Le selle français, Ventes Fences dossier 1cheval.com

Accueil / Cheval / Les ventes Fences

Sujets développés :

  • La société
  • Les créateurs
  • Historique
  • Le selle français
  • Les ventes Elite
  • La sélection des chevaux
  • Les clients des ventes Fences
  • Contacter
La Société :

Date de sa création : 1989
Secteur d’activité : vente de chevaux d’élevage et de sport.
Chiffre d’affaires en 2000 : 31 560 000
Nombre de ventes : Deux, une en septembre, l’autre en novembre.




Les créateurs

2 Arnaud Evain : Eleveur et courtier. Pionnier de l’insémination artificielle. Importateur de semence d’étalons mondialement reconnus. Calvados

5 Bernard Le Courtois : Eleveur et manager de grands étalons français et étrangers. Spécialiste en généalogie des chevaux de sport. Orne

3 Yves Lemaire : Il est l’un des plus importants marchands de chevaux de sport français. Loiret.

6 Eric Négre : Courtier de chevaux de sport. Il est spécialisé dans le commerce de chevaux de niveau international. Seine et Marne

1 Marcel Rozier : Champion Olympique et ancien entraîneur de l’équipe de France. Marchand de chevaux. Seine et Marne

4 Bruno Souloumiac : Eleveur et marchand de chevaux de sport. Spécialiste des jeunes chevaux. Côtes d’Armor.



Historique

1989 : Les associés se jettent à l’eau, avec la vente de trente chevaux pendant quatre soirs à l’occasion de la Grande Semaine de Fontainebleau. On retiendra cette année là, la vente d’un foal, Barbarian, qui, douze ans après deviendra à Sydney… un cheval olympique.

1990 : FENCES continue sur sa lancée avec la vente de 68 chevaux pour un chiffre d’affaires total de plus de 6 millions de francs. Parmi eux, Vicomte du Mesnil qui participera six ans plus tard aux Jeux Olympiques d’Atlanta sous couleur japonaise ou il se qualifie pour la finale individuelle, puis en 2000 aux Jeux de Sydney.

1991 : Arnica de la Barre fait sensation. Après une remarquable carrière sous la selle de Pierre Jarry, elle rejoindra les écuries d’Alison Firestone aux Etats-Unis ou elle deviendra l’une des plus remarquables ambassadrices du Selle Français dans ce pays.

1992 : Les ventes FENCES déclenchent les foudres, et pas seulement celle des acheteurs… Une terrible tempête arrache les tentes des écuries, heureusement cela n’empêchera pas les ventes de progresser pour atteindre quasiment 9 millions de chiffre d’affaires et un total de 93 chevaux vendus.

1993 : Belle progression pour les ventes qui atteignent en 1993 la barre des 10 millions de francs de chiffre d’affaires. On retiendra la vente de Caucalis, qui deviendra champion du monde des 5 ans à Lanaken en 1995 et cheval olympique à Sydney en 2000. Circa de Blondel devenu Cirka Z…

1994 : Nouvelle innovation puisque pour la première fois, des 4 ans sélectionnées pour la Grande Semaine seront présentés à la vente. Cette initiative sera reprise avec un large succès en 1997. Le top price est cette année pour Duc de Murier vendu 730 000 francs.

1995 : Naissance de la News quotidienne qui deviendra périodique en 1996. 1995 voit aussi la vente d’un poulain bien particulier : l’albinos Habiblanc d’Auvers. Les Haras Nationaux se sont révélés être les meilleurs clients de ces ventes avec 4 étalons achetés pour plus de 900 000 francs.

1996 : Emotion pour les associés puisque, suite à un acte de malveillance, 30 chevaux de la vente se retrouvent lâchés au milieu de la forêt de Bois-le-Roi en pleine nuit. Ensuite, ce sont 25% des chevaux présentés qui se sont échappés…du territoire, un chiffre record en matière d’exportation ! On trouve aussi des chevaux de Concours Complet comme Famoso Mail devenu avec Jean Teulère un jeune champion international.

1997 : Fétiche du Pas fait rêver. Vendu 2 300 000 francs, le mâle bai prouve à quel point de jeunes chevaux de sport peuvent valoir de l’or ! Il confirmera son aptitude en remportant le championnat des 6 ans en 1999 sous la selle d’Eric Navet.

1998 : Chiffre d’affaires exceptionnel pour les ventes qui fêtent cette année leur dixième anniversaire : plus de 20 millions de francs. Le top price revient à Eburovic Grand Pré, une jument adjugée 1 650 000 francs. Elle fut revendue quelques mois plus tard trois fois son prix d’achat.

1999 : Pour la première fois un trois ans franchit la barre du million de francs : il s’agit d’Iggy Pop adjugé 1 100 000 francs à Madame Villette. Une nouvelle fois le chiffre d’affaires dépasse les 20 millions de francs.

2000 : Le record. Pour l’année 2000, c’est sans aucun doute Jalis de Riverland qui restera dans les mémoires. Vendu 3 millions de francs, toujours à Madame Villette, le joli alezan atteint des tarifs inégalés dans le monde pour un trois ans destiné au saut d’obstacles. Alors sera-t-il battu en 2001…