposant des visites guidées de roulottes et véhicules hippomobiles, des démonstrations d'attelages, des panneaux explicatifs à l'entrée du campement, des spectacles/conférences/débats/expositions sur les thèmes de la simplicité volontaire ou de l’après-pétrole, des dépliants distribués à toutes les personnes intéressées, des dossiers de presses, une présence sur internet constamment mise a jour...

Nous voulons réunir le publique sur un projet ponctuel mais annuel, créer un événement « nomadique » tous les ans du printemps à l'automne, attendu par les villes, avec un itinéraire bien précis, il me semble donc important de faire une communication et un démarchage en amont pour trouver les communes intéressées par une animation nouvelle et caler avec elles une date d'arrivé de façon à s'inscrire avec les événements locaux.

Nous voulons rassembler des hommes, des femmes, des couples avec ou sans enfants, des familles monoparentales, des personnes âgées, toutes personnes aimants les chevaux et prêtes à vivre et apprendre avec eux et par eux, prêtes a expérimenter une des solutions possibles de l’après-pétrole, prêtes a vivre le nomadisme accepté et revendiqué, prêtes a vivre la simplicité volontaire et l'autonomie, prêtes a travailler leurs savoirs-faire/métiers en versions « nomades »...prêtes a devenir les nouveaux habitants d'un pays sans frontière qui s’appellerait « L'Autonomadie ».

Les voyageurs a pieds avec leurs sacs a dos, les vélocipédistes et leurs sacoches, les marcheurs ou cavaliers avec leurs ânes, leurs mules ou leurs chevaux bâtés ou attelés a une charrette, les chars a bœufs ou a vaches, les équipages de chiens de traîneaux, les caravanes de lamas ou de dromadaires, les cornacs et leurs éléphants, les rennes en traîneaux, tous ceux qui savent profiter du vol des oiseaux migrateurs, tous nomades se véhiculant autrement qu'avec un moteur a explosion, sont les bienvenus dans ce convoi.

Pour le moment, le projet est à l'état de réflexion. Nous recherchons donc des personnes souhaitant rejoindre le projet et réfléchir avec nous a sa concrétisation.
Nous recherchons, dans un premier temps, un terrain qui puissent accueillir des roulottes, des personnes, des chevaux, et un atelier de fabrication de roulottes et véhicules hippomobiles... Ce terrain servirait d'abord de campement de préparation de la première « migration », du printemps jusqu'à l’automne, par exemple un « tour de Bretagne » si le terrain se trouve en Bretagne. Ensuite, il servirait de campement d'hiver pour la Tribu, hiver occupé a construire d'autres roulottes et véhicules tractés et a la préparation d'une autre « migration », par exemple un « tour des Pays de la Loire » puis retour au campement d'hivernage. L'année suivante, faire par exemple un « tour de Normandie ».
Sur ce campement d'hiver, il faudra aussi quelques « sédentaires » a l'année, permanents ou saisonniers en habitats légers, pour assurer la surveillance du matériel resté sur place, pour cultiver l'endroit a leurs comptes selon une démarche agro-sylvio-pastorale en agriculture biologique, pour constituer des stocks de nourritures et de fourrages pour l’approvisionnement de la tribu pendant l'hiver.
Si ce projet t'interpelle, si tu te sent pousser par le vent nomade, si tu veux changer de vie et faire autrement, alors va sur les sites suivants :
http://tribudesautonomadien.forumactif.org/
http://www.la-tribu-des-autonomadiens.com/

Messages 1 à 25, Page : 1

Par Ludivine73 : le 07/05/13 à 20:52:28

Déconnecté

Inscrit le :
30-09-2009
3283 messages

138 remerciements
Dire merci
 Je ne vous serais pas d'une grande aide, mais je vous souhaite le meilleur pour que ce beau projet prenne vie !

Par SDE : le 08/05/13 à 10:32:05

Déconnecté

Inscrit le :
16-05-2004
17897 messages

169 remerciements
Dire merci
 

Par sissy : le 08/05/13 à 13:47:50

Déconnecté

Inscrit le :
08-10-2007
6988 messages

32 remerciements
Dire merci
 

Par radija : le 08/05/13 à 13:55:14

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2007
2276 messages

5 remerciements
Dire merci
 Sissy explique... moi j'ose même pas dire ce que je pense

Par sissy : le 08/05/13 à 14:35:04

Déconnecté

Inscrit le :
08-10-2007
6988 messages

32 remerciements
Dire merci
 Bin!!! heu!!! joli rêve utopique!!! ... non!!! ...

Ou voir un retour en arrière. ...

Irréalisable pour Moi. ...

Et pour quoi faire. ...

Par manuroulotte : le 08/05/13 à 18:20:43

Déconnecté

Inscrit le :
17-02-2013
27 messages

1 remerciements
Dire merci
 Sissy, je te remercie de poser la seul question vraiment importante:
"Et pour quoi faire...???

Le premier paragraphe donne déjà un début de réponse mais je te répondrais par une citation:
« On nous dit le bonheur c’est le progrès, faites un pas en avant. Et c’est le progrès, mais ce n’est jamais le bonheur. Alors si on faisait un pas de côté ? Si on essayait autre chose ? »
L’An 01, film de Gébé et Jacques Doillon, 1972.

Par radija : le 08/05/13 à 22:34:43

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2007
2276 messages

5 remerciements
Dire merci
 bon je suis tout a fait d' accord avec sissy. Et qui va financer tout ca ?



Par phil50 : le 09/05/13 à 22:51:17

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14578 messages

545 remerciements
Dire merci
 le RSA ...


bon, ok, je sors

Par Ludivine73 : le 09/05/13 à 23:33:27

Déconnecté

Inscrit le :
30-09-2009
3283 messages

138 remerciements
Dire merci
 Je vous trouve un peu hardcore dans vos réponses ...rien n'empêche de viser loin et de ne faire qu'une partie du chemin.
Vaut mieux viser l'alaska et se retrouver en afrique, que viser son jardin et rester dans sa cuisine non ? (oui je sais je suis moins classe que Doillon )


Message édité le 09/05/13 à 23:33

Par radija : le 10/05/13 à 09:01:45

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2007
2276 messages

5 remerciements
Dire merci
 non pourquoi aller en alaska si on préfère sa cuisine et surtout si on engage pas l'argent des autres en restant dans sa cuisine...
Comme d'hab c'est facile de cracher sur la société actuelle et d'en tirer profit en ayant l'air de ne pas y toucher...

Par radija : le 10/05/13 à 09:03:37

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2007
2276 messages

5 remerciements
Dire merci
 Tout les gens que j'ai connu qui avait de belles idées comme ça étaient en fait des profiteurs de première...

Par sissy : le 10/05/13 à 10:25:48

Déconnecté

Inscrit le :
08-10-2007
6988 messages

32 remerciements
Dire merci
 Dans son cas Radija, je ne dirai pas cela je pense qu'il y crois que c'est un rêveur, cela dit son projet n’est pas idiot.

Pour moi c'est la réalisation du projet même, pour lequel je me pose question, pas une histoire de sous, mais qui? ...
Quel artisan (par exemple) voudra le suivre, des artistes peux être, mais il y en a déjà et puis les petits cirques.
Non, je ne suis pas sur que cela intéresse grand monde, c'est comme les autorités territorial je ne suis pas sur qu'ils est des surfaces assez grandes ou même l'envi de voire s' installer des gents comme cela sur leurs territoire, les gents du voyage on déjà beaucoup de mal a trouver où s' installer.

Tu vas me dire c'est leurs réputation qui veux cela, mais quand même ce n'est pas normal.

Pour la réalisation financière, je suppose que cela serai a chaqu'un de ce financer ou un financement par l'ensemble du group, enfin je vois ça comme ça.

Non, c'est une belle utopie vouer a l'échec a plus ou moins long terme. ...
Cela dit j'aimerai bien suivre le reste de l'aventure, et je serai contente si cela a une suite, j’irai même leurs rendre visites si ... un jours ils s' installent près de chez moi.

C'est rigolo cela me rappelle les années Bic-nique, celles après 1968. ...

PS: pour la cuisine je suis d'acore avec toi , Radija ...



Message édité le 10/05/13 à 10:26

Par sissy : le 10/05/13 à 10:34:27

Déconnecté

Inscrit le :
08-10-2007
6988 messages

32 remerciements
Dire merci
 Petite précision, " les autorités territorial je ne suis pas sur qu'ils est des surfaces assez grandes ou même l'envi de voire s' installer des gents comme cela sur leurs territoire", je veux inexprimée dans cette phrase, que l’humain a du mal a accepter que d'autre ne vivent pas comme eux, ce qui semblerai être la moral.

EN gros cette phrase n'est pas adressé directement a manuroulotte, mais a tout ceux qui vivraient d'une autre façon.

Comprenez vous ce que je veux dire?




Message édité le 10/05/13 à 10:34

Par ecos27630 : le 10/05/13 à 11:32:28

Déconnecté

Inscrit le :
22-08-2011
66 messages
Dire merci
 Je vous trouve bien sévères ... Il n'y a pas que l'assistance ou l'assistanat.
On peut vivre du travail qu'on vend à la journée, voyager en fonction des saisons là ou il y a des taches agricoles ...
On peut vendre de la traction animale ...
Je suis beaucoup plus vieux que beaucoup de contributeurs et plus indulgent ... Je me suis moi meme posé la question sur le sens de la vie ! Pourquoi on cours, pourquoi on souffre parfois au travail, pourquoi on consomme ...
Si le projet parait fantasque, il est respectable et il fait plaisir.
Je ne veux agresser personne et c'est tout en gentillesse que je poste mon commentaire.
Longue vie a ce projet.

Par radija : le 10/05/13 à 11:40:33

Déconnecté

Inscrit le :
03-05-2007
2276 messages

5 remerciements
Dire merci
 le problème c'est pas les gens qui vivent pas comme tout le monde, c'est les gens qui vivent aux crochets des autres...
Vouloir bâtir une société différente, est totalement utopique en France, sauf à profiter des autres.
Tu dis que c'est a chacun de financer, oui d'accord, mais l'argent ça se gagne et la meilleur façon de gagner de l'argent c'est de bosser pas de se promener en roulotte avec d'hypotétiques ventes qui n'intéresseront personnes dans la société actuelle.
C'est pas réaliste comme projet c'est tout, à moins d'être milliardaire, de plus vu le nombre croissant de personnes, l'évolution de la motorisation, les constructions à tout va et le mode de vie des gens, c'est pas l'idéal pour se promener librement.
Je dis pas que tout est bien dans la société, je dis juste qu'on ne peut pas changer ça, même avec de la bonne volonté.
Et quand on voit le nombre de personnes qui n'arrivent déja même pas à vivre décemment, si il y avait une solution miracle du côté du nomadisme, tout le monde s'y précipiterait.
Et comment faire accepter à quelqu'un qui paye ses impots, foncier et locaux, que d'autres bénéficient limite gratos de terrain à leurs disposition, terrain en partie payer par eux qui payent leurs impots.
On vit dans une société monétaire c'est comme ça, on ne peut rien faire sans argent, manger, se loger, s'habiller, acheter et nourrir des chevaux, fabriquer des roulottes, acheter des vélos des sacoches etc tout ça fait partie de la société actuelle, nous faire croire que l'on peut ne prendre que ceux que l'on veut sans contrepartie est utopiste au plus haut point.

Par sissy : le 10/05/13 à 12:35:45

Déconnecté

Inscrit le :
08-10-2007
6988 messages

32 remerciements
Dire merci
 ecos27630, j'ai d'ici très peux de temps ton le même âge. ...

"Je ne veux agresser personne et c'est tout en gentillesse que je poste mon commentaire"., moi aussi, pour moi c'est juste une discutions philosophique, quelque peux terre a terre.

Terre a terre, parce qu'il faut bien l'être, et que retourner en arrière si il n'y a pas une catastrophe mondial, c'est tout juste impossible.

Je me suis aussi souvent poser les mêmes questions que toi, mais aussi comment cela se fait qu'à notre époque il y a encore des gents qui vivent dans une grande misère, d'autre qui on un travail et qui vivent dans leur auto?

Cela ne devrait plus exister.

Par contre, je ne suis pas sur qu'il soit possible de vivre de la traction animal encore de nos jours, le peux de personne que je connais, ont tous un métier sédentaire (qui pour certains n'a rien avoir avec le cheval) qui remplie les assiette, et mettes du gasoil dans le camion pour transporter les chevaux sur le lieu de travail.

Quand au travaille itinérant, c'est certainement possible, mais très marginal a ce jours, enfin ce n'est que mon sentiment.
Et la marginalité fais peur au gents.

Radija, tu as raison c'est aussi un problème.

En lisant, Radija je me demande si les femmes ne sont pas plus réaliste que les hommes? ...




Par ecos27630 : le 10/05/13 à 12:58:37

Déconnecté

Inscrit le :
22-08-2011
66 messages
Dire merci
 Sissi et Radija ; merci pour la leçon de réalisme. Je respecte.

Par sissy : le 10/05/13 à 13:05:13

Déconnecté

Inscrit le :
08-10-2007
6988 messages

32 remerciements
Dire merci
 C'était juste une blague. ... Hein!!! ...

Par ecos27630 : le 10/05/13 à 13:36:24

Déconnecté

Inscrit le :
22-08-2011
66 messages
Dire merci

Par nats : le 10/05/13 à 13:41:57

Déconnecté

Inscrit le :
18-03-2012
1006 messages
Dire merci
Vouloir bâtir une société différente, est totalement utopique en France, sauf à profiter des autres.

Pourtant, il y a des gens qui le font et sans forcement profiter des autres

Je connais quelques personnes qui vivent de petits boulots à gauche, à droite, ne travaillent pratiquement pas parce qu'ils vivent d'une façon vraiment économe. Ils n'ont pas les frais fixes qui grèvent durement notre porte monnaie (appart, téléphone, edf, auto et plein d'autres trucs qui assurent notre "bonheur"

Mais c'est clair, sitôt que quelqu'un vise un autre style de vie que boulot, metro, dodo ça démange les bien-pensants

Par ecos27630 : le 10/05/13 à 13:47:30

Déconnecté

Inscrit le :
22-08-2011
66 messages
Dire merci
je me sens moins seul ...

Par Ludivine73 : le 10/05/13 à 17:35:38

Déconnecté

Inscrit le :
30-09-2009
3283 messages

138 remerciements
Dire merci
 Ben je pense pas avoir un âge avancée mais oui comme nats et escos je suis certaine qu'on peut faire différemment .
Radija, c'est certain personne ne va appuyer sur un bouton et pouf le monde sera comme chez nos voisins les mormons hein ....

Mais on ne doit pas connaitre le même pays... car moi je vois bon nombre de changement de mentalité et de façon de faire tous les jours , au quotidien ! Je te conseil de jeter un oeil au mouvement colibri proposé par Pierre rabhi par exemple.

Je vis différemment aussi autan que je peux ;-) .
Après je paye des impôts mais il est clair que je préfère voir des gens "utilisés" leur RSA à construire un projet, à proposer quelque chose de différent qu'à attendre dans leur cuisine en regardant par la fenêtre pour être bien sur que le voisin n'ai pas plus d'avantage que ce qu'il devrait avoir ....

Par phil50 : le 11/05/13 à 17:05:34

Déconnecté

Inscrit le :
13-02-2013
14578 messages

545 remerciements
Dire merci
On peut vivre du travail qu'on vend à la journée, voyager en fonction des saisons là ou il y a des taches agricoles ...  

A part la cueillette des fruits (et encore, elle se mécanise) et la vendange (même remarque), on n'embauche plus pour les travaux agricoles depuis un paquet d'années

finie la période où il fallait rentrer 20t de foin en petits ballots à la main ... maintenant on rentre 200t en une seule journée, en big-ball avec un plateau et un manuscopique

Par nats : le 11/05/13 à 18:16:57

Déconnecté

Inscrit le :
18-03-2012
1006 messages
Dire merci
A part la cueillette des fruits (et encore, elle se mécanise) et la vendange (même remarque), on n'embauche plus pour les travaux agricoles depuis un paquet d'années

La cueillette des herbes médicinales, ramassage des oeufs et autre tenue d'alpage, sans oublier les remontées mécaniques sur les pistes de ski

Et peut être que justement avec les néoruraux actuels il y aurait des travaux à faire:

Clôture, taille des arbres et haies, débroussaillage et bricolage divers

Ce printemps, j'aurais eu quelqu'un pour enlever, refaire les clôtures, débroussailler mes nouvelles pâtures, bêcher mon jardin, repeindre les volets, plantée une haie de 100 m et dix fruitiers, démonter la piscine, j'aurais moins mal partout et surtout j'aurais eu le temps d'aller à cheval...

Par Ludivine73 : le 11/05/13 à 20:13:43

Déconnecté

Inscrit le :
30-09-2009
3283 messages

138 remerciements
Dire merci
 Phil y a pas que la beauce en France , chez nous il y a encore beaucoup de cueillette à la main .
petits fruits, plantes médicinales, fruits des vergers, vendanges ... ben le tracteurs vont pas encore partout dans les pentes

Page : 1


Pour préserver la qualité de ce forum, vous devez être membre pour participer à cette discussion..
Il y a actuellement (65 300) membres dans la communauté.
Devenez membre | Connectez vous

Les dernières annonces

a donner hongre
donation Très
a donner Pure
donne jument LUS
HONGRE DE 8 ANS
A donner cheval